Enseignants volontaires de chinois

  • Le programme « Enseignants de chinois volontaires »

    Le programme « Enseignants de chinois volontaires » est un programme de volontariat mis en place par la Chine, dans le but de remédier au manque d’enseignants de chinois dans divers pays étrangers. Ce programme est géré par le Siège de l’Institut Confucius (Hanban), un organisme non-gouvernemental, relevant du ministère chinois de l’Education. Le Hanban a à son tour créé le « Centre des volontaires », qui est chargé de la gestion concrète de ce programme.

    Les volontaires sont principalement sélectionnés et recrutés au sein d’une population composée d’étudiants venant d’obtenir un diplôme égal ou supérieur à la licence, d’étudiants en cours d’études de master, ou d’enseignants déjà en exercice. Ils ont étudié des disciplines littéraires telles que le chinois langue étrangère, la langue et la littérature chinoises, les langues étrangères, les sciences de l’éducation, l’histoire ou la philosophie, et ne sont envoyés à l’étranger qu’au terme d’une formation qualifiante rigoureuse. La plupart des volontaires sont envoyés à l’étranger pour une durée d’un an. A l’expiration de cette durée, s’ils souhaitent rester en poste, et si l’établissement d’accueil en fait la demande, ils pourront être reconduits dans leurs fonctions, à condition d’avoir obtenu d’excellents résultats au cours de leur affectation et l’approbation par le Hanban après examen. La durée maximale du service volontaire ne peut cependant pas, en principe, dépasser les trois ans.

    Les volontaires font vœu de s’acquitter de leur travail avec enthousiasme, dans un esprit de dévouement, de fraternité, d’entraide et de progrès. Ils se consacrent à leur mission d’enseignement international du chinois avec honneur, devoir et sens des responsabilités.

    1. Résultats obtenus par le programme

    Le programme des enseignants de chinois volontaires a été officiellement mis en place en 2004, après approbation par le ministère chinois de l’Education. A la fin de l’année 2012, le Hanban avait déjà envoyé plus de 18 000 volontaires à l’étranger, dans 101 pays différents, sur les cinq continents.

    Par leur esprit de dévouement et d’endurance, mais aussi par la qualité de leur travail, les volontaires ont fait excellente impression auprès des peuples du monde entier, au point de se voir surnommer les « anges venus de Chine », ou encore les « charmants ambassadeurs populaires ».

    Ce programme a de fait joué un rôle extrêmement positif, en aidant les pays étrangers à développer leur enseignement du chinois, mais aussi en renforçant les échanges culturels et éducatifs entre la Chine et l’étranger, et plus généralement en travaillant à une meilleure compréhension mutuelle et à l’amitié entre la Chine et les autres pays.

    2. Mécanismes de gestion

    C’est le Hanban qui est chargé de la planification d’ensemble et de la gestion harmonieuse du programme des volontaires.

    En fonction de la demande et des besoins en volontaires à l’étranger, le Hanban assure lui-même la tâche de recruter, sélectionner, former et affecter les volontaires ; il peut également dans certains cas confier cette tâche aux départements ou comités de l’Education concernés dans les provinces, municipalités ou régions autonomes, ou encore à des établissements d’enseignement supérieur.

    Après leur arrivée dans le pays d’accueil, les volontaires sont placés sous la double responsabilité de l’ambassade ou du consulat de Chine dans ce pays, ainsi que de leur établissement d’accueil.

    Dans les régions où le Hanban envoie un grand nombre de volontaires, il accrédite généralement un professeur sur place, chargé d’aider l’établissement d’accueil à prendre en charge et à guider les volontaires dans leur travail.

    Lorsque l’affectation d’un volontaire prend fin, le Hanban s’en remet généralement aux organismes concernés ou aux professeurs en charge des volontaires pour procéder à une évaluation complète de son travail.

    3. Frais

    Les volontaires ne perçoivent pas de salaire, mais touchent néanmoins une allocation de base, destinée à leur permettre de répondre à leurs besoins quotidiens. Les frais liés à la formation prodiguée avant le départ, les formalités de sortie du territoire, l’installation dans le pays d’accueil, l’allocation mensuelle de base, le transport aller-retour vers le pays d’accueil et l’assurance en cas d’accident sont pris en charge par le Hanban, qui dispose d’un budget gouvernemental spécial à cet effet. L’établissement accueillant le volontaire se doit pour sa part de lui fournir un hébergement, et de prendre en charge ses frais médicaux éventuels, ainsi que les frais du déplacement local. Après consultation avec le Hanban, le pays d’accueil peut également proposer de prendre en charge une partie de l’allocation mensuelle du volontaire, de lui fournir une formation supplémentaire ou une mission d’étude, etc.

    4. Mode d’inscription des volontaires au programme

    En fonction des besoins en volontaires à l’étranger, le Hanban publie régulièrement des informations sur les postes disponibles. Les candidats dont le profil correspond aux exigences du Hanban peuvent s’inscrire sur le site chargé de recueillir les candidatures (http://zhiyuanzhe.chinese.cn)et remplir un formulaire de candidature en ligne, ou télécharger ce formulaire en version PDF et le remettre à un organisme intermédiaire compétent.

    5. Mode de présentation de la demande de volontaires par un établissement

    Le Hanban est toujours heureux de pouvoir établir de nouvelles relations de coopération avec les secteurs officiels de l’Education, établissements d’enseignement, organisations communautaires ou associations de professeurs de chinois de tous les pays, et de leur proposer son service de volontaires.

    Si vous avez besoin d’un ou de plusieurs enseignants de chinois volontaires, vous pouvez contacter directement le Hanban, le bureau ou le département de l’Education ou de la Culture de l’ambassade ou du consulat de Chine dans votre pays, ou tout autre organisme intermédiaire compétent. Il vous faudra remplir et renvoyer le « Formulaire de demande d’enseignants de chinois volontaires », qui peut être téléchargé sur le site www.hanban.org.

    Le processus de sélection, de formation et d’envoi de volontaires prenant en moyenne de trois à six mois, il est recommandé de déposer la demande le plus tôt possible.

Photos

Vidéos