HSK

  • aperçu général

    Détail de l’examen

    Afin de proposer aux apprenants du chinois un service de meilleure qualité, le Hanban a demandé à des experts chinois et étrangers spécialisés dans l’enseignement du chinois, la linguistique, la psychologie et l’évaluation pédagogique d’enquêter sur la situation réelle de l’enseignement du chinois à l’étranger. C’est ainsi que le Hanban a lancé le nouvel examen HSK, qui assimile les avantages de l’ancien HSK, tout en mettant à profit les derniers résultats obtenus dans les tests linguistiques internationales.

    I. Composition de l’examen

    Le nouveau HSK est un examen international standardisé destiné à évaluer le niveau de chinois des apprenants. Il évalue principalement les compétences des candidats dont le chinois n’est pas la première langue, et porte sur leur capacité à utiliser le chinois comme l'outil du contact social dans la vie quotidienne, dans les études et dans le travail. L’examen se divise en six niveaux : le HSK (niveau 1), le HSK (niveau 2), le HSK (niveau 3), le HSK (niveau 4), le HSK (niveau 5) et le HSK (niveau 6).

    II. Niveaux d’examen

    Voici les correspondances entre les catégories du nouveau HSK, les « Normes internationales de compétence en chinois » et le « Cadre européen commun de référence pour les langues (CEF) » :

    Les candidats ayant atteint le HSK (Niveau 1) sont capables de comprendre et parler quelques mots et phrases très simples en chinois, qui leur permettent de satisfaire à des besoins élémentaires. Ils sont aptes à poursuivre des études de langue chinoise.

    Les candidats ayant atteint le HSK (niveau 2) peuvent utiliser le chinois pour communiquer de manière simple et directe sur des sujets qui leur sont familiers, dans un contexte de vie quotidienne. Ce niveau correspond à un niveau élémentaire solide.

    Les candidats ayant atteint le HSK (niveau 3) peuvent utiliser le chinois leur permettant de se débrouiller pour la plupart des cas dans la vie quotidienne, ainsi que dans les études et le travail ; ils peuvent répondre à la plupart des situations de communication rencontrées dans le contexte d’un voyage touristique en Chine.

    Les candidats ayant atteint le HSK (niveau 4) sont capables de mener une discussion portant sur des sujets plus larges, et peuvent communiquer de manière relativement courante avec des personnes dont la langue maternelle est le chinois..

    Les candidats ayant atteint le HSK (niveau 5) sont capables de lire des journaux et magazines en chinois, et d’apprécier les programmes du spectable chinois. Ils peuvent également faire un discours relativement complet en chinois.

    Les candidats ayant atteint le HSK (niveau 6) peuvent comprendre sans effort les informations lues ou entendues en chinois, et sont capables d’exprimer leur point de vue aussi bien à l’oral qu’à l’écrit.

    III. Principes d’examen:

    Le nouveau HSK est basé sur un principe de « combiner l’examen avec l’enseignement » : il est adapté à la situation actuelle de l’enseignement international du chinois, et s’appuie sur les manuels qui sont effectivement utilisés dans le monde. Son but est de promouvoir l’enseignement par l’examen, et encourager les élèves à apprendre le chinois par l’examen.

    Le nouveau HSK suit avec intérêt l’objectivité et la justesse de l’évaluation, et attache de plus de l’importance à mettre en valeur des compétences linguistiques pratiques des candidats.

    Il définit enfin des objectifs d’apprentissage clairs, et vise à inciter les candidats à améliorer leur niveau de chinois de manière efficace et structurée.

    IV. Finalités de l’examen

    Le nouveau HSK conserve sa vocation d’origine, qui est d’évaluer le niveau de chinois des apprenants adultes. Le niveau atteint par le candidat permet de satisfaire des besoins variés :

    1. Il permet de fournir aux établissements d'enseignement un niveau de référence, que ce soit pour le recrutement, et autres tels que faire un cours par classes de niveau, dispenser l’exemption et donner la notation.

    2. Il permet de fournir une base de référence pour les services du personnel dans leur recrutement, la formation et la promotion des employés.

    3. Il fournit aux apprenants un niveau de référence qui leur permet de mieux connaître et d’améliorer leur compétence en chinois.

    4. Il fournit aux établissements de formation et d’enseignement du chinois une référence qui leur permet d’évaluer les résultats de leur enseignement.

    V. Remise des résultats

    Les candidats ayant passé le nouveau HSK peuvent recevoir leurs résultats un mois après l’examen. Les résultats sont délivrés par le Hanban.

Télécharger le formulaire

Photos

Vidéos