Organisation à Fortworth du concours « Passerelle vers le chinois » ouvert aux étudiants et lycéens par l’Institut Confucius de l’Université du Texas à Dallas

[Source]    Institut Confucius de l’Université du Texas à Dallas [Time]    2010-06-22 17:14:36 
 


Candidats, membres du jury et enseignants


Gu Mingdong, responsable de l’institut Confucius, prononce le discours d’ouverture


Shamarie, lauréat du premier prix du groupe des lycéens

Le 2 avril 2011, l’Institut Confucius de l’Université du Texas à Dallas a organisé la compétition éliminatoire du concours « Passerelle vers le chinois » ouvert aux étudiants et lycéens de la région de Fortworth. Des candidats, sélectionnés par des lycées et des universités de cette région, y ont participé. Shamarie, de l’Ecole Hockaday des Etats-Unis, a gagné le premier prix du groupe des lycéens. Jin Ming, étudiant de l’Université du Texas Nord de Dallas, a remporté le prix du groupe universitaire. Ils ont participé à la demi-finale du concours dans le sud des Etats-Unis, organisée le 24 avril par le consulat général à Houston.

La compétition a commencé à 9h30. Accompagnés par des parents, les candidats rivalisaient et l’ambiance chaleureuse régnait. Gu Mingdong, responsable de l’Institut Confucius, a prononcé un discours de bienvenue. Danis Clatz, directeur de l’Institut de science humaine, y a participé. Le jury est composé d’invités comme Shao Xiaoming, PDG de l’Ecole de la langue chinoise moderne de Dallas, Cui You’an, conseiller de l’Institut Confucius et chanteur, Chen Xinsheng, enseignant de ladite école ayant 50 ans d’expériences dans l’enseignement, le professeur Tian Xiangbin, responsable de l’Institut Confucius de l’Université des Trois Gorges, le professeur Tian Yazhou, peintre et vice-recteur de l’Institut d’art de l’Université des Trois Gorges. La compétition est divisée en trois parties - discours, démonstration artistique et quiz sur la culture chinoise - avec trois niveau de prix : premier prix, deuxième prix et prix d’excellence. Pour le groupe des lycéens, quatre prix indépendants ont été mis en jeu : meilleure présence, meilleure conception, meilleur discours et meilleure représentation.


Jin Ming, lauréat du premier prix du groupe universitaire


Eric Obodo, lauréat du deuxième prix du groupe universitaire et étudiant de l’UTD


Yi Lanrui, lauréat du prix de la meilleure conception

Les plus jeunes candidats du groupe des lycéens sont venus de trois Classes Confucius du niveau préliminaire des écoles secondaires du district scolaire de Colbert. Ils ont appris seulement durant un semestre, mais ils ont montré un bon niveau de chinois. Shen Zhengfei, de l’Ecole secondaire orientale, a interprété, en s’accompagnant au piano, la chanson « Une fleur de prune ». Ce numéro a été longtemps applaudi. Il a remporté le troisième prix de la meilleure présence et le troisième prix de l’individu. Des candidats de lycée en deuxième cycle ont montré un excellent niveau de chinois et leurs discours en chinois sont devenus un des moments chaleureux de toute la compétition. Shalurui a donné trois virelangues. Sa prononciation exacte en chinois a touché les spectateurs. Elle a gagné le prix de la meilleure conception et le deuxième prix individuel. Fang Yusheng a fait un discours en langage courant ; son solo en piano de la mélodie chinoise « Liangshanbo et Zhuyingtai » lui a permis de remporter le prix de la meilleure représentation et le deuxième prix individuel. Shamarie, en robe chinoise, a montré un excellent niveau de chinois lors du discours. Elle a joué du violon et interprété des chansons chinoises. Elle a gagné le premier prix individuel et celui du meilleur discours.

 Eric Oboto, étudiant de l’Université du Texas à Dallas, a raconté ses expériences d’apprentissage du chinois durant six mois grâce à la bourse de l’Institut Confucius. Il a gagné le deuxième prix. Jin Ming, étudiant de l’Université du Texas du Nord, a fait un excellent discours et une démonstration de préparation du thé chinois. Il a gagné le premier prix du groupe universitaire.


Fang Yuxin, lauréat du prix de la meilleure représentation


Shen Zhengfei, lauréat du prix de la meilleure présence


Le plus jeune candidat de la Classe Confucius de l’Ecole Beidun de Colbert est en train de pratiquer l’art du papier découpé.


Pendant la pause, des candidats donnent des numéros

Enfin, pour la compétition, deux lauréats du premier prix, trois du deuxième prix et cinq du troisième prix se sont vu attribuer des coupes et des certificats. Ils ont remporté des bourses d’un montant de 150, 100 et 50 dollars. Quatre lauréats du prix indépendant se sont vu attribuer des coupes et des certificats. On a aussi décerné à neuf lauréats du prix d’excellence des certificats et des extraits de mémoire. Les candidats ont donné leurs numéros sur scène. Enseignants, parents et élèves ont échangé et ont baigné dans une ambiance culturelle chinoise. Dès le mois de décembre 2010, l’enseignante Yang Xiaohong, responsable adjointe de l’institut Confucius, avait commencé à préparer la compétition. Après quatre mois de préparatifs, la compétition a connu un succès et s’est terminée dans l’après-midi du 2 avril.

(par Tian Xiangbin, de l’Institut Confucius de l’UTD/Université des Trois Gorges, photos prises par Tian Xujun et Yang Binfeng)