Tenue de la séance en anglais de la Conférence académique en ligne sur l’intégration de la MTC à la médecine occidentale dans la prévention et le traitement du COVID-19

[Source]    Institut Confucius de l’Université de Coimbra, au Portugal [Time]    2020-04-30 14:42:55 
 

La séance en anglais de la Conférence académique en ligne sur l’intégration de la médecine traditionnelle chinoise (MTC) à la médecine occidentale dans la prévention et le traitement du nouveau coronavirus (COVID-19) a été tenue en direct le 23 avril à l’heure prévue. Sous le haut patronage de la Fédération mondiale des sociétés de médecine chinoise (WFCMS), la conférence a été conjointement organisée par l’Association de la médecine traditionnelle chinoise de la province du Zhejiang (ZJPTCM), l’Institut Confucius de l’Université de Coimbra, au Portugal, et la plateforme de santé We Doctor Holdings Limited. Une dizaine d’experts et d’universitaires chinois et portugais dans le domaine de la MTC et de la médecine occidentale s’y sont réunis pour mener des dialogues et des échanges.

La conférence s’est déroulée en deux parties, dont la première – les conférences d’experts – a été présidée par Cai Wanru, membre directrice du sous-comité des maladies respiratoires relevant de la ZJPTCM et professeure à la Faculté No2 de médecine clinique de l’Université de la Médecine chinoise du Zhejiang (ZCMU). Elle a remercié dans son discours la WFCMS pour son soutien à cet événement. « L’épidémie de COVID-19 est une urgence de santé publique de portée internationale. Dans sa lutte contre l’épidémie, la Chine a largement utilisé un traitement intégrant la MTC et la médecine occidentale, et a obtenu de bons résultats. Il s’agit d’une expérience précieuse dans la lutte contre l’épidémie tant pour les Chinois que pour les peuples du monde entier. A travers le partage des expériences sur la prévention et le traitement du COVID-19 grâce à l’intégration de la MTC à la médecine occidentale, cette conférence en ligne construit une plateforme de communication pour les experts et les universitaires chinois et portugais qui permettra de renforcer les échanges et la coopération entre les deux parties et de promouvoir la lutte conjointe contre l’épidémie », a-t-elle déclaré.


Mme Cai Wanru

Trois autres experts chinois y ont respectivement partagé la stratégie de prévention et de traitement du COVID-19 du Zhejiang s’appuyant sur la MTC, les expériences à l’égard du traitement du COVID-19 par la médecine occidentale, et des cas de diagnostic et de traitement du COVID-19 par l’intégration de la MTC à la médecine occidentale. Ces trois intervenants – à savoir Yang Junchao, directrice adjointe de l’Hôpital No1 affilié à la ZCMU et cheffe adjointe de l’équipe d’experts chinois contre le COVID-19 en Italie ; Wu Xiaohong, médecin en chef de l’Hôpital Sir Run Run Shaw affilié à la Faculté de médecine de l’Université du Zhejiang et cheffe adjointe du groupe médical de la 1ère équipe d’assistance médicale du Zhejiang au Hubei ; et Dong Lei, médecin en chef adjoint de la Faculté No2 de médecine clinique de la ZCMU et membre de la 2e équipe d’assistance médicale du Zhejiang à Wuhan – ont également mené des discussions et des échanges avec des experts portugais en ligne autour des sujets qui les intéressaient.


Les trois experts chinois partagent leurs expériences dans la lutte contre l’épidémie.

La communication en ligne entre les experts, deuxième partie de la conférence, a été présidée par Huang Zaiwei, directeur chinois de l’Institut Confucius de l’Université de Coimbra. Des professeurs et des universitaires venant de l’Association européenne de MTC, de l’Université du Minho, de l’Université de Porto, de l’Association portugaise de MTC, de l’Association d’espace de MTC de Nanjing au Portugal, de la Faculté d’économie de l’Université de Coimbra, de l’Institut de recherche sur les sciences humaines et les sciences de la nature de Porto, et du Centre de diagnostic et de traitement de MTC au Portugal ont mené des échanges avec les experts sur des questions telles que la façon d’intégrer la MTC à la médecine occidentale dans la lutte contre le COVID-19, l’application et l’efficacité de la médecine et des plantes médicinales traditionnelles chinoises dans la lutte contre l’épidémie à Wuhan, l’intervention psychologique de la médecine et des plantes médicinales traditionnelles chinoises auprès des patients atteints du COVID-19, ainsi que les stratégies de prévention pour les familles et les quartiers résidentiels après la reprise des activités économiques et sociales.


Les échanges en ligne

Alberto Dias, professeur à la Faculté de biologie de l’Université du Minho et directeur du Centre sino-portugais de recherche sur les ressources des plantes médicinales et d’alimentation, a indiqué que c’était la première fois qu’il participait à la séance en anglais en ligne dédiée à la lutte contre le virus via la MTC entre le Portugal et la Chine depuis le début de l’épidémie. « Cet événement en ligne est tant fructueux que significatif. J’espère que les deux pays pourront partager et coopérer davantage dans leur lutte conjointe contre l’épidémie et dans les recherches académiques », a-t-il ajouté.

Lors du discours de conclusion, Ricardo Teixeira, membre du Comité exécutif de l’Association européenne de MTC et président de l’association portugaise relevant de celle-ci, a évoqué que l’Association européenne de MTC prêtait toujours une grande attention à la lutte contre l’épidémie dans les pays du monde entier. Il s’est dit très reconnaissant envers la Chine d’avoir publié rapidement son plan de diagnostic et de traitement et d’avoir partagé ses expériences de traitement. « J’ai également appris que le traitement du COVID-19 par l’intégration de la MTC à la médecine occidentale adopté par la Chine avait déjà obtenu de bons résultats. L’Association européenne de MTC travaille actuellement sur le plan de prévention et de traitement du COVID-19 par la MTC adapté aux Européens. Je m’attends à coopérer avec vous tous », a-t-il souligné.

Cet événement a reçu un fort soutien d’institutions telles que l’Institut Confucius de l’Université du Cap, en Afrique du Sud, l’Association sud-africaine de médecine chinoise et d’acupuncture, l’Académie de MTC au Royaume-Uni et l’Ecole brésilienne de MTC. Près de 5 000 universitaires et experts ont assisté à la transmission en direct.

Dès le début de l’épidémie de COVID-19 au Portugal, l’Institut Confucius de l’Université de Coimbra, en tant qu’Institut Confucius spécialisé dans la MTC, a activement organisé les instituts et les associations portugais de MTC pour établir une plateforme de partage des informations sur l’épidémie de COVID-19. L’Institut a également partagé sans tarder le « Protocole de diagnostic et de traitement du COVID-19 » (en anglais) – imprimé et distribué par l’Administration nationale de la médecine traditionnelle chinoise de Chine – avec l’équipe d’experts portugais contre l’épidémie et les médecins de l’Hôpital central affilié à l’Université de Coimbra. Il a également traduit en portugais la 2e version des « Instructions sur l’intervention de l’acupuncture dans le traitement du COVID-19 » et la 7e version du « Protocole de diagnostic et de traitement du COVID-19 » et les a partagées avec tous les instituts et écoles de MTC. De plus, l’Institut Confucius a contacté des praticiens en MTC d’origine chinoise afin d’établir une plateforme en ligne de consultation gratuite pour soutenir le peuple portugais dans la lutte contre l’épidémie.

 
mot clé:

Nouvelles concernées