Une Journée internationale de la langue chinoise est en vue

[Source]    Quotidien du Peuple (édition d’outre-mer) [Time]    2020-04-28 16:06:10 
 

L’Organisation des Nations unies (ONU) a célébré la 11e Journée de la langue chinoise le 19 avril. Les événements dans ce cadre, tous organisés en ligne à cause de l’épidémie de nouveau coronavirus (COVID-19), n’étaient pas moins magnifiques. Ce jour-là, le Siège de l’ONU a organisé une exposition d’œuvres calligraphiques et de peintures sur les poèmes traditionnels chinois ; la Société internationale pour l’enseignement de la langue chinoise (ISCLT) a publié une vidéo commémorative ; l’Alliance chinoise, relevant du Siège de l’Institut Confucius, a proposé un cours démonstratif de chinois ; l’Université des Langues et Cultures de Beijing (BLCU) a lancé une plateforme en nuage pour le partage des informations internationales sur la langue chinoise, ainsi que de nombreuses autres institutions d’enseignement du chinois et beaucoup d’apprenants de chinois ont célébré cette journée. Ces événements annoncent que le moment est venu de créer une Journée internationale de la langue chinoise.

La création des journées linguistiques nationales ou internationales constitue non seulement une mesure importante pour accroître l’identité linguistique, maintenir le dynamisme linguistique et améliorer l’influence linguistique, mais aussi un symbole important permettant aux apprenants et utilisateurs de se rapprocher de leur langue de façon régulière et rituelle. La nature de ces journées ressemble à celle de la Journée internationale de la langue maternelle proclamée par l’UNESCO, à celle de la Journée européenne des langues promue par l’Union européenne (UE) et à celle du Jour du hangeul lancé par la Corée du Sud. Les Journées des langues à l’ONU, introduites en 2010 par son département de l’information, visent à encourager l’utilisation équitable des six langues officielles de l’ONU, à savoir le chinois, l’anglais, le français, le russe, l’espagnol et l’arabe, et la diversité culturelle au sein de l’ONU. Elles sont devenues actuellement des festivals linguistiques ayant une influence internationale.

Après le lancement des Journées des langues à l’ONU, les pays dont elles sont les langues maternelles ont profité des circonstances favorables et ont agi activement en organisant des événements à plus grande échelle et en enrichissant les contenus des célébrations en la matière, afin de transformer ces journées au sein de l’ONU en des journées internationales. Par exemple, le 20 mars 1970, 21 pays francophones ont créé l’Agence de coopération culturelle et technique (ACCT), devenue l’Organisation internationale de la Francophonie (OIF). En 1990, l’OIF a décidé de célébrer chaque 20 mars la Journée internationale de la Francophonie. Depuis 2010, l’ONU célèbre la Journée de la langue française le 20 mars. Désormais, avec le soutien du gouvernement français, les organismes français à l’étranger ainsi que les alliances françaises et les départements de français des universités dans différents pays du monde ont continué d’intensifier les célébrations de cette journée. La Journée internationale de la langue française connaît une visibilité de plus en plus forte pour devenir aujourd’hui un festival dédié à tous les apprenants et utilisateurs de français dans le monde entier. Le 20 mars 2018, le président français Emmanuel Macron a participé à la célébration de la Journée de la langue française organisée par l’Institut de France. Il y a déclaré que la France renforcerait la promotion du français et envisagerait de faire du français l’une des trois plus grandes langues du monde en 2050, ce qui a grandement encouragé les apprenants de français sur la planète. Un autre exemple est l’arabe. Le 18 décembre 1973, l’ONU a décidé d’inclure l’arabe dans ses langues officielles et langues de travail. En 2010, l’ONU a décidé de célébrer la Journée de la langue arabe chaque 18 décembre. Dès lors, beaucoup de pays arabes choisissent d’organiser des célébrations riches et colorées en ce jour.

Afin de commémorer Cangjie, inventeur des caractères chinois, l’ONU a choisi Guyu (pluie de millet), la 6e des 24 périodes solaires selon le calendrier traditionnel chinois, comme Journée de la langue chinoise. Elle est célébrée annuellement au Siège de l’ONU depuis son établissement. En parallèle, chaque année en ce jour, le Siège de l’Institut Confucius, en tant qu’institution spécialisée dans l’enseignement du chinois langue étrangère, encourage les Instituts Confucius, présents dans une centaine de pays du monde entier, ainsi que les apprenants de chinois à organiser de multiples événements diversifiés liés à l’enseignement du chinois et à la culture chinoise qui s’adaptent aux conditions locales, en finançant ces événements. De plus, un grand nombre d’autres institutions d’enseignement du chinois et d’associations des Chinois à l’étranger organisent également des célébrations pour la Journée de la langue chinoise ou la Semaine de la langue chinoise. La Journée de la langue chinoise de l’Afrique du Sud a même été lancée en 2019. Ces activités ont permis d’augmenter la visibilité de cette journée parmi les populations du monde entier, d’améliorer l’attractivité du chinois et d’accumuler de riches expériences pour transformer cette Journée de la langue chinoise en une journée internationale.

A l’heure actuelle, l’enseignement du chinois langue étrangère connaît une forte demande et affiche une bonne tendance de développement. Selon des statistiques, 550 Instituts Confucius et 1 172 Classes Confucius sont présents dans le monde entier, plus de 4 000 universités proposent des cours spéciaux dans leur département de chinois, une soixantaine de pays ont inclus le chinois dans leur système d’éducation nationale, plus de 75 000 écoles et institutions de formations de différents échelons proposent des cours de chinois, et plus de 25 millions de personnes apprennent le chinois. En outre, les communautés chinoises dans le monde entier utilisent également le chinois à différents niveaux. L’élargissement constant de l’échelle d’enseignement du chinois langue étrangère, l’accroissement continu des apprenants et utilisateurs de la langue, les demandes personnalisées et diversifiées croissantes dans l’apprentissage du chinois ont jeté une base solide pour créer une Journée internationale de la langue chinoise.

Ces dernières années, de plus en plus d’institutions d’enseignement du chinois ainsi que d’experts et d’universitaires dans ce domaine appellent à créer une Journée internationale de la langue chinoise, pour que les apprenants et utilisateurs de chinois puissent organiser des célébrations dans une journée fixe en partageant leurs expériences et acquis dans l’apprentissage linguistique, afin de créer une ambiance propice à l’apprentissage et à l’utilisation du chinois. Par conséquent, une Journée internationale de la langue chinoise va paraître dans les prochaines années, et s’enrichira et s’améliorera constamment.

La langue chinoise est l’une des plus anciennes et des plus belles langues du monde. Elle transmet non seulement le gène culturel de la nation chinoise, mais a également la responsabilité de fournir un produit public linguistique au monde. Je crois que l’instauration d’une Journée internationale de la langue chinoise permettra d’améliorer l’affinité et la visibilité du chinois, de promouvoir les échanges culturels et humains entre la Chine et le reste du monde, de consolider l’amitié entre les peuples chinois et étranger, et de contribuer activement au développement diversifié des langues et des cultures du monde et à la construction d’une communauté de destin pour l’humanité.

(L’auteur est chef de projets du Service du développement et de la planification du Siège de l’Institut Confucius)

Le Quotidien du Peuple (édition d’outre-mer), page 11 de l’édition du 24 avril 2020.

Par Kong Jia

Lien de l’article

 
mot clé:

Nouvelles concernées