Un guide de l’enseignement en ligne pour les enseignants de chinois langue étrangère

[Source]    Quotidien du Peuple (édition d’outre-mer) [Time]    2020-04-16 10:26:39 
 

De nombreux Instituts Confucius ont commencé à donner des cours de chinois en ligne en raison de l’épidémie de nouveau coronavirus (COVID-19). C’est une expérience inédite pour beaucoup d’apprenants, mais un défi assez grand pour les enseignants de chinois. Un grand nombre d’entre eux ont rencontré des problèmes épineux, tels que la communication avec les apprenants et la mobilisation de leur dynamisme.

Face à ces problèmes, des enseignants ont partagé leurs propres expériences en matière d’enseignement en ligne en offrant des conseils.

Avez-vous des difficultés à communiquer avec les élèves lors de l’enseignement ? Essayez ces méthodes !

Quelles sont les moyens ingénieux des enseignants pour communiquer sans entrave avec les élèves en ligne ?

En ce qui concerne la difficulté de communication causée par le réseau, Xu Yanli, enseignante bénévole de chinois de l’Institut Confucius de l’Université de Technologie de Durban, en Afrique du Sud, a dit que si certains élèves ne disposaient pas d’un réseau viable, on pourrait utiliser l’ordinateur pour envoyer des messages tout en communiquant en vidéo par téléphone portable.

Face à la difficulté de communication causée par l’incompréhension des élèves vis-à-vis du contenu pédagogique, Wang Chunhui, enseignant de chinois de l’Institut Confucius de l’Université d’Australie-Occidentale, a indiqué que lors de la préparation des cours en ligne, les enseignants de chinois devraient diversifier le contenu pédagogique et observer les expressions et la réaction des élèves à travers l’écran, et poser des questions en temps opportun pour savoir si les apprenants ont bien compris.

De plus, les enseignants de chinois devraient répondre à temps aux questions posées par les élèves, et maîtriser le rythme de la discussion en groupe après le cours.

Selon Sun Mingyang, enseignant bénévole de chinois de l’Institut Confucius de l’Université de Milan en Italie, les élèves peuvent comprendre les enseignants par le langage corporel lors des cours en classe, mais dans les cours en ligne, les élèves ne peuvent pas les voir, donc, les enseignants doivent être patients et apprendre à un rythme plus lent, de sorte que les élèves puissent les comprendre.

En plus des méthodes ci-dessus, on peut s’inspirer de la méthode de Shi Yali, enseignante de l’Institut Confucius de l’Université de Milan, qui se connecte à la plateforme de diffusion en direct de 10 à 15 minutes à l’avance pour communiquer avec les apprenants, tout comme dans la classe traditionnelle. Les enseignants se présentent dans la classe à l’avance pour communiquer avec les apprenants en matière d’études, répondre à leurs questions et animer l’ambiance du cours en direct.

En outre, les enseignants peuvent écrire les mots-clés de leurs instructions en anglais ou dans la langue maternelle des élèves pour que ces derniers puissent les comprendre directement en voyant l’écran.

Avez-vous des difficultés à maintenir le dynamisme des apprenants en classe ? Essayez des moyens efficaces.

Dans la classe traditionnelle, les enseignants peuvent changer leurs modes d’enseignement à temps en fonction des réactions des élèves pour mobiliser leur dynamisme. Mais dans la classe en ligne, comment stimuler l’enthousiasme des élèves à travers l’écran ?

Selon Sun Mingyang, les enseignants peuvent animer l’ambiance après avoir appris des mots, de la grammaire ou une partie du contenu pédagogique, afin que les élèves puissent se détendre avant de reconcentrer leur attention. Par exemple, les enseignants peuvent diffuser un morceau de chanson ou de vidéo en chinois, ou donner une récompense aux élèves en bas âge.

L’interaction avec les élèves est aussi nécessaire dans la classe en ligne. Les enseignants doivent poser des questions en temps opportun pour assurer la concentration des élèves en classe.

Luan Ye, enseignante de l’Institut Confucius de l’Université pédagogique nationale d’Ukraine du Sud, suscite l’enthousiasme des élèves à travers la création de logiciels d’enseignement et de fiches pédagogiques exquis, ainsi que de dialogues intéressants et significatifs.

Les enseignants de l’Institut Confucius de l’Université de Bahreïn ont présenté des cartes ou partagé des vidéos sur la culture pour animer l’ambiance. En dehors du cours, les enseignants utilisent l’application « WhatsApp » pour prendre en contact étroit avec les élèves, et suivre le résultat d’enseignement du cours de chinois en direct et la réaction des élèves, dans le but d’améliorer les méthodes d’enseignement pour les cours en ligne et de mobiliser davantage les élèves en classe.

En plus d’activités, le renforcement de l’interaction entre les élèves est aussi un atout pour mobiliser leur enthousiasme en classe. Mme Shi Yali a proposé que les enseignants pouvaient donner des devoirs en groupe et demander une présentation en classe. Selon elle, les devoirs en groupe permettent aux élèves d’améliorer leur collaboration et leur interaction, de maintenir leur enthousiasme après les cours et d’acquérir un sentiment d’accomplissement à travers la présentation en classe. Leur enthousiasme en classe sera ainsi maintenu.

Les enseignants de l’Institut Confucius de Groningen aux Pays-Bas donnent deux heures de cours d’assistance aux élèves chaque semaine à travers la plateforme « Zoom », et les apprenants peuvent y participer volontairement. Les apprenants ont déclaré : « Les cours d’assistance ont de bons résultats. Nos problèmes sont résolus à temps et nous avons davantage de confiance dans l’apprentissage du chinois. »

Quotidien du Peuple (édition d’outre-mer), page 11 de l’édition du 10 avril 2020

Par Kong Yuan)

Lien de l’article

 
mot clé:

Nouvelles concernées