« Unissons pour vaincre l’épidémie ! »

[Source]    Siège de l’Institut Confucius [Time]    2020-04-03 13:30:04 
 

L’épidémie de nouveau coronavirus (COVID-19) est un défi commun à l’humanité. Face à l’épidémie impitoyable, les encouragements et les dons des universités partenaires chinoises des Instituts Confucius ont exprimé leur sollicitude et leur soutien aux partenaires étrangers.

« Je suis convaincu qu’avec nos efforts conjoints, nous surmonterons ensemble les difficultés »

A partir du 24 mars, le Népal a mis en place des mesures de confinement pour une semaine. Sun Zhanxue, président de l’Université de Technologie de Chine orientale, université partenaire chinoise de l’Institut Confucius de l’Université Tribhuvan, a envoyé immédiatement une lettre de sympathie à l’ambassade de Chine au Népal et à l’Université Tribhuvan, pour exprimer ses vœux et son soutien au personnel de l’ambassade et à tous les professeurs et étudiants de l’Université Tribhuvan.

« Nous ferons tout notre possible pour partager l’expérience de la Chine en matière de lutte contre l’épidémie, faire des dons du matériel antiépidémique, renforcer la communication et les échanges et travailler ensemble pour lutter contre le nouveau coronavirus », a déclaré Sun Zhanxue dans sa lettre.

Fin mars, l’Université du Shanxi a témoigné sa sympathie et son soutien respectivement à l’Institut de Commerce de Timor oriental, à l’Université de Caroline du Nord à Charlotte, aux Etats-Unis, et à son Institut Confucius.

Le 25 mars, Ma Huaide, président de l’Université de Sciences politiques et de Droit de Chine, a envoyé une lettre à Marian Preda, président de l’Université de Bucarest en Roumanie, pour exprimer son attention à la situation de l’épidémie en Roumanie et sa sollicitude envers le partenaire roumain de l’Institut Confucius.

Les partenaires locaux de l’Institut Confucius, y compris l’Agence de voyages Phoenix roumaine, et l’entreprise Miniso, ont également fait don de masques aux enseignants de l’Institut Confucius. Ces derniers ont exprimé leur profonde gratitude à tous les partenaires pour leurs sollicitude et soutiens. Dans le même temps, ils se sont dits convaincus que l’épidémie sera certainement vaincue au plus tôt, grâce aux efforts conjoints de tous.

Récemment, pour exprimer sa sympathie et son soutien à son université partenaire, l’Université de Bangui en République centrafricaine, Zhao Hui, président de l’Université de Bohai, a adressé une lettre au président de l’Université de Bangui pour présenter ses salutations cordiales.

Zhao Hui a écrit : « Je crois fermement que l’épidémie passera à coup sûr. L’esprit de solidarité et d’entraide que nous avons forgé en période d’adversité, créera de nouvelles opportunités pour le développement de l’Institut Confucius de l’Université de Bangui en République centrafricaine, et pour les échanges et la coopération entre la Chine et la République centrafricaine. » De plus, l’Université de Bohai a fait don d’un lot de masques antiépidémiques à l’Université de Bangui afin d’apporter leur contribution à la lutte contre le virus.

Depuis que l’Afrique du Sud a annoncé officiellement le premier cas confirmé de COVID-19 le 5 mars, la situation de l’épidémie dans le pays a toujours préoccupé les universités partenaires chinoises.

Zheng Baodong, vice-président de l’Université d’Agriculture et de Foresterie du Fujian, a témoigné sa plus sincère sympathie à l’Université de Technologie de Durban en Afrique du Sud et aux enseignants de l’Institut Confucius de l’université.

Selon Zheng Baodong, en tant qu’université partenaire chinoise de l’Université de Technologie de Durban, l’Université d’Agriculture et de Foresterie du Fujian fera tout son possible pour soutenir et aider l’Université de Technologie de Durban et son Institut Confucius dans la lutte contre l’épidémie. Il a cité un vers de Li Bai, célèbre poète chinois des Tang, pour encourager le personnel chinois en Afrique du Sud à être indomptable et ne pas craindre toutes les difficultés. M. Zheng espérait les rencontrer dans la « nation arc-en-ciel » après avoir remporté la victoire dans la bataille contre l’épidémie.

L’amour raccourcit la distance. Combattons côte à côte pour vaincre l’épidémie.

Au fur et à mesure de la propagation de l’épidémie de COVID-19 à travers le monde, de nombreuses universités partenaires chinoises ont activement collecté du matériel pour lutter contre l’épidémie et soutenir la prévention et le contrôle de l’épidémie dans les universités partenaires à l’étranger.

Face à la situation sévère de l’épidémie à l’étranger, l’Université des Ressources en Eau et d’Hydro-électricité de Chine du Nord a immédiatement contacté le directeur malaisien de l’Institut Confucius de l’Université de Technologie du Sarawak en Malaisie pour se renseigner sur la situation. Elle a envoyé 1 000 masques à l’université malaisienne le 25 mars. Par ce geste, l’université chinoise a exprimé sa volonté de fournir ses aides et soutiens dans la mesure de ses moyens à son partenaire étranger.

L’Université centrale des Finances et de l’Economie a aussi présenté activement son soutien aux universités partenaires de l’Institut Confucius à l’étranger. Le président du Comité des affaires universitaires He Xiuchao et la présidente de l’université Wang Yaoqi ont envoyé des lettres aux universités partenaires étrangères pour exprimer leurs sincères salutations. De plus, l’université a collecté des masques N95 et des gants médicaux par différents canaux.

Comme les vols internationaux ne cessent de diminuer en raison des mesures de confinement mises en place dans le monde, l’Université centrale des Finances et de l’Economie a déployé d’énormes efforts pour trouver un canal de transport fiable. Elle a finalement expédié les matériaux antiépidémiques aux universités partenaires des Instituts Confucius en Grèce et au Brésil, en vue de les aider dans la lutte contre l’épidémie.

A la mi-mars, deux lots de matériel de prévention de l’épidémie ont été respectivement envoyés à l’Université de Karachi au Pakistan, à l’Université Yonsei en Corée du Sud et au collège Cadet de Petaro au Pakistan. Il convient de noter que sur les colis des matériels ont été écrits les mots « L’amitié sino-pakistanaise est plus haute que la montagne, plus profonde que la mer, et plus douce que le miel » en chinois et en ourdou ainsi que « Malgré la distance qui les sépare, les vrais amis se sentent toujours proches » en chinois et en coréen.

Les deux lots de matériel antiépidémique ont été fournis par l’Université normale du Sichuan à ses partenaires étrangers dans le cadre du co-établissement de trois Instituts (Classe) Confucius, dans l’espoir de les aider dans la lutte contre l’épidémie.

Avec la propagation rapide de l’épidémie, tout le continent européen, y compris le Royaume-Uni, est touché par le virus. L’Université de Nanjing et l’Université des Langues et Cultures de Beijing, universités partenaires chinoises de l’Institut Confucius de l’Université de Sheffield au Royaume-Uni, ont également fait don de milliers de masques médicaux et de plus de 100 paires de gants de protection à l’Université de Sheffield et à son Institut Confucius, afin de fournir la protection la plus opportune et la plus intime à chaque enseignant de l’Institut Confucius.

Liu Li, président de l’Université des Langues et Cultures de Beijing, a envoyé une lettre de salutations à l’Université de Sheffield et à son Institut Confucius dans les plus brefs délais. Dans la lettre de salutations adressée au professeur Koen Lamberts, président de l’Université de Sheffield, M. Liu, au nom de l’Université des Langues et Cultures de Beijing, a exprimé sa profonde sollicitude à tout le personnel de l’Université de Sheffield luttant contre l’épidémie. Il a dit : « Nous pouvons escalader toutes les hautes montagnes en faisant preuve de solidarité, et nous pouvons surmonter toutes les difficultés en œuvrant ensemble ». M. Liu a noté que l’Université des Langues et Cultures de Beijing travaillerait toujours avec l’Université de Sheffield pour lutter ensemble contre l’épidémie.

Depuis le début de l’épidémie à l’étranger, l’Université normale de la Capitale était également préoccupée par les Instituts Confucius qu’elle avait établis à l’étranger. Récemment, l’Université normale de la Capitale a collecté, par différents canaux, plus de 6 000 pièces de matériel antiépidémique, y compris des masques, puis les a envoyés aux institutions partenaires étrangères d’accueil des Instituts (Classe) Confucius, y compris l’Institut Confucius de l’Université d’Etat de Saint-Pétersbourg en Russie, l’Institut Confucius de l’Université « Ca’ Foscari » de Venise en Italie, l’Institut Confucius de l’Université de Piura au Pérou, l’Institut Confucius de l’Université d’Etat de New York à Buffalo aux Etats-Unis, l’Institut Confucius de Brême en Allemagne, et la Classe Confucius de l’Ecole primaire bilingue hongrois-chinois en Hongrie. Cette aide a considérablement contribué à la prévention et au contrôle de l’épidémie dans ces établissements d’enseignement.

Le 1er avril, à l’Institut Confucius de l’Université Saint Thomas au Chili, les enseignants ont reçu des fournitures antiépidémiques envoyées par l’Université de l’Anhui, son partenaire chinois. Profondément touchés par cette aide, les enseignants ont affirmé qu’ils travailleraient avec une attitude plus positive tout en se protégeant.

Après avoir appris la situation épidémique en Egypte, l’Université de Pékin a envoyé un premier lot de masques chirurgicaux à l’Université du Caire et aux enseignants de son Institut Confucius, et a commencé à préparer le deuxième lot de dons de matériel.

Face à ce défi commun de l’humanité, nous sommes convaincus qu’avec les efforts conjoints des peuples du monde entier, nous vaincrons certainement l’épidémie le plus tôt possible.

Source : Université de Technologie de Chine orientale, Université du Shanxi, Institut Confucius de l’Université de Bucarest en Roumanie, Université de Bohai, Institut Confucius de l’Université de Technologie de Durban, Université des Ressources en Eau et d’Hydro-électricité de Chine du Nord, Université centrale des Finances et de l’Economie, Institut Confucius de l’Université de Karachi, Université normale du Sichuan, Institut Confucius de l’Université de Sheffield, Université normale de la Capitale, Institut Confucius de l’Université Saint Thomas, et Institut Confucius de l’Université du Caire

 
mot clé:

Nouvelles concernées