Clôture du 1er Festival de la culture de la médecine traditionnelle chinoise du Canada

[Source]    Institut Confucius de l’Université Sainte-Marie au Canada [Time]    2020-02-19 17:43:02 
 

A l’occasion du Festival des Lanternes chinois, l’Institut Confucius de l’Université Sainte-Marie (SMU) a organisé le 8 février le 1er Festival canadien de la culture de la médecine traditionnelle chinoise (MTC) en collaboration avec l’Institut canadien d’Acupuncture et de Médecine traditionnelle chinoise (CCATCM). Une centaine d’habitants locaux y ont ensemble découvert la culture de la MTC, ont prié pour la Chine et ont encouragé Wuhan.

L’événement a réuni Jo-Ann Roberts, cheffe par intérim du Parti vert du Canada, Huang Wen, président de la Société chinoise de la Nouvelle-Écosse, Franklyn Chen, président de l’Association d’Acupuncture et de Naturopathie de la Nouvelle-Écosse (ANANS), Ravee Chen, directeur général du CCATCM, et Lucy Griffith, doyenne de la Faculté d’acupuncture du CCATCM. Stephen McNeil, premier ministre de la Nouvelle-Écosse, et Huang Guojian, président de l’Association de Médecine chinoise et d’Acupuncture du Canada (CMAAC), ont chacun envoyé un message de félicitations pour la tenue du festival.


Lors de la cérémonie de coupure du ruban

Stephen McNeil a dit dans son message que la culture chinoise présentée par la communauté chinoise de la Nouvelle-Écosse constituait une partie essentielle de la culture diversifiée canadienne et que des éléments de la culture traditionnelle chinoise propices à la santé physique et mentale, tels que la MTC et l’acupuncture, étaient bien appréciés par les Canadiens. M. McNeil a remercié l’organisateur du festival pour avoir offert aux populations locales une opportunité de découvrir davantage la culture de la MTC.

Huang Guojian a déclaré dans son message que la promotion de la MTC et de l’acupuncture au Canada était une cause mutuellement bénéfique. Selon lui, cela est profitable non seulement à la santé physique et mentale du peuple canadien, mais aussi à la promotion du patrimoine culturel chinois.

Dans son discours, Huang Wen a déclaré : « Le Festival des Lanternes représente le dernier jour du Nouvel An chinois. En ce jour particulier, nous nous sommes réunis ici pour encourager la Chine par le biais de la culture de la MTC ayant une longue histoire ».


Huang Wen

Dans son discours, Jo-Ann Roberts a partagé ses voyages en Chine et a indiqué que ces expériences avaient permis d’élargir davantage son horizon. Elle a souhaité en chinois ses vœux du Nouvel An chinois aux invités présents.


Jo-Ann Roberts

Ce festival de la culture de la MTC comprend des programmes principaux tels que l’introduction des connaissances de base de la MTC et l’expérience de la MTC, du soin de la santé à l’aide de la MTC, ainsi que de la culture traditionnelle chinoise. Les invités ont non seulement acquis des connaissances de base de la MTC, mais ont aussi fait l’expérience des programmes de soin de la santé à travers la MTC tels que le massage, l’acupuncture et la moxibustion.

Dans la zone d’expérience du soin de la santé à travers la MTC, les participants ont dégusté l’un après l’autre du thé propice à la santé qui contient du ginseng, des luo han guo (Siraitia grosvenorii) et d’autres plantes médicinales traditionnelles chinoises. Ils ont également goûté des denrées alimentaires propices à la santé préparées à base de matières médicinales chinoises. Ayant un goût rafraîchissant, le thé médicinal ont de multiples effets tels que la régularisation de l’énergie et du sang ainsi que l’harmonisation du yin et du yang dans le corps. Tout en dégustant du thé, les participants ont partagé à cœur ouvert, dans une atmosphère agréable, les changements de leur vie grâce à l’apprentissage ou l’expérience de la culture de la MTC en termes de soin de la santé.


La dégustation du thé médicinal propice à la santé

Lors du festival, les participants ont expérimenté le qigong (une pratique d’exercices respiratoires) en suivant un enseignant. En entourant l’enseignant, ils ont concentré leur esprit et ont régulé leur respiration sur instructions de ce dernier pour ressentir la circulation du « qi » (l’énergie) dans le corps. A l’issue de l’expérience, ils ont dit qu’ils avaient pu ressentir le « baptême » de leurs corps par le « qi », qui leur permet de déborder d’énergie et de vivacité. Ils ont ajouté qu’ils se sont beaucoup intéressés à la méthodologie de la MTC pour le soin de la santé.


L’expérience du qigong

Une ambiance très animée régnait dans la zone d’expérience de la culture traditionnelle chinoise installée spécialement par l’Institut Confucius. Y ont été mises en place de nombreuses activités telles que la confection de lanternes, le découpage du papier dédié au Nouvel An chinois et la préparation d’enveloppes rouges. Parmi lesquelles sont les plus appréciés l’écriture des noms en chinois et l’estampillage des sceaux portant les douze signes du zodiaque chinois. Les participants ont discuté avec un vif intérêt de leurs propres signes astrologiques.


L’écriture des noms en chinois


L’expérience du découpage du papier

Kristi, étudiante du CCATCM, a montré sur place une œuvre artistique qu’elle avait créée. En tant qu’apprenante inscrite au cours « Le chinois + la MTC » de l’Institut Confucius de la SMU, Kristi a combiné la culture chinoise avec l’art pictural occidental et a intégré de façon ingénieuse dans sa peinture à l’huile des caractères chinois et des totems dédiés à l’Année du Rat ainsi que des architectures traditionnelles chinoises.

Wu Ji, enseignant de l’Institut Confucius, a été beaucoup ému par l’ambiance animée et joyeuse sur place. « La Chine et le Canada sont tous ouverts et inclusifs. C’est un grand honneur pour moi de diffuser la culture chinoise au Canada », a-t-il déclaré.


Le spectacle de danse chinoise

L’Association de Hanfu de la Nouvelle-Écosse a également présenté un défilé de hanfu, lors duquel une variété de costumes traditionnels chinois ont émerveillé le public. La danse traditionnelle gracieuse et les costumes magnifiques ont suscité des tonnerres d’applaudissements des spectateurs.

 
mot clé:

Nouvelles concernées