La Slovénie tient une soirée de gala pour célébrer le Nouvel An chinois 2020

[Source]    Institut Confucius de l’Université de Ljubljana en Slovénie [Time]    2020-02-13 15:47:32 
 

Co-organisée par l’ambassade de Chine en Slovénie et l’Institut Confucius de l’Université de Ljubljana, la soirée de gala du Nouvel An chinois 2020 s’est tenue le 20 janvier au Théâtre Mladinsko de Ljubljana. La célébration a débuté avec une danse du lion pleine de vitalité.


La danse du lion

L’événement a réuni quelque 600 personnes, dont Zoran Poznič, ministre slovène de la Culture, Mitja Bervar, ancien président du Comité national de Slovénie, Wang Shunqing, ambassadeur de Chine en Slovénie, des envoyés diplomatiques de différents pays en Slovénie, des personnalités amies issues de tous les horizons de Slovénie, des Slovènes d’origine chinoise, des ressortissants chinois résidant en Slovénie, des représentants d’entreprises à capitaux chinois ainsi que des représentants des enseignants et des étudiants chinois faisant leurs études en Slovénie.


Photo de groupe

Dans son discours, Danijela Voljc, directrice slovène de l’Institut Confucius de l’Université de Ljubljana, a brièvement passé en revue le développement de son Institut Confucius au cours de la dernière décennie. Elle a salué le rôle important joué par l’Institut Confucius dans la promotion de la compréhension mutuelle et de l’amitié entre la Slovénie et la Chine, avant d’adresser aux invités présents ses vœux du Nouvel An chinois.

Dans son discours du Nouvel An chinois, Wang Shunqing a évoqué les belles perspectives des relations sino-slovènes et de la diplomatie chinoise en 2020. Au nom de l’ambassade chinoise, M. Wang a souhaité à tous une bonne année avec beaucoup de satisfaction et de bonheur.


Wang Shunqing

Zoran Poznič a souligné que la Chine était très importante pour la Slovénie. Il a noté qu’au cours de l’année écoulée, la coopération entre la Slovénie et la Chine avait obtenu des résultats fructueux dans divers domaines et que les échanges socioculturels et la compréhension mutuelle entre les peuples représentaient des éléments importants de la coopération bilatérale. Le ministre slovène de la Culture s’est dit espérer que dans la nouvelle année, les échanges culturels entre les deux pays se multiplieraient davantage et leurs relations bilatérales deviendraient plus étroites.


Zoran Poznič

Lors de la soirée de gala, un spectacle magnifique a été conjointement présenté par des enseignants et des étudiants de l’Institut Confucius, des artistes chinois et slovènes, ainsi que par des Slovènes d’origine chinoise et des ressortissants chinois résidant en Slovénie, tout en intégrant des éléments chinois et occidentaux. Divers numéros tels que la récitation de poèmes chinois classiques, l’interprétation de guzheng (instrument de musique traditionnel chinois), des acrobaties et des chœurs ont suscité de nombreuses salves d’applaudissements de la part des spectateurs. Remplaçant des feux d’artifice, un spectacle de lumières respectueux de l’environnement et utilisant des lasers a émerveillé le public.


L’interprétation de guzheng
Le spectacle de danse chinoise

Cet événement a attiré l’attention de nombreux médias prestigieux, dont la Télévision centrale de Chine (CCTV) et Nouvelles d’Europe, qui l’ont évoqué dans leurs émissions et articles.

 
mot clé:

Nouvelles concernées