Soudan : célébration du 10e anniversaire de l’Institut Confucius de l’Université de Khartoum

[Source]    Institut Confucius de l’Université de Khartoum au Soudan [Time]    2019-12-31 11:31:13 
 

Le 15 décembre, l’Institut Confucius de l’Université de Khartoum, au Soudan, a tenu une cérémonie pour célébrer son 10e anniversaire dans la salle de conférence de la Faculté d’ingénierie de l’université. L’événement a réuni Intisar Al-Zein Saghiroun, ministre soudanaise de l’Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique, Siddig Bushra, directeur général des relations extérieures du ministère soudanais de l’Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique, Abuelgasim Eltayeb Mohamed Elzein, vice-président de l’Université de Khartoum, Ma Xinmin, ambassadeur de Chine au Soudan, et Liu Yingcai, directeur général de la société CPNC International (Nile), les responsables de différentes antennes d’enseignement et plus de 200 enseignants et étudiants.

Lors de la célébration, Liu Min, directrice chinoise de l’Institut Confucius, a présenté les réalisations obtenues par l’Institut Confucius au cours des dix dernières années en termes de corps enseignant, d’équipements pédagogiques et de recrutement.

Dans son discours, Ma Xinmin a indiqué qu’après dix ans d’efforts inlassables, l’Institut Confucius de l’Université de Khartoum était devenu une plateforme importante pour l’enseignement du chinois au Soudan. « L’Institut Confucius a formé un grand nombre de talents maîtrisant le chinois pour des écoles primaires et secondaires, des entreprises ainsi que des organismes gouvernementaux du Soudan tels que le ministère du Pétrole, le ministère de l’Energie et des Mines, le Service national de renseignement et de sécurité (NISS), l’Office de l’immigration du ministère de l’Intérieur et le ministère du Tourisme, des Antiquités et de la Faune. Il est ainsi devenu une vitrine marquante de l’Université de Khartoum », a ajouté M. Ma. L’ambassadeur chinois a émis le souhait que dans la prochaine décennie, l’Institut Confucius de l’Université de Khartoum poursuive ses efforts pour devenir un exemple pour l’enseignement de la langue chinoise, un pionnier pour les échanges culturels sino-soudanais et un héritier de l’amitié entre la Chine et le Soudan.


Ma Xinmin dans son discours

Présentant les échanges éducatifs entre les deux pays, Siddig Bushra a dit espérer que le Soudan et la Chine pourront adhérer aux politiques basées sur le bénéfice mutuel au niveau éducatif, l’inspiration mutuelle au niveau culturel et la complémentarité entre enseignants et élèves.


Siddig Bushra

Par la suite, M. Ma a remis les certificats aux étudiants bénéficiaires de la « Bourse d’études d’Ambassadeur de Chine » et les trophées aux enseignants ayant remporté le prix « Messager de chinois ». D’ailleurs, la société CPNC International (Nile) a fait don de livres à l’Institut Confucius.

Après la cérémonie, les invités ont visité une exposition de photos sur le développement de l’Institut Confucius de l’Université de Khartoum, et ont fait l’expérience de différentes activités culturelles telles que l’opéra de Pékin et le découpage du papier.


L’expérience de la culture de l’opéra de Pékin

Cet événement marquait un nouveau niveau de l’enseignement de l’Institut Confucius de l’Université de Khartoum. Cela a également permis à plus de Soudanais de ressentir le charme de la culture traditionnelle chinoise, tout en jouant un rôle positif pour promouvoir les échanges et la coopération éducatifs entre les deux pays.

 
mot clé:

Nouvelles concernées