Célébration du 2e anniversaire de la Classe Confucius de l’Université ouverte de Tbilissi

[Source]    Institut Confucius de l’Université ouverte de Tbilissi en Géorgie [Time]    2019-12-31 11:34:48 
 

La célébration du 2e anniversaire de la Classe Confucius de l’Université ouverte de Tbilissi (TOU), en Géorgie, et la cérémonie d’inauguration de l’Institut Confucius de la TOU se sont tenues le 21 décembre 2019. Archil Kalandia, ambassadeur de Géorgie en Chine, Zviad Gabisonia, directeur général de la Fondation nationale des Sciences Shota Rustaveli de Géorgie (SRNSFG), et Li Yan, ambassadrice de Chine en Géorgie, ont chacun prononcé un discours lors de la cérémonie. L’événement a vu la participation de directeurs d’antennes d’enseignement du chinois dans des universités ainsi que des écoles primaires et secondaires de Tbilissi, de représentants d’entreprises à capitaux chinois en Géorgie, ainsi que de personnalités issues de divers milieux sociaux géorgiens.


Lors de la cérémonie de dévoilement de la plaque de l’Institut Confucius

Giorgi Amilakhvari, président de la TOU et directeur géorgien de l’Institut Confucius de l’université, a déclaré dans son discours que la Classe Confucius de la TOU était déjà devenue, depuis son établissement il y a deux ans, une fenêtre permettant au public géorgien de comprendre la Chine. Il a ajouté que la Classe Confucius avait construit un pont de connaissances mutuelles et de communication entre les peuples géorgien et chinois, tout en favorisant les échanges et la coopération entre les deux pays sur les plans culturel et éducatif.


Giorgi Amilakhvari

Li Yan a pour sa part exprimé ses félicitations à la Classe Confucius de la TOU au nom de l’ambassade de Chine en Géorgie. Mme Li a indiqué que dans le cadre de l’initiative chinoise « la Ceinture et la Route », l’enseignement du chinois en Géorgie avait accueilli de nouvelles opportunités de développement, avant d’affirmer que l’ambassade chinoise soutiendrait comme toujours tous les travaux de l’Institut Confucius pour l’aider à surmonter les difficultés éventuelles. Selon Mme Li, la transformation de la Classe Confucius de la TOU en Institut Confucius, autorisée par le Siège de l’Institut Confucius, représente non seulement une appréciation, mais aussi un encouragement. L’ambassadrice chinoise a émis le souhait que l’Institut Confucius de la TOU puisse redoubler ses efforts et mener une coopération sincère avec ses partenaires pour contribuer au développement des échanges sino-géorgiens.


Li Yan

Archil Kalandia a noté que l’enseignement du chinois avait commencé il y a 30 ans en Géorgie, enregistrant depuis des progrès remarquables. « Actuellement, les échanges se multiplient sans cesse entre la Géorgie et la Chine dans les domaines du commerce, de l’investissement, de la culture et de l’éducation. La maîtrise du chinois contribuera à accroître la compréhension des Géorgiens vis-à-vis de la Chine, à approfondir l’amitié entre les peuples des deux pays et à favoriser davantage le développement des relations Géorgie-Chine », a-t-il ainsi déclaré.


Archil Kalandia

Zviad Gabisonia a souligné que l’Institut Confucius avait non seulement promu la langue et la culture chinoises, mais avait aussi favorisé les échanges et la coopération académiques. M. Gabisonia a affirmé que dans le futur, la SRNSFG renforcerait davantage ses liens avec l’Institut Confucius et intensifierait sa coopération avec les établissements d’enseignement supérieur chinois afin d’apporter une contribution positive au développement éducatif respectif des deux pays.


Zviad Gabisonia

Lu Yujing, directrice chinoise de l’Institut Confucius de la TOU, a présenté la situation du développement de la Classe Confucius de la TOU. Selon elle, la Classe Confucius dispose de plus de 30 antennes d’enseignement avec près de 2000 apprenants inscrits. Elle a organisé plus de 100 séances d’événements culturels au cours des deux années écoulées, se développant à pas de géant. La directrice chinoise a affirmé que le nouvel Institut Confucius poursuivrait un meilleur développement sur la base de ses acquis en vue d’apporter une plus grande contribution aux échanges éducatifs et culturels sino-géorgiens.


Lu Yujing

A l’issue de ces discours, les invités d’honneur ont inauguré ensemble l’Institut Confucius et ont assisté à un spectacle merveilleux donné par des étudiants de l’Institut Confucius.

Article : Wang Yuhuan ; Photos : Liang Kongkong, Shou Hongsheng

 
mot clé:

Nouvelles concernées