Clôture de la Conférence internationale 2019 sur l’enseignement de la langue chinoise à Changsha

[Source]    Siège de l’Institut Confucius [Time]    2019-12-13 17:18:23 
 

La Conférence internationale sur l’enseignement de la langue chinoise s’est clôturée le 10 décembre à Changsha, capitale de la province chinoise du Hunan. Le thème de cette conférence est « Innovation et développement de l’enseignement du chinois langue étrangère dans la nouvelle ère ». Plus de 1000 représentants chinois et étrangers venant de plus de 160 pays ont mené des discussions animées sur différents sujets tels que l’approfondissement de la réforme institutionnelle, l’enrichissement des ressources scolaires, l’amélioration de la qualité d’enseignement et la promotion du développement diversifié.

Tian Xuejun, vice-ministre chinois de l’Education, a prononcé un discours lors de la cérémonie de clôture. « Il y a un vif besoin en matière d’enseignement du chinois langue étrangère de nos jours. C’est seulement en réunissant constamment les différentes parties et en attirant leur participation active que l’on peut consolider progressivement la base sociale et populaire de l’enseignement du chinois », a indiqué M. Tian. Il a dit espérer que les parties concernées conjugueraient leurs efforts pour rendre plus solide et plus durable le pont de l’enseignement du chinois étrangère qui permet de promouvoir la compréhension mutuelle, la communication et la coopération entre les peuples des différents pays du monde. M. le vice-ministre a également émis le souhait que les personnalités chinoises et étrangères de tous les milieux continuent de travailler ensemble, avec leur sagesse et leur force, pour contribuer à la promotion des échanges socioculturels entre la Chine et le reste du monde, à la construction d’une communauté de destin pour l’humanité et à l’édification d’un avenir meilleur de la société humaine.

Lors de la cérémonie de clôture, des invités d’honneur ont décerné ensemble les prix aux Instituts et Classes Confucius, aux individus et aux établissements partenaires chinois qui avaient remporté le titre d’excellence. Ils sont Tian Xuejun, He Baoxiang, vice-gouverneur de la province du Hunan, Timothy O’Shea, membre honoris causa du Conseil du Siège de l’Institut Confucius et ancien recteur de l’Université d’Edimbourg au Royaume-Uni, Wojciech Nowak, membre honoris causa du Conseil du Siège de l’Institut Confucius et président de l’Université Jagellonne en Pologne, et Joël Bellassen, ancien vice-président de la Société internationale pour l’enseignement de la langue chinoise (ISCLT) et inspecteur général de chinois au ministère français de l’Education nationale. Ils ont aussi distribué les plaques aux sites d’outre-mer du Club « Passerelle vers le chinois », aux centres d’examen de chinois excellents et aux membres de l’ISCLT.

En outre, les représentants des 9 forums parallèles ont mené des échanges et fait une conclusion sur les discussions de leurs forums respectifs. Ils sont Habtewold Hailu, vice-président de l’Institut d’enseignement et de formation technique et vocationnel d’Ethiopie, Patrick Kee Peng Kong, président de l’Université SEGi en Malaisie, Ma Huaide, président de l’Université de Droit et des Sciences politiques de Chine, Zhou Zuoyu, vice-président de l’Université normale de Beijing, Myrzatai Zholdasbekov, vice-recteur de l’Université nationale eurasiatique L. N. Gumilyov au Kazakhstan, Isaac Mbeche, président par intérim de l’Université de Nairobi au Kenya et directeur de l’Institut Confucius de l’université, Loc Phuoc Nguyen, membre du Conseil de l’ISCLT et directeur adjoint du Département de chinois de l’Université d’éducation de Hô Chi Minh-Ville au Vietnam, Timothy O’Shea, et Zhang Hongming, membre du Conseil de l’ISCLT et directeur du Département de chinois de l’Université du Wisconsin aux Etats-Unis.

Le forum baptisé « Le chinois plus les compétences professionnelles » a été organisé au cours de la conférence. Les entreprises chinoises et étrangères ont été invitées à discuter ensemble de la manière de combiner l’enseignement du chinois avec l’emploi et l’entrepreneuriat, afin qu’il puisse mieux servir le développement socio-économique de la localité. Les 32 ateliers de la conférence ont abordé des sujets importants sur l’enseignement du chinois langue étrangère tels que les politiques, les normes, les enseignants, les manuels, les méthodes pédagogiques, les examens et la construction des projets de marque sur l’enseignement du chinois langue étrangère et l’approfondissement de la coopération entre la Chine et le reste du monde. Plus de 150 représentants chinois et étrangers ont prononcé un discours thématique et plus de 900 personnes ont participé à la discussion. De plus, les universités partenaires chinoises et étrangères de l’Institut Confucius ont eu des échanges approfondis lors de la conférence.

Au cours de la conférence, l’ISCLT a également organisé l’élection de renouvellement du Conseil et des séminaires thématiques.

Actuellement, plus de 30 000 écoles primaires et secondaires dans le monde proposent des cours de chinois et plus de 4 000 universités disposent d’un département de chinois ou proposent des cours de chinois. D’ailleurs, 45 000 écoles et institutions de formation de chinois s’engagent dans l’enseignement du chinois. Le nombre d’apprenants de chinois a dépassé 25 millions dans le monde entier. 550 Instituts Confucius et 1172 Classes Confucius ont été créés dans 162 pays et régions. Ils ont joué un très bon rôle exemplaire dans l’enseignement du chinois langue étrangère, la promotion des échanges socioculturels entre la Chine et le reste du monde et la contribution à la compréhension des peuples des différents pays vis-à-vis de la Chine.

Cliquez ici pour consulter la rubrique dédiée à la Conférence internationale sur l’enseignement de la langue chinoise

 
mot clé:

Nouvelles concernées