La Troupe artistique de l’Université Ludong participe à la célébration du 10e anniversaire de l’Institut Confucius des Pays de la Loire d’Angers et à la cérémonie d’inauguration de son antenne à Nantes

[Source]    Institut Confucius des Pays de la Loire d’Angers en France [Time]    2019-12-03 17:04:52 
 

Du 20 au 22 novembre, la Troupe artistique de l’Université Ludong s’est rendue en France pour participer à la célébration du 10e anniversaire de l’Institut Confucius des Pays de la Loire d’Angers et à la cérémonie d’inauguration de son antenne à Nantes.

Le 21 novembre, à la Salle Claude Chabrol à Angers, des artistes de l’Université Ludong, dans la province chinoise du Shandong, ont donné deux représentations de chants et de danses magnifiques respectivement dédiées aux étudiants et aux habitants locaux. Inscrit dans le cadre de la célébration du 10e anniversaire de l’Institut Confucius des Pays de la Loire d’Angers, le spectacle a attiré des habitants locaux, des étudiants, ainsi que des Français d’origine chinoise et des ressortissants chinois résidant en France.


Photo de groupe

Wang Yebing, chef de la Troupe artistique et doyen de la Faculté d’art de l’Université Ludong, a prononcé un discours au nom de Wang Qing, président de l’université. Il a déclaré que le 10e anniversaire de l’Institut Confucius des Pays de la Loire d’Angers marquait un jalon mémorable et que sa troupe avait ainsi parcouru des milliers de kilomètres pour donner un spectacle en France. Selon lui, cette tournée a non seulement permis de donner des représentations aux habitants d’Angers et de Nantes, mais a également contribué à la promotion des relations et des échanges humains et culturels entre les deux parties.

Victor Bernard, directeur français de l’Institut Confucius des Pays de la Loire d’Angers, a indiqué que le développement de l’Institut Confucius depuis son établissement il y a 10 ans était indissociable des efforts assidus de toutes les parties. Il a ajouté que le personnel de l’Institut Confucius profiterait de l’occasion du 10e anniversaire pour examiner le passé et envisager l’avenir afin de s’efforcer de mener de mieux en mieux le travail de l’institut.

Le spectacle était riche et varié, couvrant des danses, des chansons, de la musique instrumentale, et d’autres numéros. Jiang Libin, vice-doyen de la Faculté d’art de l’Université Ludong, a servi de concepteur d’art de la scène. La danse du dragon d’ouverture a vivement attiré les regards des spectateurs.


La danse du dragon

Par la suite, Wang Miao, enseignante de la Faculté d’art, a interprété pour les spectateurs de belles chansons. « Variations de Mayila » et « Un verre de bon vin » ont permis aux spectateurs de se baigner dans une forte atmosphère au style de la minorité ethnique chinoise. Un autre enseignant Wang Junfeng a chanté « Oie sauvage » et « Le chemin céleste » en sa belle voix. Tous les deux ont également interprété une chanson folklorique du nord du Shaanxi intitulée « Je pense à toi ».


Interprétation de la chanson « Je pense à toi » en contre-chant.

Deux autres enseignantes Chen Yue et Ma Huijuan ont interprété une composition passionnante « Course de chevaux », avec l’erhu et le guzheng, en captivant tous les spectateurs. La mélodie « Paysage printanier de Jiangnan » a permis au public de ressentir réellement la douceur et la beauté de la ville aquatique de la région située au sud du fleuve Yangtsé. Elles ont également interprété « La vie en rose », une chanson française très connue. Leur représentation magnifique a fasciné les spectateurs sur place. Un étudiant nommé Zhang Tao a interprété « La célébration » et « La chanson du phénix » avec la suona. Il a profité de la sonorité particulière de cet instrument de musique chinois pour montrer de façon vivante une scène spectaculaire de la forêt d’oiseaux.


Concert d’erhu et de guzheng

L’enseignante Sun Ting a présenté, avec ses gestuelles gracieuses, la danse de l’ethnie des Dai « Une rivière sinueuse » et « L’encens », un extrait du drame de danse « Confucius ». Dong Cuina, actrice de première classe au niveau national et lauréate du Prix de Fleur de prunier, le plus grand prix de représentation de l’opéra chinois, a exécuté avec émotion deux numéros de l’opéra de Pékin baptisés respectivement « Zhuang Yuan Mei » et « Ode aux fleurs de poirier ». La représentation de taolu (formes d’arts martiaux chinois) et de l’éventail du Tai-chi, présentée par des étudiants de la Faculté des sports de l’Université Ludong sous la direction de Tang Shaojun, professeur associé de la faculté, a montré aux spectateurs le charme de la culture traditionnelle chinoise, suscitant des tonnerres d’applaudissements. Finalement, le spectacle s’est achevé par une danse joyeuse de lions.


La représentation de taolu

Le 22 novembre, au Lycée Notre Dame de Rezé où se trouve l’antenne à Nantes de l’Institut Confucius des Pays de la Loire d’Angers, Victor Bernard et Liu Yuanyuan, directrice chinoise de l’Institut Confucius, ont invité la Troupe artistique de l’Université Ludong et les partenaires de l’Institut Confucius à participer à un cocktail et à la cérémonie d’inauguration de l’antenne de Nantes.

Ce soir-là, la Troupe artistique de l’Université Ludong a présenté aux habitants de Nantes sa troisième représentation en France. Jusqu’à la fin du spectacle, les spectateurs toujours enthousiastes ont fait leurs adieux à contrecœur aux artistes chinois.

Après la tournée, les représentants de la Faculté des sports et de celle d’art de l’Université Ludong ont offert des cadeaux à l’Institut Confucius des Pays de la Loire d’Angers. Ils ont souhaité qu’à l’avenir, l’Institut Confucius continue d’aller de l’avant et connaisse un meilleur développement afin de contribuer davantage au rayonnement de la culture chinoise et au renforcement de l’amitié sino-française.

Article: Liu Yuanyuan, Liu Fangdi

 
mot clé:

Nouvelles concernées