Cérémonie d’ouverture de l’atelier de formation de chinois à l’intention de sénateurs thaïlandais

[Source]    Institut Confucius de l’Université Kasetsart en Thaïlande [Time]    2019-11-20 10:10:56 
 

L’atelier de formation de chinois à l’intention de sénateurs thaïlandais, organisé conjointement par le Sénat de Thaïlande et l’Institut Confucius de l’Université Kasetsart, a tenu sa cérémonie d’ouverture le 13 novembre dans le bâtiment du Secrétariat du Sénat de Thaïlande. L’événement a réuni des personnalités éminentes, dont Pornpetch Wichitcholchai, président du Sénat de Thaïlande, le général Singsuk Singphrai, premier vice-président du Sénat de Thaïlande, Supachai Somcharoen, deuxième vice-président du Sénat de Thaïlande, Nut Phasuk, secrétaire général du Sénat de Thaïlande, Surachai Liengboonlertchai, ancien premier vice-président de l’Assemblée nationale législative (ANL) de Thaïlande, Lü Jian, ambassadeur extraordinaire et plénipotentiaire de Chine en Thaïlande, Song Ruoyun, première secrétaire du Groupe éducatif de l’ambassade de Chine en Thaïlande, Wang Huichang, représentant du Bureau de représentation du Siège de l’Institut Confucius en Thaïlande, et Gao Huimin, directrice chinoise de l’Institut Confucius de l’Université Kasetsart.


Lors de l’événement

Pornpetch Wichitcholchai a d’abord exprimé sa gratitude à M. Lü Jian pour son attention aimable et son soutien énergique à ce programme, et a salué les acquis accomplis dans le cadre de l’atelier de formation de chinois 2018 à l’intention de législateurs thaïlandais et les progrès des législateurs participant au programme. « Grâce à la formation, les législateurs thaïlandais ont appris la langue, l’art et la culture de la Chine, et ont amélioré leur niveau de chinois », a-t-il ajouté. Le président du Sénat espérait que l’organisation de l’atelier de formation de chinois pour les sénateurs thaïlandais permettrait de promouvoir davantage le développement des relations Thaïlande-Chine, de les rendre plus étroites et de créer des opportunités pour la poursuite de la coopération bilatérale dans le futur.


Pornpetch Wichitcholchai

Lü Jian a indiqué que l’apprentissage du chinois favorisait non seulement les échanges linguistiques, mais aussi les échanges plus approfondis au niveau de la pensée, de la culture et de la tradition. L’ambassadeur chinois a émis le souhait qu’avec le soutien de toutes les parties, l’Institut Confucius de l’Université Kasetsart puisse redoubler ses efforts, innover sans cesse ses modes pédagogiques et améliorer l’efficacité d’enseignement afin d’aider davantage de législateurs thaïlandais à apprendre le chinois, à connaître et à comprendre la culture chinoise, dans le but de contribuer davantage aux échanges amicaux entre la Chine et la Thaïlande.


Lü Jian

Au nom de l’ambassade de Chine en Thaïlande, M. Lü a offert au Sénat de Thaïlande des livres en chinois, dont Mots-clés pour comprendre la Chine. Il a également déclaré que l’ambassade chinoise apporterait désormais davantage de soutien aux législateurs thaïlandais pour faciliter leur apprentissage du chinois.

Un total de 46 personnes se sont inscrites à cette formation. Le manuel utilisé était Le chinois à l’intention des parlementaires officiellement publié par la maison d’édition de l’ANL. L’Institut Confucius de l’Université Kasetsart mènerait, conformément aux demandes d’apprentissage des sénateurs, des activités d’expérience des éléments de la culture chinoise telles que la calligraphie et la médecine traditionnelle chinoise (MTC).


Photo de groupe des invités d’honneur et des stagiaires

Ce programme de formation a reçu le soutien énergique du Sénat de Thaïlande, de l’ambassade de Chine en Thaïlande, du Siège de l’Institut Confucius, de l’Université Huaqiao de Chine et de l’Université Kasetsart en Thaïlande.

Article: Feng Yiping

 
mot clé:

Nouvelles concernées