Le Tournoi de Wushu du Bélarus 2019 tenu à la BSUPC

[Source]    Classe Confucius de l’Université d’Etat de la Culture physique du Bélarus [Time]    2019-11-15 17:12:28 
 

Le Tournoi de Wushu du Bélarus 2019 « Coupe de l’Institut Confucius en Europe » s’est tenu, du 8 au 10 novembre, dans le stade de l’Université d’Etat de la Culture physique du Bélarus (BSUPC), à Minsk, capitale du pays. Il s’agit de la 3e édition du Tournoi de Wushu du Bélarus organisée par la Classe Confucius de la BSUPC. Nommé pour la première fois « Coupe de l’Institut Confucius en Europe », l’événement visait à promouvoir la diffusion et le développement de la culture des arts martiaux chinois en Europe et à fournir une plateforme de compétition et d’échanges aux amateurs de Wushu européens.

Lors de la cérémonie d’ouverture, un spectacle merveilleux a été d’abord donné par une équipe chinoise de la danse du dragon et de lions et des étudiants chinois qui font leurs études au Bélarus. Li Wenhua, responsable du Service d’éducation de l’ambassade de Chine au Bélarus, et Chen Weiwei, conseiller de presse de l’ambassade chinoise, ont chacun prononcé un discours à l’ouverture. Par la suite, Vladimir Klinov, vice-recteur de la BSUPC, a annoncé le commencement du tournoi.


La danse du dragon

Ce tournoi a vu la participation de 52 équipes composées de plus de 600 sportifs et passionnés de Wushu, venant de différents pays, dont le Bélarus, la Russie, l’Ukraine et l’Italie. En particulier, 7 Instituts Confucius répartis en Italie, en Russie, en Ukraine, au Portugal, en Serbie et dans d’autres pays, ont pris part à la compétition en la suivant. Le concours comprenait le Taolu (formes d’arts martiaux chinois) et le Sanda (un sport de combat chinois). Les candidats ont été divisés en groupes masculin et féminin, en groupes d’adultes, d’adolescents et d’enfants, ainsi qu’en plusieurs groupes selon différentes catégories de leurs poids respectifs. Lors des épreuves, les candidats ont tous montré leurs atouts, suscitant des applaudissements des spectateurs. La compétition était rigoureuse, ordonnée et merveilleuse.


Le Sanda entre deux candidats


Un moment fort d’un candidat

En marge de la compétition, des enseignants de la Classe Confucius de la BSUPC ont organisé dans le hall du stade diverses activités d’expérience de la culture traditionnelle chinoise, y compris l’expérience de programmes sportifs traditionnels chinois tels que les arts martiaux chinois, le volant et le dacau, ainsi que la démonstration et l’expérience des éléments de la culture traditionnelle chinoise, tels que la calligraphie, l’art du thé chinois, les masques d’Opéra de Pékin et le découpage du papier. D’ailleurs, ils ont mis en place le puzzle de la carte chinoise et le quiz de connaissances sur la culture chinoise. Plus précisément, les sujets du quiz couvraient les connaissances de base de la culture et des arts martiaux chinois. Les participants enthousiastes ont découvert et expérimenté la culture chinoise dans une ambiance agréable.


La démonstration calligraphique


Un bénévole apprend un mouvement à un enfant.

Le 10 novembre, la cérémonie de clôture et de remise des prix du Tournoi a eu lieu dans le même stade. Les sportifs excellents de différentes équipes ont donné encore une fois aux spectateurs un spectacle d’arts martiaux magnifique.


Lors de la cérémonie de remise des prix

Le tournoi et les activités culturelles ont été salués par différents milieux sociaux. Cela a suscité un vif enthousiasme de la population locale pour l’apprentissage de la culture traditionnelle et des arts martiaux chinois ainsi que les échanges en la matière. Des médias prestigieux, dont la chaîne de télévision nationale du Bélarus, ont relaté l’événement.

La Classe Confucius de la BSUPC a profité de cette occasion pour mener des échanges, de façon systématique et approfondie, avec d’autres Instituts Confucius en Europe sur le Tournoi de Wushu du Bélarus « Coupe de l’Institut Confucius en Europe ». Au bout des échanges, ils envisageaient de continuer à faire rayonner le tournoi et à améliorer progressivement sa qualité et son influence, afin d’en faire une plateforme prestigieuse pour les échanges d’arts martiaux en Europe.

 
mot clé:

Nouvelles concernées