Maroc : cérémonie d’inauguration de la « Bibliothèque de Chine » à l’Université Hassan II de Casablanca

[Source]    Institut Confucius de l’Université Hassan II de Casablanca au Maroc [Time]    2019-11-11 15:02:39 
 

La cérémonie d’inauguration de la « Bibliothèque de Chine » à l’Université Hassan II de Casablanca, au Maroc, s’est tenue le 28 octobre à Casablanca. Sous le haut patronage du Bureau de l’Information du Conseil des Affaires d’Etat (SCIO) de Chine, l’événement a été organisé par la China National Publications Import & Export (Group) Corporation (CNPIEC) et l’Université Hassan II de Casablanca, avec le concours de l’ambassade de Chine au Maroc ainsi que de la bibliothèque et de l’Institut Confucius de l’Université Hassan II de Casablanca. Une centaine de personnes ont assisté à la cérémonie, dont Abdelhamid Jmahri, vice-président du Conseil de la région de Casablanca-Settat, Aawatif Hayar, présidente de l’Université Hassan II de Casablanca, Guo Weimin, vice-ministre du SCIO, Li Li, ambassadeur de Chine au Maroc, Chen Dongyun, conseillère culturelle de l’ambassade chinoise, les membres de la délégation du SCIO, des personnalités amicales issues de différents milieux du Maroc ainsi que des journalistes chinois et marocains.


La cérémonie d’inauguration

Avant la cérémonie, des enseignants et des étudiants de l’Institut Confucius de l’Université Hassan II de Casablanca ont exécuté une interprétation de musique folklorique en jouant du erhu, du pipa et du hulusi et ont fait une démonstration de calligraphie chinoise, permettant aux invités de ressentir de près le charme unique de la culture et des instruments de musique traditionnels chinois.


Durant le spectacle

Lors de la cérémonie d’inauguration, Guo Weimin a déclaré dans son discours que les échanges entre la Chine et le Maroc remontaient à loin dans l’histoire. « De l’ancienne Route de la Soie à la construction conjointe de “la Ceinture et la Route”, les échanges et l’inspiration mutuelle entre les civilisations des deux pays n’ont jamais cessé et se sont renouvelés au fil du temps, ce qui a jeté une base profonde et solide tant au niveau socioculturel que populaire pour le développement sain des relations bilatérales. L’Université Hassan II de Casablanca, une des plus grandes et plus anciennes universités publiques du Maroc, dispose d’une grande profondeur humaine et culturelle et d’un principe de gestion marqué par l’ouverture. Elle soutient depuis longtemps le développement de l’Institut Confucius et offre une ambiance propice à l’enseignement du chinois », a-t-il ajouté. Selon M. Guo, la « Bibliothèque de Chine », établie par le SCIO en collaboration avec l’université, est équipée de plus de 2 000 livres de qualité, de produits audiovisuels et de nombreuses ressources numériques pour présenter différents aspects de la Chine tels que l’économie, la politique, la culture, la société, l’écologie ainsi que les sciences et technologies. Elle servira de fenêtre essentielle pour les Marocains afin de connaître et de découvrir la Chine de façon globale, fournissant une plateforme de haut niveau pour les échanges académiques et culturels entre la Chine et le Maroc.


Guo Weimin

Dans son discours, Aawatif Hayar a indiqué que l’établissement de la « Bibliothèque de Chine » permettrait aux étudiants marocains de mieux connaître et de mieux comprendre la culture chinoise, affirmant qu’elle deviendrait un pont reliant son université et la culture chinoise. Mme Hayar a fait savoir que son université renforcerait davantage la coopération avec les universités chinoises et soutiendrait et continuerait de promouvoir l’enseignement du chinois. En parallèle, elle espérait trouver encore plus d’opportunités de coopération avec la Chine dans davantage de domaines dans le futur.


Aawatif Hayar

Abdelhamid Jmahri a déclaré dans son discours : « C’est un grand plaisir d’assister à la création et à l’ouverture de la “Bibliothèque de Chine”. Il y a un bon nombre de cas réussis de coopération entre Casablanca et la Chine, et cette réussite est étroitement liée aux efforts conjoints des deux parties. J’espère que dans le futur, les deux parties pourront continuer d’intensifier leurs échanges et leur coopération au niveau académique afin de bâtir ensemble un avenir meilleur ».


Abdelhamid Jmahri

A la fin de la cérémonie, Ling Li, directeur adjoint de l’Office de promotion extérieure du SCIO, et Elmkaddem Kheddioui, vice-président de l’Université Hassan II de Casablanca, ont signé un accord portant sur la construction conjointe de la « Bibliothèque de Chine ».


Lors de la cérémonie de signature de l’accord

En marge de la cérémonie d’inauguration, l’« Exposition de photos dédiée au 70e anniversaire de la fondation de la République populaire de Chine – un parcours splendide et un chapitre spectaculaire » a eu lieu à la bibliothèque de l’Université Hassan II de Casablanca. L’exposition montre le parcours splendide effectué par le pays depuis sa fondation il y a 70 ans ainsi que ses grandes réalisations et ses expériences précieuses. Elle permettra aux Marocains de découvrir de près le développement et le changement de la Chine au cours des sept dernières décennies et d’approfondir réellement leur compréhension et leur reconnaissance envers ce pays.


Des invités d’honneur visitent l’exposition photographique.

La « Bibliothèque de Chine » est un programme de marque lancé par le SCIO pour présenter la Chine au reste du monde et promouvoir les échanges culturels sino-étrangers. Celle à l’Université Hassan II de Casablanca est la 20e du genre établie à l’étranger.

 
mot clé:

Nouvelles concernées