Feng Jicai visite l’Institut Confucius de l’Université de Chiang Mai en Thaïlande

[Source]    Institut Confucius de l’Université de Chiang Mai, en Thaïlande [Time]    2019-11-11 15:44:37 
 

Le 24 octobre, Feng Jicai, écrivain contemporain chinois de renom, conseiller du Conseil des Affaires d’Etat et président d’honneur de l’Association des artistes chinois et thaïlandais, et son épouse, lors de leur visite à Chiang Mai, en Thaïlande, ont été invités à visiter l’Institut Confucius de l’Université de Chiang Mai (CMU), où ils ont reçu un accueil chaleureux de Shen Yi, directeur chinois, et des enseignants de l’Institut Confucius.

A l’issue de la visite, Feng Jicai a mené un entretien académique avec Shen Yi et d’autres enseignants de l’Institut Confucius. M. Shen a présenté le travail de l’Institut Confucius de la CMU et ses réalisations obtenues dans des domaines tels que l’enseignement du chinois et la promotion de la culture chinoise.


Feng Jicai visite l’Institut Confucius.

M. Feng a émis le souhait que l’Institut Confucius puisse apprendre les expériences internationales et s’en inspirer pour mener des recherches académiques, et a souligné l’importance des « symboles culturels » et des « mémoires culturelles » pour raffermir la « confiance dans la culture » au cours de la promotion et de la transmission de la culture. Selon lui, ce qui l’a impressionné le plus lors de sa visite à Chiang Mai, c’étaient les temples et la vieille ville. L’écrivain chinois a constaté que pour Chiang Mai, les architectures traditionnelles représentent un symbole qui incarne le développement historique plusieurs fois millénaire. « Lorsque les étrangers arrivent en Chine, ils découvrent tout d’abord des symboles chinois tels que la couleur de la peau, les architectures et l’histoire. A l’étranger, les Instituts Confucius sont également un symbole chinois. Ainsi, dans la promotion de la culture chinoise, nous pouvons commencer par la présentation des symboles chinois pour aider les étrangers à comprendre la culture chinoise étape par étape », a-t-il précisé.


Lors de l’entretien

Au sujet du patrimoine culturel, Feng Jicai a évoqué : « C’est seulement lorsque la population a le temps de célébrer les festivals culturels qu’elle a des mémoires culturelles. Il faut faire en sorte que la population comprenne réellement sa propre culture. C’est dans ce processus que l’on est conscient de la transmission de la culture. Ainsi, la préservation de la culture ne pose pas de problème ».


Photo de groupe

Enfin, M. Feng a fait une dédicace en chinois : « L’amitié sino-thaïlandaise est plus belle que les fleurs », afin d’encourager l’Institut Confucius de la CMU à contribuer davantage à l’amitié entre la Chine et la Thaïlande.

Article : Li Mo, Sun Wenqian ; photos : Wang Yuke, Sun Wenqian

 
mot clé:

Nouvelles concernées