La 6e édition du Concours de danses ethniques chinoises ouvert aux collégiens et lycéens tenue en Mongolie

[Source]    Institut Confucius de l’Université nationale de Mongolie [Time]    2019-10-28 16:44:17 
 

La 6e édition du Concours de danses ethniques chinoises ouvert aux collégiens et lycéens de la Mongolie a eu lieu le 19 octobre à l’Opéra d’Oulan-Bator. Placé sous le thème « Les danses ethniques renforcent l’amitié sino-mongole », l’événement a été organisé par l’Institut Confucius de l’Université nationale de Mongolie sous le haut patronage du Siège de l’Institut Confucius avec le concours de la Fondation Chine-Mongolie pour la culture et l’éducation.

Le concours a réuni des invités d’honneur, dont Li Wei, conseillère culturelle de l’ambassade de Chine en Mongolie et directrice du Centre culturel de Chine à Oulan-Bator, Huqi Rihe, secrétaire du Service culturel de l’ambassade de Chine, Bai Shuangzhan, président de l’Association des Chinois résidant en Mongolie, Yang Jiyong, président permanent du Conseil d’administration de la Fondation Chine-Mongolie pour la culture et l’éducation et représentant en chef adjoint de la succursale à Oulan-Bator de la Banque de Chine, Zhu Junli, directeur de l’Institut Confucius de l’Université nationale de Mongolie, T. Tsogzolmaa, doyenne de la Faculté d’éducation de l’Université nationale de l’Education de Mongolie, et Yu Jiahuan, responsable des enseignants tuteurs des bénévoles de chinois en Mongolie. Quelque 600 spectateurs ont assisté à cet événement, y compris les responsables des écoles participant au concours, certains de leurs enseignants et élèves ainsi que des parents d’élèves. Le jury a été composé d’experts d’Instituts de musique et de danse, d’experts de haut niveau en traduction et en interprétation, de directeurs d’universités mongoles, de représentants d’entreprises à capitaux chinois et d’enseignants tuteurs des bénévoles de chinois.


« La danse de Dunhuang »


« Le bonheur comme des fleurs »

Pendant la compétition, les candidats, vêtus de couleurs splendides, ont dansé aisément avec des mouvements étendus, faisant enivrer les spectateurs. Avec une richesse de thèmes de danse et une variété de styles de musique, les candidats ont interprété diverses formes de danses. Certains ont exécuté des danses classiques et traditionnelles, d’autres ont composé des danses de manière innovante. Leurs numéros étaient soit gracieux et réservés comme l’eau courante murmurant, soit chaleureux et enthousiastes comme dix mille chevaux au galop. De merveilleuses danses des Hans, des Mongols, des Ouïghours, des Miaos, des Dais, des Kazakhs, des Tibétains et des Coréens ont montré la prospérité et l’épanouissement du peuple multiethnique chinois. Cela constituait un festin visuel pour les spectateurs, mais a présenté également la culture ethnique riche et colorée de la grande famille chinoise, en montrant l’essence de la culture de la nation chinoise : l’unité, l’inclusivité et l’harmonie. Le concours a été rythmé par des moments forts et des applaudissements.


« Le parfum des fleurs de prunier »


« L’esprit de danse »

Après une représentation magnifique de quatre heures, le numéro No 34 « La danse de Dunhuang » présenté par des élèves du Lycée d’Espoir, a remporté le premier prix grâce à sa performance exceptionnelle. Le numéro No 28 « Contre le courant froid » exécuté par des élèves de l’Ecole secondaire nationale No 18, le numéro No 14 « Le bonheur comme des fleurs » donné par des élèves du Lycée Hesig et le numéro No 29 « Le parfum des fleurs de prunier » présenté par des élèves du Lycée d’Espoir ont partagé le deuxième prix, tandis que d’autres 12 numéros ont respectivement obtenu le troisième prix et le prix d’excellence. Le Lycée d’Espoir et l’Ecole secondaire nationale No 18 ont gagné le Prix de la meilleure organisation, alors que le Prix du meilleur enseignant directeur a été conféré à Anu Gankhuyag et à Bolormaa.


Li Wei décerne le premier prix aux lauréats.


Des invités d’honneur remettent le deuxième prix aux lauréats.

Cette édition du concours de danses faisait partie de la série d’activités organisées par l’Institut Confucius de l’Université nationale de Mongolie pour célébrer la « Journée mondiale de l’Institut Confucius ». Plus de 200 candidats venus de 14 écoles ont présenté 40 merveilleux numéros de danse pour les spectateurs. Avec une ampleur importante, une forte compétence des candidats et un grand retentissement, le concours fut un grand cadeau pour le 70e anniversaire de l’établissement des relations diplomatiques entre la Chine et la Mongolie.


Un invité d’honneur distribue le Prix de la meilleure organisation.


Un invité d’honneur remet le Prix du meilleur enseignant directeur.

Des médias comme Le Quotidien du Peuple et l’Agence de presse Xinhua ont couvert ce concours.

Article : Lu Chengjun ; photos : You Yanling, Liu Baoyuan

 
mot clé:

Nouvelles concernées