Ouverture de la Classe de chinois à l’intention des envoyés diplomatiques étrangers en Chine

[Source]    Siège de l’Institut Confucius [Time]    2019-10-21 13:09:20 
 

La 19e édition de la Classe de chinois à l’intention des envoyés diplomatiques étrangers en Chine intitulée « Petite classe de la nouvelle sinologie » s’est officiellement ouverte le matin du 13 octobre. Il s’agit d’une autre initiative du programme « Classe de chinois dédiée aux ambassadeurs étrangers en Chine » après le Mois de formation de la culture traditionnelle. La classe a invité quatre doctorants bénéficiaires du « Programme de nouvelle sinologie Confucius » à partager leurs études et réflexions sur des phénomènes culturels et des sujets d’actualité sous la perspective d’un étudiant étranger, afin de montrer aux apprenants de la classe avancée la culture et la société contemporaine chinoises de manière plus vivante, plus réelle et plus multidimensionnelle. C’est aussi la première fois que le programme « Classe de chinois dédiée aux ambassadeurs étrangers en Chine » a invité des étudiants étrangers à donner des cours aux envoyés diplomatiques étrangers depuis son lancement il y a dix ans.

Thammavongsa Bounpasong était le conférencier de la première séance de la « Petite classe de la nouvelle sinologie ». Originaire du Laos et ancien fonctionnaire du ministère laotien des Finances, M. Bounpasong fait actuellement ses études au doctorat en traduction-interprétation chinois-laotien à l’Ecole supérieure de traduction et d’interprétation de l’Université des Langues étrangères de Beijing (BFSU) grâce au financement du « Programme de nouvelle sinologie Confucius ». Autour du thème « Le vélo partagé », il a commencé par l’invention du vélo et son histoire de développement pour raconter comment le vélo avait été introduit en Chine et comment le pays était devenu un « royaume des vélos ». Le conférencier a également présenté l’évolution du vélo partagé, qui était au début la bicyclette connectée à borne fixe gérée par le gouvernement, et puis le vélo en libre-service avec un QR Code dans le contexte de l’époque caractérisée par la stratégie dite « Internet plus » et l’Internet des objets. Finalement, M. Bounpasong et les apprenants de la classe ont mené une discussion chaleureuse en matière d’avantages et de désavantages ainsi que de perspectives futures du vélo partagé selon leurs propres expériences. Le cours s’est déroulé dans une ambiance animée avec des interactions fréquentes. A l’issue de la conférence, les apprenants ont hautement apprécié l’événement et ont exprimé leur attente quant à la séance prochaine.

Cette édition de la « Petite classe de la nouvelle sinologie » dédiée aux ambassadeurs étrangers comprend quatre séances. Les trois autres suivantes seront animées par trois doctorantes à la BFSU. Elles sont respectivement la Polonaise Anna Kuniczuk, spécialisée dans l’enseignement du chinois langue étrangère, qui donnera une conférence intitulée « Ma vie avec le QR Code » ; la Vietnamienne Giáp Thi Vinh, en droit international, qui donnera une conférence intitulée « Les chemins de fer de la Chine » ; et la Russe Ramziya Fazdalova, spécialisée dans la littérature comparée et les études transculturelles, qui donnera une conférence intitulée « Les jardins de Suzhou ».

 
mot clé:

Nouvelles concernées