L’Institut Confucius de Madrid tient la « Journée de l’Institut Confucius » 2019

[Source]    Institut Confucius de Madrid en Espagne [Time]    2019-10-15 11:16:45 
 

L’Institut Confucius de Madrid, en Espagne, a tenu la « Journée de l’Institut Confucius » le 21 septembre. L’événement a réuni des personnalités éminentes, y compris José Pazo Espinosa, envoyé spécial du recteur de l’Université autonome de Madrid (UAM), Carmela Calés Bourdet, vice-rectrice de l’UAM, Luis Vaquerizo, directeur du Lycée IES Beatriz Galindo, Yao Fei, ministre-conseiller de l’ambassade de Chine en Espagne, Liu Wenqiu, conseillère culturelle de l’ambassade chinoise, Pang Weibo, président du Conseil d’administration de Chongqing Art Performance Group, Yao Yongbin, directeur du Centre culturel de Chine à Madrid, He Shihua, directrice du projet du centre, Zhang Xiaoyi, présidente du Club de Chine en Espagne, et Zhang Liping, cheffe de la Troupe artistique Huaxing de Madrid.

Cet événement riche en contenu a été présenté sous des formes différentes avec une large participation des spectateurs. Il s’est déroulé en cinq parties, à savoir les activités d’expérience culturelle, la cérémonie du protocole et d’ouverture, une séance de promotion du livre, la cérémonie de remise des prix et un spectacle chinois.


Scène de l’événement

Les activités d’expérience culturelle comprenaient la peinture de sucre, le modelage en pâte, le papier découpé, la calligraphie chinoise et l’art du thé avec une théière à longue bouche. La plupart des exécutants étaient des artistes chinois du patrimoine culturel immatériel venus de Chongqing. Héritiers du savoir-faire transmis de génération en génération, ils sont excellents dans leurs arts et ont leurs propres points de vue sur le patrimoine culturel immatériel de la Chine. Des Espagnols et des Chinois résidant en Espagne ont visité les différentes zones d’exposition. Des enseignants bénévoles leur ont servi d’interprète et de guide pour qu’ils puissent communiquer plus facilement avec les artistes afin d’améliorer leur expérience d’interaction.


M. Yao Fei et Mme Carmela Calés Bourdet admirent une œuvre calligraphique.

Dans le stand de la peinture de sucre, un artisan était en train de fabriquer attentivement des peintures de sucre sous différentes formes telles que le papillon, le coq, le dragon et une figurine portant des lunettes. La peinture de sucre est un art folklorique traditionnel très populaire en Chine. Avec une variété de formes et un goût sucré et délicieux, l’art était bien apprécié par les enfants locaux. Après l’avoir goûtée, ils en ont tous font l’éloge : « C’est très bon » !


Confection de peintures de sucre

Sur le stand dédié au modelage en pâte se posaient des figurines en pâte, tels que l’oiseau, le panda, le dragon et le pikachu, admirées beaucoup par les visiteurs et modelées minutieusement par l’artisan. Dans le même temps, l’artiste a partagé du matériel de modelage avec des enfants désireux de l’essayer et leur a appris avec patience à pétrir une pâte ronde avec les mains. Des enfants le faisaient très sérieusement à son côté, en lui demandant avec un sourire timide : « Ça se fait comme ça ? »


Mme Liu Wenqiu visite le stand dédié au modelage en pâte.

Le stand du papier découpé a non seulement exposé des œuvres de papier découpé sophistiquées, mais aussi des éventails ronds avec des éléments de papier découpé. Les visiteurs ont coupé des motifs de papillon magnifiques avec des ciseaux sous la direction de l’enseignant.

La théière à longue bouche, un service à thé unique de la Chine, sert non seulement à infuser du thé comme une théière traditionnelle, mais permet également de distraire les gens grâce aux mouvements complexes et variés d’un artisan en art du thé. A travers chaque mouvement, l’artisan a montré son habileté et des actions difficiles, suscitant des acclamations des visiteurs. Deux enfants mignons y ont également participé et ont pris successivement une tasse de thé. A la fin de la représentation, l’artisan a versé du thé dans leurs tasses à travers la longue bouche sans gaspiller une goutte d’eau, ce qui a attiré des salves d’applaudissements du public.


Représentation de l’art du thé avec une théière à longue bouche

Lors de la cérémonie d’ouverture, Laura Carrascosa Vela, photographe espagnole, et Xiao Xirou, artiste chinoise, se sont montrées en public avec leur œuvre créée conjointement – l’album-photo Como la casa mía (Comme chez moi) –. Les deux artistes ont présenté aux spectateurs la motivation et le processus de leur création ainsi que les informations qu’elles voulaient transmettre. Un court-métrage sur cette œuvre projeté ensuite a montré la recherche du soi, la réflexion sur l’existence, l’attachement au pays natal et la compréhension de la situation actuelle d’une jeune chinoise vivant seule en Espagne.

Les invités d’honneur et les spectateurs ont salué la présentation des deux artistes, estimant que cette œuvre aiderait les Espagnols à mieux connaître la vie des Chinois résidant en Espagne pour comprendre leur esprit. Les histoires de la vie solidaire dans un pays étranger ainsi que l’attachement profond au pays natal que reflète l’album-photo ont suscité une résonance profonde chez les spectateurs chinois. Carmela Calés Bourdet a indiqué qu’elle aimait beaucoup cette séance de promotion du livre et espérait inviter les deux artistes à donner une promotion à l’UAM.

Par la suite, Gladys Nieto, directrice espagnole de l’Institut Confucius, et des invités d’honneur ont décerné la bourse d’études aux étudiants excellents de l’Institut Confucius pour l’année scolaire 2018-2019.

Dans l’attente des spectateurs, le spectacle chinois a levé son rideau. Des artistes venant de l’Orchestre traditionnel de Chongqing, de la Troupe des arts folkloriques et traditionnels de Chongqing et de la Troupe de l’opéra de Pékin de Chongqing ont présenté un festin pour les spectateurs espagnols. Les mélodies interprétées avec des instruments de musique folklorique, « La Route de la Soie » et « La lune représente mon cœur », ont montré le charme de la musique traditionnelle chinoise ; la danse « Chantons gaiement en agitant les mains » a présenté le style des Tujia ; la pièce de l’opéra de Pékin « La fée éparpille des fleurs » et « Le visage changeant » de l’opéra du Sichuan ont permis aux spectateurs de découvrir la grâce des opéras traditionnels chinois ; et le morceau « España cañí » joué avec des instruments de musique folklorique a combiné des éléments des musiques chinoise et occidentale, suscitant des applaudissements chaleureux des spectateurs.


Lors du spectacle

Le spectacle a été bien apprécié. Le chant émotionnel et la danse splendide et élégante des artistes ainsi que les costumes traditionnels et les instruments de musique dotés de la grâce traditionnelle chinoise ont émerveillé les invités d’honneur. Il s’agit de la dernière étape de la tournée artistique intitulée « Semaine culturelle et touristique de Chongqing en Espagne 2019 », organisée par le Comité du développement culturel et touristique de Chongqing. Les artistes participants ont déclaré que l’organisation soigneuse de l’Institut Confucius de Madrid leur avait donné un sentiment d’être respectés, ce qui leur avait permis de montrer un bon état lors du spectacle.


Photo de groupe

La « Journée de l’Institut Confucius » organisée par l’Institut Confucius de Madrid a reçu beaucoup d’attention parmi les Espagnols, et leur ont permis davantage d’occasions pour connaître la Chine et sa culture traditionnelle magnifique à travers ses activités d’expérience culturelle riches et variées. Les participants espagnols ont pu ressentir le charme de la Chine dans la rencontre entre des cultures diversifiées.

Article : Zhang Xiwen

 
mot clé:

Nouvelles concernées