La « Journée de l’Institut Confucius » tenue à Minsk

[Source]    xinhuanet.com [Time]    2019-10-11 13:39:38 
 

La « Journée de l’Institut Confucius » s’est tenue le 5 octobre à Minsk, capitale du Bélarus. L’événement était imprégné d’une bonne ambiance remplie de culture chinoise, de telle manière que les visiteurs locaux ont pu ressentir une certaine chaleur même dans la bise cinglante de la fin d’automne.


Le 5 octobre à Minsk, des habitants ont participé à la « Journée de l’Institut Confucius ». Ce jour-là, l’Université linguistique d’Etat de Minsk (MSLU), en collaboration avec quatre Instituts Confucius et deux Classes Confucius à Minsk, à Homiel et à Vitebsk, a organisé la « Journée de l’Institut Confucius » sur la Place de la Liberté, au centre-ville de Minsk. (Publié par l’Agence de presse Xinhua ; photo : Henadz Zhinkov)

En coopération avec quatre Instituts Confucius et deux Classes Confucius à Minsk, à Homiel et à Vitebsk, l’Université linguistique d’Etat de Minsk (MSLU) a organisé la « Journée de l’Institut Confucius » sur la Place de la Liberté, au centre-ville de Minsk. Cet événement avait pour but de renforcer la coopération éducative entre la Chine et le Bélarus, de développer l’enseignement du chinois au Bélarus, et d’augmenter l’intérêt des habitants locaux pour la culture chinoise.

Les lanternes rouges suspendues autour de la place ont plongé les milliers de personnes présentes dans l’ambiance des festivals culturels chinois ; la danse du dragon et la danse de lions ont suscité des acclamations de nombreux spectateurs ; et la personne déguisée en panda géant a sans cesse attiré des gens qui venaient prendre des photos avec elle... Les éléments chinois ont rempli la Place de la Liberté d’une forte ambiance chinoise et ont permis aux habitants locaux de ressentir le charme unique de la culture chinoise.


Le 5 octobre, des gens ont effectué une danse du dragon lors de la « Journée de l’Institut Confucius » à Minsk. (Publié par l’Agence de presse Xinhua ; photo : Henadz Zhinkov)

Sur la scène centrale de la place, des amateurs de la culture chinoise ainsi que des apprenants de chinois venus des quatre coins du pays, y compris des étudiants, des lycéens, des collégiens et des écoliers, ont présenté les uns après les autres des chansons chinoises et des danses folkloriques de la Chine. De jeunes amateurs d’arts martiaux ont présenté le Changquan et des Taolu du sabre, de la lance, de l’épée et du bâton, alors que des personnes âgées ont pratiqué du Tai-chi-chuan. Tout en démontrant les résultats de leur apprentissage, ils ont exprimé leur enthousiasme pour la culture chinoise.


Des enfants bélarusses pratiquent des arts martiaux lors de la « Journée de l’Institut Confucius », tenue à Minsk, le 5 octobre. (Publié par l’Agence de presse Xinhua ; photo : Henadz Zhinkov)


Des adolescents bélarusses pratiquent des arts martiaux lors de la « Journée de l’Institut Confucius », tenue à Minsk, le 5 octobre. (Publié par l’Agence de presse Xinhua ; photo : Henadz Zhinkov)

Des professeurs chinois des Instituts Confucius au Bélarus ainsi que des étudiants chinois de l’Académie d’Etat de Musique du Bélarus et de l’Université d’Etat bélarusse de la Culture et des Arts ont joué du erhu et ont interprété des chansons chinoises afin de présenter aux habitants locaux la culture chinoise sous différentes formes.


Des étudiantes bélarusses dansent lors de la « Journée de l’Institut Confucius », tenue à Minsk, le 5 octobre. (Publié par l’Agence de presse Xinhua ; photo : Henadz Zhinkov)

A côté de la scène se trouvaient des stands préparés par les quatre Instituts Confucius et deux Classes Confucius participant. Ils ont appris aux visiteurs à pratiquer la calligraphie avec un pinceau, à tresser des nœuds chinois, à utiliser des baguettes et à dessiner des masques de l’opéra de Pékin pour promouvoir la culture chinoise. Les œuvres calligraphiques écrites sur place par des professeurs chinois issus de ces établissements étaient très prisées parmi les visiteurs, qui ont fait une longue queue devant les stands.

Une spectatrice nommée Natalia a indiqué qu’elle appréciait beaucoup le spectacle ainsi que les démonstrations des Instituts Confucius et des Classes Confucius. Elle a dit que cela lui avait permis d’obtenir certaines connaissances sur la Chine – pays à la fois ancien et dynamique –, avant d’émettre le souhait de se rendre en Chine un jour pour découvrir personnellement sa culture riche et variée.

Selon Natallia Baranova, rectrice de la MSLU, plusieurs Instituts Confucius et Classes Confucius avec des particularités variées et des orientations de développement différentes ont été établis au Bélarus. Elle a également affirmé que, grâce à la « Journée de l’Institut Confucius » organisée conjointement par la MSLU et ces établissements, les Bélarusses auraient une meilleure compréhension globale de la culture chinoise, ce qui leur permettrait de contribuer à l’amitié entre les peuples chinois et bélarusse.

Cui Qiming, ambassadeur de Chine au Bélarus, a souligné qu’actuellement, la coopération entre les deux pays se déroulait sans encombre dans la culture et l’éducation ainsi que dans d’autres domaines. Il s’est dit convaincu que la réussite de la « Journée de l’Institut Confucius » renforcerait davantage la compréhension mutuelle et l’amitié entre les deux peuples.

(Agence de presse Xinhua, depuis Minsk, le 5 octobre. Journalistes : Wei Zhongjie, Li Jia)

Lien de l’article

 
mot clé:

Nouvelles concernées