La finale du concours d’éloquence en chinois « La Chine à mes yeux » ouvert aux lycéens mongols tenue à Oulan-Bator

[Source]    Institut Confucius de l’Université nationale de Mongolie [Time]    2019-09-26 13:18:22 
 

La finale du concours d’éloquence en chinois « La Chine à mes yeux » ouvert aux lycéens mongols a eu lieu le 21 septembre à Oulan-Bator. Organisé par le Centre culturel de Chine à Oulan-Bator et l’Institut Confucius de l’Université nationale de Mongolie sous le haut patronage de l’ambassade de Chine en Mongolie, l’événement est dédié à la célébration du 70e anniversaire de la fondation de la République populaire de Chine et du 70e anniversaire de l’établissement des relations diplomatiques entre la Chine et la Mongolie.


Lors du concours

Le concours a réuni des invités d’honneur, dont Chimedtseye Menerel, directeur mongol de l’Institut Confucius de l’Université nationale de Mongolie, Xing Haiming, ambassadeur extraordinaire et plénipotentiaire de Chine en Mongolie, Yang Qingdong, ministre-conseiller de l’ambassade de Chine, Li Wei, conseillère du Service culturel de l’ambassade de Chine et directrice du Centre culturel de Chine à Oulan-Bator, Chen Qiyu, directeur du Bureau de l’ambassade de Chine, Huqi Rihe, secrétaire du Bureau de l’ambassade de Chine, Yang Xiaoqi, président de la Chambre générale de commerce de Chine en Mongolie, Bai Shuangzhan et Li Yousheng, respectivement président et vice-président de l’Association des Chinois résidant en Mongolie, Yang Jiyong, président permanent du Conseil d’administration de la Fondation Chine-Mongolie pour la culture, l’éducation et le développement social ainsi que représentant en chef adjoint de la succursale à Oulan-Bator de la Banque de Chine, Feng Dehong, secrétaire général permanent adjoint de la Fondation, Zhu Junli, directeur chinois de l’Institut Confucius, et des directeurs des écoles participant au concours. Un millier de spectateurs ont assisté à l’événement, y compris des enseignants, des élèves et des parents.


Grâce d’une candidate


Grâce d’une candidate

Lors du concours, les candidats ont donné des discours riches en contenu autour du thème « La Chine à mes yeux ». Les costumes décents, l’allure élégante, l’articulation impeccable et l’émotion enthousiaste des candidats ont remporté des applaudissements et des acclamations du public. Leur prononciation parfaite de la langue chinoise témoignait de leurs efforts déployés au cours de l’apprentissage du chinois. Les participants ont manifesté, par leurs discours sincères, leur attachement et aspiration à la Chine ainsi que leur ferme confiance dans un nouveau développement des relations entre la Mongolie et la Chine. Les discours excitants étaient respectivement intitulés entre autres « Impression de la Chine », « J’ai un rendez-vous avec la Chine », « Chine et Mongolie : rouge, peuples, villes », « Liées par des montagnes et des eaux : la Chine et la Mongolie renouvellent leurs affinités », « Les voisins proches avancent main dans la main », « Après 70 ans de développement grandiose, nous entrons dans une nouvelle ère à grand pas », « Le rêve de jeunesse et le rêve de Chine se reflètent », « Nous marchons sur le grand chemin » et « Dragon de l’Orient ». Ils ont permis aux spectateurs de connaître la brillante civilisation chinoise cinq fois millénaire, le succès spectaculaire de la République populaire de Chine depuis sa fondation il y a 70 ans, ainsi que les réalisations importantes que la Chine et la Mongolie avaient accomplies au cours des 70 dernières années à partir de l’établissement de leurs relations diplomatiques.


Grâce d’une candidate


Grâce d’une candidate

Après une compétition acharnée, Ch. Nomin-Erdene, candidate No 22 issue du Lycée Hesig, a remporté le titre de champion grâce à sa performance exceptionnelle. A. Namjum et A. Ayaz, candidates No 14 et No 19 venant du Lycée d’Espoir, ainsi que H. Mishge, candidate No 5 venant du Lycée d’Arc-en-ciel de Darkhan, ont partagé le deuxième prix, tandis que les autres candidats ont obtenu le troisième prix, le prix d’excellence et le prix d’encouragement. Le Lycée Hesig, l’Ecole d’Amitié Mongolie-Chine des résidents chinois ainsi que le Lycée d’Espoir ont remporté le Prix de la meilleure organisation. Le Prix du meilleur enseignant directeur a été conféré aux deux enseignants nommés respectivement Lu Chengjun et Yin Xiaodie.


Xing Haiming décerne le prix à la championne.


Des invités d’honneur remettent les prix aux écoles couronnées.


Des invités d’honneur décernent les prix aux enseignants lauréats.

Dans son discours de conclusion, l’ambassadeur Xing Haiming a félicité les lauréats et salué le succès du concours. Selon lui, organisé par le Centre culturel de Chine à Oulan-Bator et l’Institut Confucius sous le haut patronage de l’ambassade de Chine en Mongolie, ce concours est d’autant plus important à l’occasion du 70e anniversaire de l’établissement des relations diplomatiques entre la Chine et la Mongolie. L’ambassadeur chinois a souligné la longue histoire de l’amitié entre les deux pays, affirmant que depuis l’établissement des relations diplomatiques, la Mongolie, un pays voisin amical, s’engageait activement dans l’articulation stratégique avec la Chine. Il a ajouté que les échanges et la coopération entre les deux pays dans divers domaines avaient enregistré des succès considérables et que les échanges culturels et humains constituaient un point fort de la coopération amicale. M. Xing a indiqué qu’à l’heure actuelle, la Mongolie répondait à l’initiative chinoise « la Ceinture et la Route », et que les relations entre les deux pays étaient entrées dans une période de développement rapide. Saluant les discours magnifiques et riches en contenu prononcés par les candidats, il s’est dit convaincu que ces contenus s’enracineraient au fond du cœur des élèves et pousseraient ces derniers à contribuer au développement durable de l’amitié entre la Chine et la Mongolie. Finalement, l’ambassadeur chinois a affirmé que l’ambassade de Chine profiterait de cet événement pour continuer à soutenir le développement de l’enseignement de la langue chinoise tout en fournissant plus d’énergie et plus de ressources pour que davantage d’élèves mongols aient la possibilité d’étudier en Chine.


Xing Haiming

Ch. Nomin-Erdene a dit dans une interview qu’elle avait commencé à apprendre le chinois à l’âge de 4 ans, et qu’elle s’intéressait beaucoup à la Chine et à sa culture. Elle espérait devenir une messagère d’amitié entre la Mongolie et la Chine dans le futur. Lu Chengjun et Yin Xiaodie se sont tous dits très fiers de pouvoir enseigner le chinois et diffuser la culture chinoise aux élèves mongols en tant qu’enseignants de l’Institut Confucius. Ces deux enseignants ont affirmé qu’ils déploieraient plus d’efforts pour approfondir l’enseignement du chinois en Mongolie.

De grands médias chinois et mongols ont couvert cet événement, dont Le Quotidien du Peuple, China Media Group, le Bureau en Mongolie de l’Agence de presse Xinhua, et le journal Mongolian News in Chinese.

Article : Lu Chengjun ; photos : Du Houqing, You Yanling

 
mot clé:

Nouvelles concernées