Le 2e Festival chinois d’Halifax tenu dans le cadre du Forum d’Halifax

[Source]    Institut Confucius de l’Université St. Mary au Canada [Time]    2019-09-25 13:29:45 
 

Le 2e Festival chinois d’Halifax, initié et organisé par l’Institut Confucius de l’Université St. Mary, au Canada, a eu lieu du 13 au 15 septembre dans le cadre du Forum d’Halifax. Coïncidant avec la Fête de la mi-automne, cet événement a réuni plus de 5 000 habitants locaux et Canadiens d’origine chinoise pour célébrer la fête ensemble et découvrir la culture variée de la Chine.


Lors de l’événement

Le festival a réuni Geoff Regan, président de la Chambre des communes du Canada, Lena Metlege Diab, représentante du gouvernement provincial de la Nouvelle-Ecosse et ministre de l’Immigration de la province, Mike Savage, maire d’Halifax, Robert Summerby-Murray, président de l’Université St. Mary, et Hou Jin, conseiller à l’ambassade de Chine au Canada.


Geoff Regan dans son discours


Robert Summerby-Murray donne un discours.

Lors du Festival chinois de 3 jours, six séances de spectacle et des activités ont été organisées autour de cinq thèmes. Un spectacle magnifique, une expérience culturelle tous azimuts, une zone de jeux chinois animée, des plats traditionnels savoureux et attrayants ainsi que des articles d’artisanat de très bonne qualité, ont permis de présenter le charme de la culture chinoise de façon multidimensionnelle et approfondie.

En tant qu’organisateur principal du Festival chinois, l’Institut Confucius de l’Université St. Mary a beaucoup impressionné les institutions participantes et le public par son organisation et sa conception, ainsi que le spectacle, l’expérience et l’interaction culturelles, la démonstration du Tai-chi, le cours de chinois public et la conférence sur l’art du thé qu’il avait préparés. A l’issue de l’événement, M. Summerby-Murray a exprimé sa gratitude sincère à l’Institut Confucius pour ses efforts déployés en faveur de ce Festival chinois.

Le spectacle culturel

Les six séances de spectacle dédiées à la culture chinoise, données sur la scène centrale, ont attiré toutes de nombreux spectateurs. Les numéros préparés soigneusement par l’Institut Confucius de l’Université St. Mary ont été exécutés l’un après l’autre, attirant l’attention du public. Parmi eux, les mélodies de guzheng « Le printemps sur le fleuve Xiangjiang » et « Lutte contre le typhon », le solo de pipa « L’air de danse des Yi », ainsi que les mélodies classiques chinoises « La romance de Liang Shanbo et Zhu Yingtai » et « Jasmin » jouées au violon, ont suscité des acclamations et des applaudissements chaleureux des spectateurs.


Solo de >guzheng

La musique douce et les gestes gracieux des danseurs dans le numéro « Qing Ping Yue » ainsi que la représentation magnifique de l’éventail du Tai-chi ont plongé le public dans une ambiance élégante et mystérieuse de l’Orient, tandis que des numéros de l’opéra de Pékin et de l’opéra Huangmei, le « Visage changeant » de l’opéra du Sichuan, le défilé de costumes des Han et les Huit pièces de brocart ont marqué des moments forts sur place.


Présentation du Tai-chi-chuan

Dans l’intervalle du spectacle, l’Institut Confucius a donné trois conférences culturelles respectivement sur la démonstration et l’expérience du Tai-chi, le cours de chinois public ainsi que la présentation des connaissances et la démonstration de l’art du thé chinois.

La calligraphie et la peinture

L’Institut Confucius de l’Université St. Mary a mis en place une grande zone d’expérience culturelle pour fournir aux spectateurs des activités riches et variées, dont l’expérience de la peinture traditionnelle chinoise, l’enseignement de la calligraphie, des marques-pages portant des noms chinois, la feuille d’érable découpée en forme de panda, le tressage de nœuds chinois, la peinture de masques, le sceau des douze signes du zodiaque chinois, la prise de photo en costumes traditionnels et l’appréciation de l’art du thé. Cela a attiré la participation d’un grand nombre de spectateurs pour ressentir le charme unique de la culture chinoise.

Devant le stand spécial de l’Institut Confucius, des enseignants ont présenté les cours de chinois, le HSK (Test d’évaluation de chinois) et les programmes de bourse d’études de l’Institut Confucius, mais ont également apporté des livres exquis collectionnés par la bibliothèque de l’Institut Confucius, attirant beaucoup de visiteurs qui venaient s’en informer. Le mini coin chinois était aussi très populaire. « L’apprentissage du chinois en cinq minutes » organisé dans ce cadre a permis à de nombreux Canadiens, qui n’avaient eu aucune base de chinois, de s’initier rapidement à cette langue en maîtrisant des expressions faciles.

La gastronomie captivante

La zone de la gastronomie traditionnelle chinoise, imprégnée de l’odeur délicieuse, a accueilli toujours de nombreux visiteurs. Le stand de confection des douze signes du zodiaque chinois en sucre a été entouré d’enfants curieux. La confection de raviolis et de boulettes de riz glutineux a suscité l’envie d’essayer parmi les amateurs de cuisine. Des gâteaux de lune fourrés aux purées de graines de lotus et aux jaunes d’œuf ont été servis gratuitement. De plus, des restaurants chinois locaux ont préparé des mets copieux aux habitants locaux.


La confection des douze signes du zodiaque chinois en sucre

Les jeux intéressants

La zone de jeux était aussi très animée. Les jeux aux caractéristiques chinoises, tels que le mah-jong, les cartes à jouer, la compétition de relais de tennis de table, l’échiquier des cinq, le jeu consistant à lancer à distance un cerceau pour encercler des objets, la prise de pois avec des baguettes, la devinette à travers la description par la gesticulation et la batte de tambour avec les yeux bandés, ont attiré la participation active des spectateurs. Ils se sont enivrés dans les jeux en poussant des acclamations chaleureuses.

De plus, dans la zone de petits articles chinois de très bonne qualité, des produits d’artisanat merveilleux ont permis aux visiteurs de choisir des souvenirs qu’ils admiraient avant de rentrer chez eux.

Hormis les initiateurs du festival comme l’Institut Confucius de l’Université St. Mary, l’Association bénévole chinoise de la Nouvelle-Ecosse et la Société chinoise de la Nouvelle-Ecosse, des associations chinoises telles que l’Association de promotion éducative chinoise de la Nouvelle-Ecosse, le Club de culture et d’art chinois de la Nouvelle-Ecosse, l’Ecole de langue chinoise d’Halifax, l’Association des étudiants et des universitaires chinois de l’Université St. Mary, et l’Association des étudiants et des universitaires chinois de l’Université Dalhousie ont également participé à ce Festival chinois. L’événement vise à présenter la culture chinoise, à renforcer les liens entre la communauté chinoise et la Nouvelle-Ecosse et à offrir des opportunités aux habitants locaux pour connaître la culture chinoise.

 
mot clé:

Nouvelles concernées