L’Institut Confucius de l’Université du Kentucky se présente au WorldFest 2019 à Louisville

[Source]    Institut Confucius de l’Université du Kentucky [Time]    2019-09-25 14:01:08 
 

Le 17e WorldFest à Louisville s’est ouvert le 30 août, à l’occasion de la Fête du travail aux Etats-Unis. Ce festival culturel de quatre jours a attiré la participation d’associations et d’institutions d’une quarantaine de pays, y compris l’Ecosse, l’Irlande, le Mexique, la Chine, l’Argentine, le Nigeria et la Corée du Sud. En tant que co-organisateur, l’Institut Confucius de l’Université du Kentucky s’est présenté à l’événement avec le « Zhou Jia Ban (Atelier Zhou) », un orchestre des instruments à vent et à percussion de la province chinoise de l’Anhui. Ils ont présenté des pièces de musique folklorique originale de la Chine et ont préparé une variété des activités d’expérience culturelle telles que le tatouage de caractères chinois, la calligraphie chinoise, l’art du thé chinois, l’essayage de costumes chinois et des jeux traditionnels.

Construire une plateforme pour présenter des éléments chinois uniques lors du WorldFest

La conférence de presse dédiée au WorldFest a été tenue par le maire de Louisville le 20 août. Xiu Huajing Maske, directrice américaine de l’Institut Confucius de l’Université du Kentucky, y a assisté sur invitation.

Greg Fischer, maire de la ville de Louisville, a indiqué dans son discours que le WorldFest à Louisville était un grand festival pour explorer et célébrer les nombreuses ethnies et la culture diversifiée de Louisville. Il espérait que l’événement serait plus dynamique et plus diversifié avec plus de sens éducatifs. Le maire a remercié l’Institut Confucius de l’Université du Kentucky d’avoir invité l’Atelier Zhou à donner trois séances de spectacle au WorldFest et d’avoir préparé l’exposition des éléments de la culture chinoise.


Greg Fischer et Xiu Huajing Maske

Marty Storch, directeur des activités du WorldFest à Louisville, a dit : « Je suis très heureux que l’Institut Confucius de l’Université du Kentucky élargisse son partenariat avec le WorldFest et la ville de Louisville. Le rôle de catalyseur des partenaires comme l’Institut Confucius de l’Université du Kentucky sera de plus en plus évident pour nous avec le développement constant du WorldFest. »

Xiu Huajing Maske a souligné que les différentes cultures et nations permettaient de former un monde dynamique et diversifié. « En répondant à la demande du peuple de connaître la culture mondiale, l’Institut Confucius de l’Université du Kentucky intègre ses activités culturelles dans la vie culturelle des communautés américaines. L’année dernière, l’Institut Confucius de l’Université du Kentucky a établi une bonne coopération avec le WorldFest à Louisville. Cette année, nous sommes très honorés de pouvoir coopérer avec le gouvernement municipal pour soutenir et célébrer cet événement mondial en y participant », a-t-elle déclaré.

La musique accompagnée de tambours exécutée par l’Atelier Zhou permet de montrer l’esprit impétueux de la Chine

Lors du WorldFest, sous la direction de Zhou Benming, chef de l’Atelier Zhou, Zhang Surong et Zhou Zhonghua ont donné trois séances merveilleuses de spectacle au public en jouant des instruments de musique tels que le suona, l’orgue à bouche, la flûte, le gong et le tambour, avec un langage corporel vivant.


La présentation de pièces de musique traditionnelle chinoise

Parmi les numéros exécutés, « La musique royale de la dynastie Zhou » avec une histoire de 3 000 ans a manifesté la prospérité et la splendeur de la dynastie Zhou de la Chine. « L’ordre de félicitations » a exprimé la joie d’accueillir un nouveau-né et a montré la scène joyeuse de la venue des invités pour présenter leurs félicitations. « La chanson du phénix » a décrit la scène de la migration d’une centaine d’oiseaux à travers un air vivant et allègre. « Le palanquin de mariage » a transmis la joie d’un nouveau marié impatient de récupérer sa fiancée. « La cueillette de jujubes » a montré l’image tendre de la récolte de jujubes dans une cour par des grands-parents et leurs petits-enfants.


Lors de la représentation de l’Atelier Zhou

La virtuosité de l’Atelier Zhou a émerveillé les spectateurs avec une musique passionnante accompagnée de tambours qui retentissait dans le ciel. La musique traditionnelle chinoise, dotée de riches caractéristiques folkloriques, a fait enivrer tout le monde. Le public est monté sur la scène pour danser au rythme de la mélodie. Des musiciens locaux ont accompagné au tambour jazz la mélodie interprétée par l’Atelier Zhou.

Servir les communautés en présentant le charme coloré de la Chine sur la scène culturelle mondiale

Les enseignants de l’Institut Confucius, portant tous un T-shirt bleu de l’Institut Confucius de l’Université du Kentucky, formaient un magnifique paysage du WorldFest. Ils ont présenté la culture chinoise aux visiteurs. Le stand de tatouage de caractères chinois a attiré de nombreux parents et enfants. Après avoir choisi les caractères chinois préférés et avoir appris leur bonne prononciation auprès de l’enseignant de l’Institut Confucius, ils se sont fait tatouer ces caractères chinois sur leur peau.


Le stand de tatouage de caractères chinois

Le stand de calligraphie chinoise était imprégné de l’odeur de l’encre et décoré d’œuvres calligraphiques. Des enseignants ont écrit sur place le nom chinois pour les visiteurs qui ont fait une longue queue devant le stand. D’autres enseignants de l’Institut Confucius ont présenté les célèbres espèces du thé chinois et ont démontré l’art du thé devant le stand de l’art du thé chinois. Dans l’arôme du thé, les visiteurs ont ressenti de près le charme de la culture du thé chinois.


Le stand de la calligraphie chinoise

Devant le stand de costumes traditionnels chinois, des visiteurs portaient une couronne de phénix et une écharpe de cérémonie pour femmes afin de ressentir la joie du voyage dans le temps, alors que le stand de jeux chinois était un paradis pour enfants. Certains apprenaient à jouer au volant avec un grand intérêt, d’autres ont pris des baguettes pour donner des bonbons aux poupées en forme de Kung-fu Panda. Les enfants étaient tous très joyeux.


L’essayage de costumes chinois

L’Institut Confucius de l’Université du Kentucky, qui renforce constamment sa coopération avec les différents échelons de gouvernement et les organisations, construit une plateforme d’échanges et d’inspiration mutuelle entre les cultures chinoise et des autres pays du monde. Sa présentation au WorldFest 2019 constitue une autre pratique réussie pour promouvoir l’intégration des activités culturelles de l’Institut Confucius dans la vie culturelle des communautés américaines.

Article : Zhang Danhua ; photos : Marty Storch, Chen Li, Guo Qiang

 
mot clé:

Nouvelles concernées