Le quiz « Parlons chinois » tenu à Kampala en Ouganda

[Source]    Institut Confucius de l’Université Makerere en Ouganda [Time]    2019-09-25 13:40:21 
 

Le quiz sur les connaissances chinoises « Parlons chinois » a eu lieu le 6 septembre à l’hôtel Golden Tulip à Kampala, capitale de l’Ouganda. Organisé conjointement par l’ambassade de Chine en Ouganda, le Vision Group en Ouganda et l’Institut Confucius de l’Université Makerere, le concours a réuni une centaine de personnes, dont Barnabas Nawangwe, président de l’Université Makerere, Gervase Ndyanabo, directeur général adjoint du Vision Group, Zheng Zhuqiang, ambassadeur de Chine en Ouganda, Xia Zhuoqiong, directrice chinoise de l’Institut Confucius de l’Université Makerere, des téléspectateurs enthousiastes de l’émission de télévision pour l’enseignement du chinois « Parlons chinois », ainsi que les représentants des enseignants de l’Institut Confucius de l’Université Makerere.


Photo de groupe

Le quiz a débuté par la projection d’un documentaire montrant le magnifique paysage chinois. M. Zheng Zhuqiang a affirmé dans son discours que les relations sino-ougandaises étaient meilleures que jamais. A l’en croire, la coopération fructueuse entre les deux pays dans les domaines de l’infrastructure et de l’industrialisation a bénéficié aux deux pays et à leurs peuples. « Pourtant, la collaboration reste à améliorer en ce qui concerne les échanges culturels et humains entre la Chine et l’Ouganda. Les deux parties devront faire davantage d’efforts surtout dans le contexte où le rapprochement entre les deux peuples grâce à l’apprentissage mutuel de la langue de l’autre pays s’avère de plus en plus nécessaire. Le gouvernement ougandais a déjà incorporé le chinois dans le programme d’enseignement national des écoles secondaires et fait progresser de façon solide le projet de la formation des enseignants de chinois locaux. Dans ce contexte, ce quiz intervient au bon moment et contribue à promouvoir davantage l’enseignement du chinois en Ouganda et à renforcer la base populaire du développement des relations sino-ougandaises », a-t-il indiqué. L’ambassadeur chinois a également souligné que cette année marquait le 70e anniversaire de la fondation de la République populaire de Chine. Selon lui, au cours des 70 dernières années, la Chine a connu un changement prodigieux et le peuple chinois a obtenu des accomplissements exceptionnels. En citant le proverbe chinois « Il est préférable de voir quelque chose une fois que d’en entendre parler à une centaine de reprises », M. Zheng a invité les lauréats du quiz à visiter la Chine cette année pour voir de leurs propres yeux une vraie Chine. Finalement, il espérait que les téléspectateurs de l’émission « Parlons chinois » continueraient à s’efforcer de maîtriser le chinois et à contribuer au renforcement de l’amitié entre les deux peuples.


Zheng Zhuqiang

En indiquant que la civilisation chinoise était l’unique civilisation ancienne sans interruption dans le monde, M. Barnabas Nawangwe a rappelé qu’il s’était rendu à maintes fois en Chine. Il espérait que tout le monde aurait l’occasion d’aller en Chine pour découvrir personnellement ses cultures, ses nourritures et ses paysages qui varient en fonction des régions. « Le chinois est la langue la plus parlée dans le monde. L’Institut Confucius de l’Université Makerere a recruté plus de 10 000 étudiants inscrits en quelques années, ce qui a reflété pleinement l’enthousiasme du peuple ougandais pour le chinois. Cette année, en tant qu’Institut Confucius d’avant-garde du monde de l’année 2018, l’Institut Confucius de l’Université Makerere a réussi à aider l’université à créer la spécialité de chinois et d’études asiatiques au niveau de licence. L’Université Makerere est disposée à renforcer la coopération avec diverses parties concernées pour mieux répondre aux besoins du peuple ougandais en matière d’apprentissage du chinois », a noté le président de l’université.


Barnabas Nawangwe

M. Gervase Ndyanabo a souligné que la Chine exerçait une influence importante et croissante sur la scène internationale, tout en demeurant un partenaire sincère et fiable pour le développement de l’Ouganda. Par conséquent, selon lui, il est essentiel pour les Ougandais, en particulier les jeunes, d’apprendre et de maîtriser le chinois, et la maîtrise de cette langue constitue une « clé pour l’avenir ». Le directeur général adjoint a affirmé que le Vision Group était prêt à renforcer la coopération avec la Chine afin de promouvoir vigoureusement l’enseignement du chinois en Ouganda et d’encourager le développement constant des relations entre l’Ouganda et la Chine.

En tant que dernier épisode de l’émission « Parlons chinois » de l’année, ce quiz a attiré 60 candidats des quatre coins de l’Ouganda. Ils sont tous des téléspectateurs enthousiastes de ce programme télévisé et sont venus sur place après avoir réussi la sélection. Le concours a été composé de l’épreuve éliminatoire et la course aux points. Les questions concernaient des connaissances sur la langue, la culture, la géographie et la situation de la Chine.

Dans la première phase, les candidats ont été divisés en trois groupes. Neuf personnes se sont qualifiées pour le match de la deuxième phase après plus d’une heure de questions-réponses. La compétition de la deuxième phase était plus acharnée. Les neuf candidats ont répondu l’un après l’autre à trois questions obligatoires et à une question facultative qu’ils avaient choisie parmi les questions aux points variés. Finalement, les cinq candidats ayant les scores les plus élevés ont été couronnés et auront l’occasion de visiter la Chine.


Scène du quiz

Lors du concours, Ma Wei, vice-champion de la compétition ougandaise du Concours « Passerelle vers le chinois » ouvert aux étudiants du monde 2019, et Shammah Favour Aminat, championne de la compétition ougandaise du Concours « Passerelle vers le chinois » ouvert aux lycéens du monde 2019, tous élèves de l’Institut Confucius de l’Université Makerere, ont présenté un numéro magnifique du Tai-chi et une belle danse tibétaine.


Danse tibétaine

L’émission de télévision « Parlons chinois » est un programme de l’enseignement du chinois produit conjointement par l’ambassade de Chine en Ouganda, le Vision Group et l’Institut Confucius de l’Université Makerere. Le premier épisode de l’émission a été diffusé en mars dernier. Jusqu’à présent, l’émission a diffusé 24 épisodes dont chacun dure 30 minutes. L’émission compte environ 100 000 téléspectateurs. Ce quiz, en tant que cérémonie de clôture de l’émission, a pour objectif de tester son effet d’enseignement.

La chaîne de télévision Urban TV, subordonnée au Vision Group, a retransmis en direct la compétition entière à travers la télévision et sur Internet.

Article : Lu Chen

 
mot clé:

Nouvelles concernées