Inauguration de l’Institut Confucius de Médecine chinoise de l’Université du Cap-Occidental en Afrique du Sud

[Source]    xinhuanet.com [Time]    2019-09-19 13:22:46 
 

L’Institut Confucius de Médecine chinoise de l’Université du Cap-Occidental (UWC), situé au Cap, en Afrique du Sud, a tenu une cérémonie d’inauguration le 11 septembre. Il s’agit du premier Institut Confucius spécialisé en médecine chinoise sur le continent africain.

Yuan Jiajun, gouverneur de la province chinoise du Zhejiang, et Ghaleeb Jeppie, directeur de l’Office international du ministère sud-africain de l’Enseignement supérieur et de la Formation, ont inauguré ensemble l’Institut Confucius de Médecine chinoise de l’UWC.

Lin Jing, consul général de Chine au Cap, a donné un discours lors de la cérémonie. Selon lui, l’établissement de l’Institut Confucius de Médecine chinoise de l’UWC signifie que les Instituts Confucius en Afrique du Sud ont élargi leur champ d’activités dans davantage de secteurs allant au-delà de l’enseignement linguistique, et que les échanges culturels et entre les personnes ainsi que la coopération éducative entre la Chine et l’Afrique du Sud ont été portés à un nouveau palier.

Le consul général chinois a souligné que l’Institut Confucius de Médecine chinoise, combinant les sciences des médecines chinoises tant traditionnelle que moderne avec l’enseignement du chinois, ouvrirait certainement une nouvelle fenêtre permettant aux Sud-Africains de connaître davantage la culture chinoise et construirait un nouveau pont pour promouvoir la coopération sino-africaine dans la médecine traditionnelle.

Meko Magida, directeur exécutif pour les ressources humaines de l’UWC, a déclaré lors de la cérémonie que l’UWC profiterait de la plateforme offerte par l’Institut Confucius de Médecine chinoise pour coopérer avec les universités chinoises dans l’organisation d’une série d’événements dans les domaines de la culture, de la langue et de la médecine chinoise.

Honono, praticien de la médecine traditionnelle sud-africaine qui a participé à la cérémonie d’inauguration, nous a indiqué que la médecine chinoise était différente de la médecine traditionnelle sud-africaine mais qu’elles partageaient toutes les deux des points communs. Il s’est dit espérer en apprendre davantage sur la médecine chinoise pour combiner les deux afin de mieux guérir les malades.

Sous la supervision du Siège de l’Institut Confucius, l’Institut Confucius de Médecine chinoise de l’UWC a été établi conjointement par l’Université normale du Zhejiang, l’Université de Médecine chinoise du Zhejiang et l’UWC.

(Agence de presse Xinhua, depuis le Cap, le 11 septembre. Journaliste : Gao Yuan)

Lien de l’article

 
mot clé:

Nouvelles concernées