France : l’ambassadeur Lu Shaye visite l’Institut Confucius de l’Université d’Orléans

[Source]    Siège de l’Institut Confucius [Time]    2019-09-05 09:56:59 
 

Le 27 août, M. Lu Shaye, ambassadeur de Chine en France, a visité l’Institut Confucius de l’Université d’Orléans et s’est entretenu avec des responsables de l’établissement, dont M. Ary Bruand, président de l’Université d’Orléans, et M. Guillaume Giroir, directeur de l’Institut Confucius de l’Université d’Orléans. Yang Jin, ministre-conseiller du Service d’éducation de l’ambassade de Chine, et Li Qi, conseiller du Service de politique de l’ambassade de Chine, ont accompagné l’ambassadeur chinois lors de la visite.

Après avoir souhaité la bienvenue à l’ambassadeur, Ary Bruand a présenté le développement de l’Université d’Orléans. « Créée en 1306, l’Université d’Orléans a une longue histoire, pendant laquelle ont été formés de grands maîtres de sciences humaines tels que Molière. Nos spécialités de droit, d’économie, de littérature et de géoscience jouissent d’une influence importante en France. Ces dernières années, grâce au jumelage entre la région Centre-Val de Loire et la province chinoise du Hunan, les échanges et la coopération entre l’Université d’Orléans et des universités chinoises ne cessent de s’intensifier. Les étudiants chinois constituent déjà la deuxième plus grande communauté d’étudiants internationaux de l’Université d’Orléans », a-t-il fait remarquer. M. Bruand a affirmé que l’Université d’Orléans, qui appréciait beaucoup ses relations avec la Chine, souhaitait approfondir la coopération amicale avec les universités chinoises dans le contexte de l’établissement d’un partenariat stratégique global entre la France et la Chine. Il s’est dit convaincu que la fondation de l’Institut Confucius permettrait à l’Université d’Orléans et à ses étudiants de connaître et de comprendre la Chine de manière complète et plus concrète.

Lu Shaye a félicité l’Institut Confucius de l’Université d’Orléans pour son établissement. Selon lui, actuellement, les échanges et la coopération entre la Chine et la France montrent un élan vigoureux dans les domaines humain et culturel. « Cela peut se traduire par un vif intérêt et un fort enthousiasme des deux peuples pour apprendre la langue et connaître la culture de l’autre partie. En France, 110 000 personnes apprennent le chinois alors qu’en Chine, 130 000 Chinois apprennent le français. La création de l’Institut Confucius de l’Université d’Orléans a ouvert une nouvelle fenêtre permettant aux deux peuples, en particulier les jeunes, d’accroître la connaissance, la compréhension et la confiance mutuelles ainsi que d’approfondir leur amitié », a ainsi précisé l’ambassadeur chinois. Il espérait que l’Université d’Orléans continuerait à développer les échanges et la coopération sur les plans éducatif et culturel à travers la promotion de l’enseignement du chinois, dans le but d’apporter une plus grande contribution à favoriser les échanges humains et culturels entre la Chine et la France, ainsi qu’à approfondir la compréhension mutuelle et l’amitié entre les Chinois et les Français.

Inauguré et mis en service en juillet 2019, l’Institut Confucius de l’Université d’Orléans a été fondé par l’Université du Centre Sud de Chine en collaboration avec l’Université d’Orléans.

 
mot clé:

Nouvelles concernées