Le Pakistan organise sa première compétition préliminaire dans le cadre du Concours « Passerelle vers le chinois » ouvert aux lycéens du monde

[Source]    cri.cn [Time]    2019-09-04 10:07:19 
 

La compétition préliminaire au Pakistan de la 12e édition du Concours « Passerelle vers le chinois » ouvert aux lycéens du monde a eu lieu le matin du 28 août dans l’auditorium du Millennium Universal College (TMUC) à Islamabad. Il s’agit de la première compétition du genre tenue au Pakistan. Pang Chunxue, ministre-conseillère de l’ambassade de Chine au Pakistan, et Zhang Heqing, conseiller culturel de l’ambassade de Chine, ont participé à l’événement.


M. Zhang Heqing donne un discours.

L’événement a été organisé par la Classe Confucius RCI (Radio Chine Internationale) au Pakistan sous le haut patronage du Service culturel de l’ambassade de Chine au Pakistan. Après la présélection, 9 lycéens venant de l’Ecole Roots Millennium et du campus à Islamabad de l’Ecole des Sciences se sont qualifiés pour cette compétition.

La compétition comprenait le discours en chinois, les questions-réponses improvisées et la démonstration des compétences en culture chinoise. Lors de la première étape, les candidats ont raconté leur parcours d’apprentissage du chinois à travers des histoires vivantes et intéressantes. Au cours de la démonstration, les candidats ont exécuté des numéros de chanson, de danse, de l’éventail de Tai-chi, de l’épée de Tai-chi ainsi que de la déclamation et du chant de l’ancienne poésie de la Chine, qui ont manifesté un intense style chinois.


La championne Abeeha Shoaib

La candidate Sukhen Fatima a dit couramment en chinois qu’avant l’apprentissage du chinois, elle n’était qu’une élève très ordinaire, et que l’apprentissage du chinois lui permettait beaucoup d’occasions pour montrer ses compétences. Elle est devenue ainsi plus optimiste et plus confiante en elle-même. Abeeha Shoaib, une autre candidate, a parlé de l’inspiration de la philosophie chinoise pour elle : « Le noir et le blanc du Tai-chi impliquent l’univers et tous les aspects de la vie. Merci au chinois, qui m’a permis de connaître tant de principes philosophiques profonds en matière de vie. La maîtrise du chinois m’aide à faire face avec optimisme à des hauts et des bas dans la vie. »


La vice-championne Sukhen Fatima

A la fin, Abeeha Shoaib issue du campus phare de l’Ecole Roots Millennium, a remporté le titre de champion de cette compétition préliminaire. Après sa victoire, la lauréate nous a déclaré avec émotion : « Je vais poursuivre mes efforts pour gagner la grande finale, afin d’inscrire le nom de mon pays sur la liste des lauréats du Concours ‘Passerelle vers le chinois’ ouvert aux lycéens du monde. Dans le futur, j’ai aussi envie de faire mes études universitaires en Chine, de continuer d’apprendre le Tai-chi et le Kung-fu chinois, ainsi que de travailler et de vivre dans le pays. »

Mme Pang Chunxue a souligné dans son discours que la Chine et le Pakistan étaient de bons voisins, de bons amis, de bons frères et de bon partenaires depuis toujours. « Avec la mise en œuvre de l’initiative ‘la Ceinture et la Route’ et du Corridor économique sino-pakistanais, la coopération entre les deux pays a abouti à des résultats remarquables dans divers domaines. Ces dernières années, l’apprentissage du chinois est à la mode dans le monde entier, y compris le Pakistan. De nombreux Pakistanais parlent chinois couramment. L’apprentissage du chinois permet au peuple pakistanais de mieux connaître la Chine et de favoriser les échanges populaires entre les deux pays », a-t-elle ainsi noté.


Mme Pang Chunxue

Selon Chen Xiang, responsable chinois de la Classe Confucius RCI au Pakistan, la Classe Confucius a coopéré pendant 10 ans avec Roots Millennium Education, le 3e groupe éducatif du Pakistan, pour proposer des cours de chinois obligatoires et non-crédités dans les écoles primaires et secondaires relevant de ce groupe. « Cette compétition préliminaire pakistanaise dans le cadre du Concours ‘Passerelle vers le chinois’ ouvert aux lycéens du monde constitue la toute première du genre depuis une décennie. Le but est d’éveiller l’enthousiasme des élèves pakistanais pour l’apprentissage du chinois et de fournir aux amateurs de chinois une plate-forme pour démontrer leurs résultats d’apprentissage et davantage d’opportunités d’apprentissage de cette langue », a-t-il fait savoir.

(Cri.cn, journaliste et photographe : Liu Chang)

Lien de l’article

 
mot clé:

Nouvelles concernées