Le film documentaire « A la recherche du Sultan de Sulu » sélectionné pour le festival « Ecrans de Chine »

[Source]    Institut Confucius de l’Université Ateneo de Manille aux Philippines [Time]    2019-08-30 16:56:13 
 

Récemment, « Sulu et la Chine », version académique du film documentaire « A la recherche du Sultan de Sulu », a été sélectionné pour le festival « Ecrans de Chine », festival de films documentaires. Produit conjointement par l’Institut Confucius de l’Université Ateneo de Manille, aux Philippines, et la société chinoise Real Image Media, le film sera projeté en octobre prochain dans le cadre d’une tournée dans des salles de cinéma dédiées aux films artistiques en France, en Allemagne, en Italie et dans d’autres pays européens. L’ouverture de la projection du festival « Ecrans de Chine » se tiendra du 4 au 6 octobre à Paris, en France.


Affiche de la projection publique du film « A la recherche du Sultan de Sulu »

Liang Guanghan, directrice de l’Institut Confucius de l’Université Ateneo de Manille, sert de conceptrice générale, réalisatrice générale et scénariste générale du film « A la recherche du Sultan de Sulu ». Le film raconte une histoire traversant 600 ans. Sous le règne de l’empereur Yongle de la dynastie des Ming, trois sultans de Sulu (actuellement aux Philippines) ont rendu visite, avec leurs familles, à l’empereur Yongle en Chine pour nouer une amitié avec la Chine. Lors de leur retour, Paduka Pahala, le roi de l’Est de Sulu est mort en Chine. L’empereur Yongle lui a fait des funérailles somptueuses au style impérial à Dezhou, dans la province du Shandong. Sauf son fils aîné qui s’est retourné pour la succession, la reine, ses deuxième et troisième fils sont demeurés en Chine pour garder son tombeau, et ces derniers se sont mariés avec des musulmanes chinoises. Ils habitent ensemble en formant l’actuel village Beiying à Dezhou. 600 ans plus tard, les descendants du Sultan de Sulu sont présents à travers la Chine. Aujourd’hui, ses descendants dans les deux pays entament ensemble un voyage pour trouver leur origine.


Liang Guanghan

Le tournage du film a duré plus de 4 ans. L’équipe de tournage est allée dans une dizaine de provinces et villes chinoises, mais aussi au sud mystérieux des Philippines, où il y a des zones de guerres et de conflits. Axé sur les liens culturels et historiques entre Sulu et la Chine pendant 600 ans et sur les descendants ainsi que sur la reconnaissance de l’identité, un sujet doté d’une signification universelle, le film fait des réflexions sur les conflits et le développement entre les pays et les régions, entre les nations et les races ainsi qu’entre les individus au fil du temps.


Photo de groupe des invités d’honneur lors de la projection publique à Davao

La cérémonie pour la première projection de « Sulu et la Chine », version académique du film documentaire « A la recherche du Sultan de Sulu », a eu lieu le 5 février 2019 à Davao, dans la province de Sulu, la ville natale du président philippin Rodrigo Duterte. Les invités d’honneur comprenaient Fuad A. Kiram, sultan de Sulu, Sara Duterte, maire de Davao et fille du président Rodrigo Duterte, l’envoyé spécial pour la Chine du président des Philippines, ainsi que les ambassadeurs des deux pays, des leaders de divers milieux et des médias prestigieux. Ils ont tous hautement apprécié le film.

Article : Dong Jiayao

 
mot clé:

Nouvelles concernées