La Conférence conjointe 2019 des Instituts Confucius en Amérique latine tenue en Argentine

[Source]    Siège de l’Institut Confucius [Time]    2019-08-28 09:21:31 
 

Organisée par l’Institut Confucius de l’Université de Buenos Aires (UBA) en Argentine sous le haut patronage du Siège de l’Institut Confucius, la Conférence conjointe 2019 des Instituts Confucius en Amérique latine s’est tenue le 22 août à Buenos Aires, capitale argentine. L’événement a réuni une centaine de représentants de différents milieux, y compris 36 Instituts (Classes) Confucius répartis dans 14 pays latino-américains, des centres d’études sur l’Amérique latine, des universités chinoises et étrangères, l’ambassade de Chine en Argentine et le Siège de l’Institut Confucius. Des personnalités ont participé à la cérémonie d’ouverture et ont chacune prononcé un discours. Ils étaient Alberto Barbieri, président de l’UBA, Zou Xiaoli, ambassadeur de Chine en Argentine, Jing Wei, directrice exécutive adjointe du Siège de l’Institut Confucius, et Zheng Weitao, vice-président de l’Université du Jilin.


Photo de groupe des participants à la conférence

M. Alberto Barbieri a déclaré dans son discours qu’en tant que promoteur et initiateur de l’Institut Confucius de son université, il avait l’honneur d’avoir assisté au grand développement de l’Institut Confucius au cours de la dernière décennie. Selon lui, l’Institut Confucius a fourni une plateforme permettant aux Argentins de connaître la Chine contemporaine, mais a aussi apporté une contribution remarquable à la coopération entre les peuples chinois et argentin dans des domaines tels que la culture, l’éducation et les recherches scientifiques. « Pour favoriser davantage les échanges et la coopération entre la Chine et l’Argentine dans différents domaines, l’UBA fournira plus d’occasions aux aspirants au master et aux doctorants des deux pays de poursuivre leurs études dans l’autre partie », a-t-il fait part.


Alberto Barbieri

Dans son discours, M. Zheng Weitao a évoqué que pendant les 10 dernières années, l’Université du Jilin avait mené une coopération fructueuse avec l’UBA dans l’enseignement du chinois selon les conditions locales, la promotion de la culture spéciale chinoise ainsi que les échanges culturels, humains et éducatifs entre la Chine et l’Argentine. Il a affirmé que dans le futur, l’Université du Jilin continuerait d’offrir des ressources éducatives de qualité au développement de l’Institut Confucius, afin d’approfondir la coopération pragmatique entre les deux parties.

M. Zou Xiaoli a indiqué dans son discours qu’avec l’intensification constante des relations sino-latino-américaines, le rôle de plateforme d’échanges culturels joué par les Instituts Confucius s’avérait plus distinctif. « Les Instituts Confucius des différents pays doivent s’adapter aux demandes, agir conformément à la tendance actuelle, procéder à une planification générale des ressources des différentes parties ainsi que diversifier les moyens et enrichir les contenus de la coopération, dans le but de réaliser un bénéfice mutuel », a-t-il demandé.

Mme Jing Wei a prononcé un discours thématique. Au nom du Siège de l’Institut Confucius, elle a d’abord félicité sincèrement l’Institut Confucius de l’UBA pour son 10e anniversaire et ses fructueux résultats d’enseignement, avant de remercier les différents milieux sociaux pour leur contribution au développement des Instituts Confucius. Elle a indiqué que grâce à la coopération sincère et aux efforts conjoints des parties chinoise et étrangère, les Instituts Confucius en Amérique latine s’amélioraient constamment en matière de capacité à fournir des services, et jouissaient d’une reconnaissance croissante parmi les universités et le public. « Hormis de nombreux résultats encourageants, le développement des Instituts Confucius est confronté à des défis tels que la pénurie de ressources humaines, le manque de capacité d’innovation et l’insuffisance de leur adaptation aux demandes locales », s’est ainsi exprimée Mme Jing. Quant à l’avenir, elle a souligné que les Instituts Confucius devraient continuer de rendre service au développement des universités d’accueil, aux politiques linguistiques des pays d’accueil et aux demandes des sociétés locales, et surtout faire plus d’efforts dans l’ouverture, l’efficacité, la localisation, la spécialisation et la diversification. « Le Siège de l’Institut Confucius continuera de soutenir de tous ses efforts le développement des Instituts Confucius en Amérique latine, prendra au sérieux les conseils des participants présents et relèvera les défis ensemble avec les Instituts Confucius, en vue d’un développement commun », a-t-elle conclu.


Mme Jing Wei prononce un discours.

Les participants à la conférence ont mené des discussions de manière approfondie autour des sujets comme « Développer l’enseignement du chinois plus les techniques professionnelles pour contribuer au développement de la société locale », « Construire une plateforme d’échanges diversifiés et dans les deux sens entre les Instituts Confucius », « Elargir les canaux de financement des Instituts Confucius et augmenter la rentabilité des fonds » et « Former des enseignants locaux », afin d’améliorer davantage la qualité et l’efficacité des Instituts Confucius.

 
mot clé:

Nouvelles concernées