La 16e édition du concours de chinois « Passerelle vers le chinois – Coupe de la couronne de diamants » tenue à l’Université de Dhurakij Pundit en Thaïlande

[Source]    Institut Confucius de la Route de la Soie maritime en Thaïlande [Time]    2019-08-23 17:00:43 
 

La 16e édition du concours de chinois « Passerelle vers le chinois – Coupe de la couronne de diamants » s’est tenue le 18 août à l’Université de Dhurakij Pundit (DPU), en Thaïlande. Organisé conjointement par la Fondation Romchatra, la DPU, l’Institut Confucius de la Route de la Soie maritime et la Classe Confucius du Lycée Traimit Wittayalai, l’événement a réuni 4 276 candidats venant de 284 écoles primaires et secondaires ainsi que de 23 universités réparties dans une dizaine de pays de l’Asie du Sud-Est, tels que la Thaïlande, Singapour et la Malaisie.

La cérémonie d’ouverture et celle de remise des prix se sont déroulées en présence de Phradhamphawanawikrom, président du Conseil de l’Institut Confucius de la Route de la Soie maritime, Darika Lathapipat, présidente de la DPU, Chang Yumeng, conseillère culturelle de l’ambassade de Chine en Thaïlande, Song Ruoyun, responsable du Groupe éducatif de l’ambassade de Chine, Wang Huichang, représentant du Bureau de représentation du Siège de l’Institut Confucius en Thaïlande, Jin Jianghong, directeur adjoint du Lycée expérimental de Tianjin, ainsi que d’autres présidents d’université, enseignants et représentants d’associations de Chine et de Thaïlande. Lü Jian, ambassadeur de Chine en Thaïlande, Ma Jianfei, directeur exécutif adjoint du Siège de l’Institut Confucius, et Zhong Yinghua, président de l’Université normale de Tianjin (TJNU), y ont chacun adressé une lettre de félicitations.


Photo de groupe

Divisés selon leur nationalité thaïlandaise ou non-thaïlandaise, les candidats ont participé au concours en différentes équipes séparées selon leur âge : de 1ère à 3e année de l’école primaire, de 4e année à 6e année de l’école primaire, collège, lycée et université. Après une compétition dans l’épreuve de connaissances de base en chinois, d’écriture et de discours, 500 candidats se sont vus décerner les titres de champion, de vice-champion et de 3e place, ainsi que des prix d’excellence et d’encouragement. Suchai Keatchaiyakon de l’Ecole Debsirin, à Bangkok, s’est classé en premier du groupe des lycéens, et Wanchaina, de l’Université de Chiang Mai, a occupé la première place du groupe des étudiants universitaires. Ces deux obtiendront la coupe de la princesse Sirindhorn, un certificat de premier prix et une médaille d’or, ainsi qu’une bourse d’études de Phrathepphawanawikrom pour poursuivre leurs études en Chine.


Epreuve de discours en chinois

Phrathepphawanawikrom a décerné le prix aux lauréats, avant d’émettre le souhait qu’à travers ce concours, les apprenants puissent présenter et examiner leurs compétences en chinois ainsi que redoubler d’efforts pour constamment se perfectionner. Il a encouragé les candidats à faire davantage d’efforts pour devenir des ambassadeurs amicaux des échanges culturels entre la Thaïlande et la Chine, tout en contribuant au développement social et économique de la Thaïlande.


Phrathepphawanawikrom décerne le prix à une lauréate.

L’Institut Confucius de la Route de la Soie maritime a également organisé une cérémonie de remise de bourses d’études de l’Institut Confucius, lors de laquelle Phrathepphawanawikrom, Chang Yumeng, Song Ruoyun et Wang Huichang ont décerné leurs certificats aux 12 boursiers. Ils se sont dit espérer que les étudiants chériront cette opportunité d’aller étudier en Chine pour maîtriser le chinois et en apprendre davantage sur la culture chinoise, et ce afin d’obtenir de nombreux succès et de devenir des messagers promouvant l’amitié entre les deux pays.


Les invités d’honneur se font prendre en photo avec les boursiers.

Xu Qiuhua, excellente ancienne étudiante de l’Institut Confucius de la Route de la Soie maritime, a obtenu la 4e place lors de la 5e édition du concours de chinois « Passerelle vers le chinois – Coupe de la couronne de diamants », et a gagné une bourse d’études dans ce cadre pour poursuivre ses études lycéennes et universitaires à Tianjin, en Chine. Evoquant ce concours, elle l’a qualifié d’opportunité capable de changer une vie. « Le nombre de candidats augmente annuellement, et de plus en plus de gens commencent à apprendre le chinois. Les excellents apprenants de chinois se réunissent à ce concours pour s’inspirer mutuellement. Voyant que le concours s’améliore progressivement et que davantage d’apprenants de chinois en bénéficient, je me sens très chanceuse et fière », a-t-elle confié.

Avec l’approfondissement de la coopération éducative entre la Chine et la Thaïlande, et grâce aux efforts inlassables des éducateurs de chinois et autres amateurs de cette langue, l’enseignement du chinois montre une tendance de développement vigoureux en Thaïlande. Le concours de chinois « Passerelle vers le chinois – Coupe de la couronne de diamants » est organisé depuis 16 années consécutives. Son envergure ne cesse de s’élargir et sa qualité continue de s’améliorer. Ayant rassemblé plus de 75 000 participants, le concours a attiré une grande attention du gouvernement et du public en Thaïlande, et a été reconnu par ceux-ci. Il est aujourd’hui devenu une plateforme permettant aux apprenants de chinois en Thaïlande et même en Asie du Sud-Est d’examiner leurs résultats d’apprentissage et de présenter leurs propres atouts via cette belle langue.

 
mot clé:

Nouvelles concernées