Qualification des 15 finalistes mondiaux de la 18e édition du Concours « Passerelle vers le chinois »

[Source]    chinanews.com [Time]    2019-08-14 11:01:56 
 


Scène de la compétition (photo fournie par l’organisateur de l’émission)

La 4e phase de la finale de la 18e édition du Concours « Passerelle vers le chinois » ouvert aux étudiants du monde s’est clôturée le 6 août à Changsha, dans la province du Hunan. Après avoir additionné les notes obtenues lors de cette phase et celles des trois premières, les trois meilleurs candidats de chacun des cinq groupes continentaux se sont qualifiés pour la prochaine étape, devenant les 15 finalistes mondiaux.


La candidate égyptienne Passant Sayed Khalil Ahmed (photo fournie par l’organisateur de l’émission)

Les 15 finalistes sont : Baiyan Yazdani, Max Silk et Tyler Parker, issus du groupe océanien ; Passant Sayed Khalil Ahmed, El Houcine Zraidi et Saminirina Dinatahina Princia, du groupe africain ; Luo Mingyan, Li Meng et Archer Bell, du groupe américain ; James Holmes, Maria Lungu et An Zishi, du groupe européen ; ainsi que Jiang Tiangai, Natnaree Banluepaophong et Jin Leisheng, du groupe asiatique.

Cette phase de la compétition s’est déroulée en trois parties, à savoir la compréhension orale, le quiz dit « Grille de neuf cases remplie de caractères chinois », et l’examen en vidéo baptisé « A la découverte de la Chine avec un étudiant aîné ». Lors de l’épreuve des poèmes chinois, les candidats ont expliqué de manières différentes les techniques qu’employaient les Chinois de l’Antiquité pour supporter la canicule. « Il fait plus chaud en Chine qu’en Afrique. Ma peau était couleur chocolat quand j’étais en Afrique, mais après mon arrivée en Chine elle s’est transformée en couleur coca », a plaisanté Nathan, candidat ghanéen. Son trait humoristique a fait rire toutes les personnes sur place.


Le candidat australien Baiyan Yazdani (photo fournie par l’organisateur de l’émission)

Surnommé « le prince des poèmes chinois », le candidat brésilien Li Meng a expliqué une manière de s’abriter des fortes chaleurs de l’été en citant un vers de Bai Juyi, poète de renom sous la dynastie des Tang : « La chaleur se dissipe avec un esprit calme et la fraîcheur arrive dans une chambre ventilée ». « Le sens de ce vers est que l’on n’aura pas si chaud tant que l’on reste calme », a-t-il expliqué. Passionné par la poésie chinoise, Li Meng connaît par cœur un poème de Li Bai, poète célèbre de la dynastie des Tang, intitulé « Nuit au temple dans la montagne », ainsi qu’un autre de Wang Wei, poète lui aussi de la dynastie des Tang, intitulé « Double neuf, souvenir de mes frères du Shandong ».

Lors de la dernière épreuve baptisée « A la découverte de la Chine avec un étudiant aîné », David Kolosov, ancien candidat au Concours « Passerelle vers le chinois », a permis aux finalistes d’apprécier la beauté de la Chine à travers un Vlog filmé grâce à un drone, présentant en vue aérienne des paysages naturels chinois tels que le Lac salé de Yuncheng, la Tour des cigognes et le fleuve Jaune.

« C’est vraiment un festin pour les yeux. J’ai visité Beijing, Hangzhou, Xi’an et Chongqing. Je trouve le paysage nocturne de Chongqing très beau et très romantique », a déclaré El Houcine Zraidi, candidat marocain. Il a d’ailleurs lors de son épreuve audacieusement prononcé le mot « mei’er (petite sœur) », mot en dialecte de Chongqing qu’il avait appris.


Nathan (photo fournie par l’organisateur de l’émission)

La candidate égyptienne Passant Sayed Khalil Ahmed, qui a réussi à faire partie des 15 finalistes, a appris le chinois pendant quatre ans. L’année dernière, elle a travaillé en tant qu’enseignante bénévole dans une région montagneuse du Jiangxi, en Chine. Cette expérience lui a fait rêver de devenir enseignante de chinois. En septembre de cette année, elle fera ses études de master en enseignement du chinois langue étrangère à l’Université normale de Beijing. « Après les épreuves d’aujourd’hui, certains amis vont quitter l’émission. Je ne sais pas si nous aurons l’occasion de nous retrouver, mais je crois que nous resterons toujours en contact », a-t-elle confié.

Selon plusieurs sources, les 15 finalistes, divisés en trois groupes, se rendront respectivement à Shanghai, au Hebei et au Shandong pour mener des activités d’expérience culturelle afin de découvrir de façon pluridimensionnelle la culture traditionnelle et les innovations scientifiques et technologiques de la Chine.

(Chinanews.com, depuis Changsha, le 6 août. Par Tang Xiaoqing, Wu Jialing, Su Zhiyan)

Lien de l’article

 
mot clé:

Nouvelles concernées