La finale de la compétition thaïlandaise de la 12e édition du Concours « Passerelle vers le chinois » ouvert aux lycéens du monde tenue à Bangkok

[Source]     [Time]    2019-08-12 14:49:46 
 

La finale de la compétition thaïlandaise de la 12e édition du Concours « Passerelle vers le chinois » ouvert aux lycéens du monde s’est tenue le 2 août à Bangkok. Sous le haut patronage du Siège de l’Institut Confucius, cet événement a été organisé par le Groupe éducatif de l’ambassade de Chine en Thaïlande, les Commissions de l’éducation professionnelle, de l’éducation de base et de l’éducation privée affiliées au ministère thaïlandais de l’Education, et le Bureau de représentation du Siège de l’Institut Confucius en Thaïlande.

L’événement a réuni Saroj Kho Chuan Tiao, conseiller à l’éducation professionnelle de la Commission de l’éducation professionnelle, Peera Ruttanawijit, secrétaire général adjoint de la Commission de l’éducation de base, Kawinkiaat Nonthapala, secrétaire général adjoint de la Commission de l’éducation privée, Song Ruoyun, première secrétaire du Groupe éducatif de l’ambassade de Chine en Thaïlande, Wang Huichang, représentant du Bureau de représentation du Siège de l’Institut Confucius en Thaïlande, Liang Bing, présidente de l’Association des écoles de chinois en Thaïlande, Wanna Lorluelert, présidente de l’Association des anciens étudiants thaïlandais aux universités chinoises (TACU), des responsables chargés de projets de chinois au sein des commissions du ministère thaïlandais de l’Education, ainsi que des directeurs chinois des Instituts Confucius et des responsables chinois des Classes Confucius en Thaïlande et des journalistes. Ils ont assisté à la finale en présence de plus de 400 enseignants et élèves sur place.


Un représentant du ministère thaïlandais de l’Education prononce un discours lors de la cérémonie d’ouverture de la finale.

Cette édition du Concours « Passerelle vers le chinois » ouvert aux lycéens du monde a été placée sous le thème « Apprendre le chinois et créer un avenir meilleur ». Les 15 finalistes représentent les meilleurs candidats parmi les plus de 400 participants issus de plus de 200 écoles secondaires thaïlandaises.

M. Saroj a déclaré dans son discours que cette compétition avait permis d’approfondir encore davantage la coopération pragmatique entre les organismes éducatifs thaïlandais et chinois dans leurs efforts de promotion de l’enseignement du chinois en Thaïlande. Selon lui, cela stimulera l’enthousiasme des élèves thaïlandais pour l’apprentissage du chinois et renforcera leur compétitivité sur la scène internationale.


Une lycéenne thaïlandaise effectue une performance artistique chinoise.

La finale était composée de trois parties, à savoir l’épreuve écrite, le discours impromptu et la démonstration artistique. L’épreuve écrite, dont le contenu couvre les connaissances de base en chinois et la compréhension de la culture chinoise, vise à tester les candidats sur leur utilisation élémentaire et leur maîtrise du chinois.

Lors du discours impromptu, les candidats ont raconté des histoires merveilleuses autour du thème « Apprendre le chinois et créer un avenir meilleur », faisant preuve de leur belle imagination concernant l’avenir des relations entre la Thaïlande et la Chine.


Une finaliste donne un discours.

La partie la plus marquante fut la démonstration artistique, lors de laquelle les finalistes ont présenté divers numéros tels que de la danse folklorique chinoise, du Kung-fu chinois, du dialogue comique, du kuaiban (une sorte de récitation rythmée) et de l’interprétation d’instruments de musique. Leurs représentations ont remporté un franc succès auprès des spectateurs.


Ya Da, lauréate du premier prix, présente une danse chinoise.


Présentation d’arts martiaux chinois


Présentation du kuaiban

A l’issue des épreuves, Ya Da, venant de l’Ecole publique Puayhua de la province de Samut Prakan, et Luo Shalin, venant de l’Ecole Guanghua de la province de Rayong, ont remporté le premier prix de cette finale thaïlandaise.


Lors de la remise des prix

Cette compétition a également mis en place un vote en ligne, suscitant la participation de plus de 510 000 internautes. Ya Da a remporté le prix de la popularité en ligne, et Luo Shalin a remporté un voyage culturel à Hainan parrainé par le Département provincial du Tourisme, de la Culture, de la Radio, de la Télévision et des Sports de Hainan.


Les lauréats et les invités d’honneur se font prendre en photo.

En marge de la compétition ont également été organisés une exposition de livres d’images et un concours de peinture baptisés « Le monde de la peinture chinoise sous les pinceaux des enfants thaïlandais ». Les enfants thaïlandais ont ainsi pu décrire à leur manière l’histoire chinoise avec leur créativité et leurs pinceaux.


Une histoire chinoise peinte par un enfant thaïlandais


Des enfants thaïlandais participent au concours de peinture.

Lors de la cérémonie de clôture, M. Peera Ruttanawijit a indiqué dans son discours que la langue permettait de promouvoir les échanges et d’approfondir la coopération. Il a déclaré sincèrement espérer coopérer étroitement avec les Instituts Confucius afin de promouvoir ensemble l’enseignement du chinois en Thaïlande pour que les élèves thaïlandais puissent comprendre la Chine de manière plus concrète et plus authentique.

(China Media Group, journaliste : Li Min)

Lien de l’article

 
mot clé:

Nouvelles concernées