Instauration de la Journée de la langue chinoise en Afrique du Sud

[Source]    xinhuanet.com [Time]    2019-08-12 14:56:05 
 

Les gouvernements chinois et sud-africain ont annoncé le 5 août à Pretoria, capitale administrative de l’Afrique du Sud, que les deux parties avaient convenu de célébrer la Journée de la langue chinoise en Afrique du Sud le 17 septembre.


Le 5 août, à Pretoria, une étudiante de l’Institut Confucius de l’Université du Cap effectue un numéro de l’opéra de Pékin intitulé « Ode aux fleurs de poirier ».

Lors d’une cérémonie organisée pour célébrer les résultats de l’enseignement du chinois en Afrique du Sud tenue le même jour, Lin Songtian, ambassadeur de Chine en Afrique du Sud, a noté que la Chine et l’Afrique du Sud menaient depuis une dizaine d’années une coopération globale dans des domaines tels que les échanges interuniversitaires, l’enseignement linguistique, ainsi que les recherches académiques et scientifiques, soulignant que le deux pays avaient obtenu des résultats fructueux à ces égards. « Les gouvernements des deux pays ont signé un accord de coopération dans l’enseignement supérieur, ouvrant un nouveau chapitre de la coopération éducative bilatérale. En 2004, le premier Institut Confucius en Afrique du Sud a été établi à l’Université de Stellenbosch, permettant de tourner une nouvelle page pour l’enseignement du chinois dans le pays », a-t-il ajouté.


Le 5 août, à Pretoria, une étudiante de la Classe Confucius de l’Académie des mathématiques, sciences et technologies du Cap présente un numéro de danse folklorique yangge du nord-est de la Chine.

Angelina Angie Matsie Motshekga, ministre sud-africaine de l’Education de base, a souligné que la langue constituait une base importante pour intensifier la connaissance mutuelle et l’amitié ainsi que pour promouvoir les échanges et la coopération entre les peuples chinois et sud-africain. Selon elle, grâce au vif soutien des gouvernements des deux pays et à la participation active des institutions éducatives bilatérales, la coopération éducative entre la Chine et l’Afrique du Sud dispose désormais de fondations larges et profondes sur les plans politique, social et populaire, et a devant elle un avenir brillant.

Au cours de l’événement, 14 lauréats de la compétition sud-africaine du Concours « Passerelle vers le chinois » de ces dernières années ont exécuté des numéros de l’opéra de Pékin, d’arts martiaux, de chant et de danse ainsi que des sketchs.


Le 5 août, à Pretoria, une étudiante de la Classe Confucius de l’Académie des mathématiques, sciences et technologies du Cap présente une danse intitulée « La marche d’une belle ».

Rappelons que l’Afrique du Sud, qui dispose actuellement de 6 Instituts Confucius et de 3 Classes Confucius, est le pays du continent africain qui en abrite le plus. En outre, 45 écoles primaires et secondaires locales proposent des cours de chinois. En 2015, le pays a inclus le chinois dans son système d’éducation nationale.

(Agence de presse Xinhua, depuis Pretoria, le 5 août. Journaliste : Zhao Xi ; photos : Chen Cheng)

Lien de l’article

 
mot clé:

Nouvelles concernées