La chorale en chinois du Lycée Burggymnasium en Allemagne visite le Siège de l’Institut Confucius

[Source]    Siège de l’Institut Confucius [Time]    2019-08-02 16:14:54 
 

Le 30 juillet 2019 dans la matinée, la chorale en chinois du Lycée Burggymnasium à Essen, en Allemagne, a visité le Siège de l’Institut Confucius et s’est entretenue avec Ma Jianfei, directeur exécutif adjoint du Siège de l’Institut Confucius. A cette occasion, elle a interprété des chansons classiques chinoises telles que « Sur les champs de l’espoir », « Mon beau pays natal », « Jasmin », « Chengdu » et « La même chanson ».

Tobias Langer, directeur du Lycée Burggymnasium, a présenté que depuis sa création il y a 5 ans, grâce à la sollicitude de la professeure Peng Liyuan et au soutien énergique du Siège de l’Institut Confucius, la chorale en chinois s’était développée rapidement et jouissait d’une grande influence. Selon lui, la chorale a été invitée, à plusieurs reprises, à donner une représentation dans de grands événements tels que l’Année linguistique Chine-Allemagne, en suscitant des répercussions chaleureuses. « En mars dernier, notre lycée a organisé un concert intitulé L’orientation du rêve pour célébrer son 5e anniversaire et a enregistré un album portant le même nom. Durant cette visite en Chine, nous avons aussi coopéré avec le Conservatoire de Musique du Sichuan pour donner un spectacle dans le cadre des échanges sino-allemands, qui a remporté un grand succès », a ainsi rappelé le directeur.

M. Langer a souligné que la création de la chorale avait favorisé un meilleur développement de l’enseignement du chinois dans la localité. « En tant que seule école en Allemagne à avoir intégré les notes du cours de chinois dans celles des examens de fin d’études, notre lycée accueille actuellement 150 apprenants de chinois, et nos élèves ont remporté pendant 4 ans consécutifs le titre de champion de la compétition allemande du Concours ‘Passerelle vers le chinois’ ouvert aux lycéens du monde. Dans le futur, nous envisageons de coopérer avec la partie chinoise pour construire une classe de musique afin de promouvoir ensemble les échanges entre la Chine et l’Allemagne sur les plans linguistique, culturel et artistique », s’est-il ainsi exprimé.

Andre Portnov et Juho Szurawitzki, représentants des lycéens, ont déclaré que l’apprentissage des chansons chinoises avait non seulement aidé à améliorer leurs compétences en chinois, mais avait aussi permis de promouvoir les échanges entre différentes cultures par l’intermédiaire de la musique. Ces deux lycéens ont affirmé qu’ils suivraient les recommandations de Mme Peng Liyuan et continueraient de s’efforcer de maîtriser le chinois et les chansons chinoises ainsi que de servir d’ambassadeurs pour promouvoir l’amitié sino-allemande.

Ma Jianfei a souligné que le Lycée Burggymnasium avait une longue histoire et jouissait d’une réputation prestigieuse. Selon lui, la chorale en chinois du lycée, créée il y a 5 ans, a enregistré des résultats remarquables et a reçu une attention aimable et une haute appréciation de la professeure Peng Liyuan. M. Ma a affirmé que le Siège de l’Institut Confucius continuerait de soutenir le lycée dans l’enseignement du chinois en envoyant plus d’enseignants excellents, en offrant des livres et des bourses d’études et en organisant des colonies de vacances d’été, dans le but de cultiver davantage de jeunes talents pour promouvoir les échanges amicaux entre la Chine et l’Allemagne. Dans le même temps, les deux parties sont parvenues à un consensus, selon lequel elles renforceront les échanges et la coopération avec des universités comme le Conservatoire de Musique de Chine, pour lancer le Programme de l’association des classes de musique et des chorales en chinois dans le monde entier, en vue de généraliser le mode réussi du lycée et de créer une nouvelle marque éducative dite « Le chinois plus la musique ».

Lecture de context : le Lycée Burggymnasium se situe au centre-ville d’Essen, dans la région industrielle de la Ruhr, en Allemagne. Il était autrefois l’Ecole de la fondation catholique établie en 852, et s’est transformé en école nationale en 1924. Un des douze premiers gymnasiums (écoles secondaires préparant à l’université) publics de la zone germanophone en Europe, le Lycée Burggymnasium bénéficie depuis longtemps d’une grande renommée dans la région de la Ruhr. En juin 2014, le lycée a signé un accord de coopération avec l’Institut Confucius de Métropole de Ruhr de l’Université de Duisbourg et Essen pour accueillir une antenne d’enseignement subordonnée à l’Institut Confucius.

En mars 2014, lors de la visite du président chinois Xi Jinping en Allemagne, la première dame chinoise Peng Liyuan s’est rendue au Lycée Burggymnasium pour se renseigner sur l’enseignement du chinois, et a mené des échanges avec les enseignants et élèves dans une ambiance cordiale. En réponse à la proposition de Mme Peng, la chorale du Lycée Burggymnasium a été officiellement créée. En octobre 2016, à l’invitation de la professeure Peng Liyuan, la chorale en chinois a donné une représentation à la Résidence des Hôtes d’Etat Diaoyutai. Mme Peng a salué chaleureusement la représentation.

 
mot clé:

Nouvelles concernées