Beijing : ouverture de la 4e édition de la colonie de vacances d’été des Instituts Confucius dans les pays d’Europe centrale et orientale

[Source]    people.cn [Time]    2019-07-29 11:46:12 
 

La cérémonie d’ouverture de la 4e édition de la colonie de vacances d’été des Instituts Confucius dans les pays d’Europe centrale et orientale (PECO) a eu lieu le 22 juillet à l’Université des Langues et Cultures de Beijing (BLCU). Organisée par le Siège de l’Institut Confucius dans le cadre de l’Année de l’éducation et des échanges entre jeunes Chine-PECO 2019, la colonie a pour objectif de promouvoir les échanges socio-culturels entre la Chine et les PECO.

Des personnalités éminentes et un millier d’enseignants et d’élèves venant de 31 Instituts (Classes) Confucius dans 16 pays d’Europe centrale et orientale se sont réunis à la BLCU pour participer à la cérémonie, y compris Zhao Guocheng, directeur exécutif adjoint du Siège de l’Institut Confucius, Huo Yuzhen, représentante spéciale du ministère des Affaires étrangères pour la coopération entre la Chine et les PECO, Liu Li et Zhang Baojun, président et vice-président de la BLCU, ainsi que 15 diplomates de PECO, dont Mate Imre Pesti, ambassadeur de Hongrie en Chine, Dario Mihelin, ambassadeur de Croatie en Chine, Inguna Viksne, chef de mission adjointe de l’ambassade de Lettonie en Chine, Miroslav Tomo, chef de mission adjoint de l’ambassade de Slovaquie en Chine, Zorica Tashkovska, chargée d’affaires de l’ambassade de Macédoine du Nord en Chine, et Bostjan Malovrh, chef de mission adjoint de l’ambassade de Slovénie en Chine.

Lors de la cérémonie d’ouverture, M. Zhao Guocheng a souligné que l’amitié entre la Chine et les PECO remontait à loin dans l’histoire. « Les PECO sont les pionniers qui mettent en œuvre l’initiative ‘la Ceinture et la Route’. Jusqu’à présent, la Chine a établi, en collaboration avec 16 pays d’Europe centrale et orientale, 34 Instituts Confucius et 44 Classes Confucius dans ces pays. Avec plus de 52 000 apprenants, ces institutions ont organisé des événements culturels riches et variés, attirant plus de 510 000 participants. Les programmes lancés par le Siège de l’Institut Confucius, tels que colonie de vacances d’été en Chine, Concours ‘Passerelle vers le chinois’ et ‘Programme de nouvelle sinologie Confucius’, sont bien accueillis chez les jeunes étudiants des PECO », a-t-il noté.

Le directeur exécutif adjoint a ajouté : « En 2018, le Siège de l’Institut Confucius a fourni la Bourse d’études de l’Institut Confucius à 364 étudiants des PECO pour financer leurs études en Chine. Depuis 2016, nous avons organisé pendant quatre ans consécutifs la colonie de vacances d’été des Instituts Confucius dans les PECO. Plus de 3 500 enseignants et élèves ont visité la Chine dans ce cadre. » Selon lui, le Siège de l’Institut Confucius, adhérant comme toujours à l’idée de coopération mutuellement bénéfique, continuera de soutenir énergiquement le développement de l’enseignement du chinois dans les PECO, de promouvoir la coopération entre la Chine et les PECO dans de multiples domaines tels que l’éducation et la culture, d’inviter les jeunes d’excellence des PECO à faire leurs études en Chine et à visiter le pays en leur accordant un soutien, afin de jouer un rôle plus important dans la promotion des échanges et de la coopération entre la Chine et les PECO en matière d’éducation et de jeunesse.

M. Liu Li a indiqué dans son discours que la colonie de vacances d’été des Instituts Confucius dans les PECO revêtait une signification considérable pour renforcer la connaissance mutuelle entre la Chine et l’Europe ainsi qu’approfondir la coopération dans les domaines de l’éducation et de la jeunesse. « La BLCU, en tant que seule université internationale de la Chine qui prend pour mission principale l’enseignement du chinois et de la culture chinoise aux étudiants étrangers en Chine, a fait valoir nos propres avantages en obtenant des résultats fructueux dans la coopération éducative ‘17+1’. Nous avons pris l’initiative de construire des Instituts Confucius et des Classes Confucius ainsi que de renforcer la formation des talents de pointe. De plus, la BLCU a mené une large coopération avec les universités dans les PECO. Nous avons établi des plates-formes d’enseignement du chinois, exploré des canaux de construction des ressources et développé des critères, des programmes et des manuels d’enseignement du chinois adaptés aux caractéristiques des différents pays. Cela a promu la coopération bilatérale tous azimuts et à différents niveaux en termes d’apprentissage linguistique et d’inspiration mutuelle entre les cultures. Dans le futur, sur le plan éducatif, la BLCU continuera de mener la coopération à différents niveaux en matière d’enseignement supérieur, et de renforcer la coopération et les échanges socio-culturels en fonction des demandes différenciées des PECO. Dans le même temps, nous poursuivrons les échanges culturels avec les PECO en vue d’élargir le cercle d’amis de notre université », a ainsi déclaré le président de l’université.

L’ambassadeur Mate Imre Pesti, représentant des diplomates des PECO, espérait que plus de jeunes participeraient aux échanges et à la coopération entre la Chine et les PECO dans le futur, et conjugueraient leurs efforts pour favoriser la compréhension mutuelle entre les peuples et approfondir leur amitié dans le cadre de « la Ceinture et la Route ». Il a également émis le souhait que la coopération éducative puisse offrir davantage d’opportunités à la jeune génération. L’ambassadeur hongrois a noté que la Chine était un pays attractif pour les étudiants des PECO, et que cette année marquait le 70e anniversaire de la fondation de la République populaire de Chine ainsi que le 70e anniversaire de l’établissement des relations diplomatiques entre la Chine et la Hongrie. De ce fait, selon lui, c’est un moment juste pour les jeunes des PECO d’apprendre le chinois.

Mme Huo Yuzhen a rappelé qu’en 2012, la Chine et les PECO ont établi ensemble le mécanisme de coopération Chine-PECO. « En l’espace de 8 ans, la coopération ‘17+1’ a formé une structure de coopération tous azimuts, dans de multiples domaines et à divers niveaux. Elle est devenue également une plate-forme de coopération interrégionale permettant de favoriser la construction de ‘la Ceinture et la Route’ ainsi que de promouvoir le développement économique et social de la Chine et des PECO », a-t-elle souligné. La représentante spéciale a indiqué que cette année marquait l’Année de l’éducation et des échanges entre jeunes Chine-PECO, en soulignant que l’éducation et les échanges entre jeunes figuraient parmi les premiers domaines de la coopération ‘17+1’. Selon elle, les deux parties ont obtenu des résultats fructueux dans la coopération éducative. « La Chine a successivement signé des accords de coopération éducative bilatérale avec 10 pays d’Europe centrale et orientale, et a signé des accords avec 8 pays de la région pour reconnaître réciproquement les diplômes et les grades d’enseignement supérieur. Le nombre des étudiants chinois dans les PECO et des étudiants des PECO en Chine a dépassé 10 000. De plus, les deux parties ont créé une association des universités, permettant de dynamiser sans précédent les échanges interuniversitaires. Grâce à la coopération éducative ‘17+1’, ces dernières années, l’enthousiasme pour le chinois et pour la Chine devient une tendance générale dans les PECO. Un nombre croissant d’Instituts Confucius et de Classes Confucius y ont été fondés, devenant une vitrine brillante dans le cadre de la coopération éducative ‘17+1’ », a-t-elle poursuivi. Mme Huo espérait que l’on pourrait profiter de cette occasion précieuse d’apprentissage pour promouvoir et mettre en pratique la transmission de l’amitié Chine-PECO dans le futur, et contribuer à favoriser l’inspiration mutuelle entre les civilisations ainsi que les échanges et la coopération entre les deux parties.

Chen Jing, venant de l’Institut Confucius de l’Université du Monténégro et représentante des colons, a prononcé un discours en chinois pour partager ses histoires avec la Chine. Elle a évoqué qu’avant l’apprentissage du chinois, elle ne savait que l’autoroute Sud-Nord au Monténégro financée dans le cadre de l’initiative chinoise « la Ceinture et la Route ». Après, elle a activement participé à tous les événements liés à la culture chinoise, et a connu la culture traditionnelle chinoise à travers les conférences culturelles et le festival de la culture gastronomique de la Chine.

Avant la cérémonie d’ouverture, des jeunes de l’Europe centrale et orientale ont mené un défilé sur le campus de la BLCU. Les présentateurs issus de 31 Instituts Confucius répartis dans 16 pays, portant des costumes nationaux, ont présenté les caractéristiques de leurs propres pays aux spectateurs, tandis que les colons en habits nationaux, venant d’Instituts Confucius de différents pays, se sont promenés sur l’avenue de platane de la BLCU pour ressentir pleinement la grâce de cette « petite Organisation des Nations unies », tout en montrant leur style juvénile.

(Reportage de people.cn)

Lien de l’article

 
mot clé:

Nouvelles concernées