Inauguration du premier Institut Confucius en Mauritanie

[Source]    Institut Confucius de l’Université de Nouakchott Al-Aasriya en Mauritanie [Time]    2019-07-08 10:09:32 
 

La cérémonie d’inauguration du premier Institut Confucius en Mauritanie s’est tenue le 24 juin à l’Université de Nouakchott Al-Aasriya (UNA). L’événement a réuni quelque 200 personnes, y compris Sidi Ould Salem, ministre mauritanien de l’Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique, Ahmedou Haouba, président de l’UNA, Cheikh Saad Bou Kamara, doyen de la Faculté des lettres et des sciences humaines et directeur mauritanien de l’Institut Confucius de l’UNA, Zhang Jianguo, ambassadeur de Chine en Mauritanie, Wang Jian, conseiller politique de l’ambassade chinoise, Guo Jian, président du Comité des affaires universitaires de l’Université du Hebei, Shao Baohui, directeur chinois de l’Institut Confucius, ainsi que des représentants de l’équipe médicale chinoise en Mauritanie et d’institutions à capitaux chinois, des enseignants et étudiants du Département de chinois de l’UNA.


Photo de groupe des invités d’honneur

Ma Jianfei, directeur exécutif adjoint du Siège de l’Institut Confucius, a adressé une lettre de félicitations. Dans sa lettre, il a déclaré : « La Chine et la Mauritanie sont bons amis de confiance politique mutuelle, bons partenaires d’égalité et de bénéfice réciproque et bons frères de soutien l’un envers l’autre. Leur coopération est fructueuse dans divers domaines. » M. Ma a émis le souhait que l’UNA et l’Université du Hebei coopèrent étroitement et conjuguent leurs efforts pour faire de l’Institut Confucius une plate-forme importante permettant aux enseignants, étudiants et habitants mauritaniens d’apprendre le chinois et de découvrir la Chine, en contribuant activement à l’accroissement de la connaissance mutuelle et à l’approfondissement de l’amitié entre les peuples des deux pays.

Dans son discours, l’ambassadeur Zhang Jianguo a indiqué que l’établissement de l’Institut Confucius de l’UNA était un événement qui marquait un jalon dans l’histoire des échanges culturels et éducatifs entre la Chine et la Mauritanie, mais aussi un résultat concret de la mise en œuvre de l’initiative « la Ceinture et la Route » et de « Huit initiatives majeures » avancées lors du Sommet de Beijing du Forum sur la coopération sino-africaine. Il a souligné que l’ambassade de Chine en Mauritanie profiterait de cette occasion pour soutenir davantage l’enseignement du chinois et les échanges culturels en Mauritanie. M. Zhang espérait également que les départements concernés chinois et mauritaniens fourniraient des aides et soutiens tous azimuts afin de faire de l’Institut Confucius une vitrine brillante dans le cadre des échanges humains et culturels entre la Chine et la Mauritanie.

Le ministre Sidi Ould Salem a souligné dans son discours que les relations constructives entre l’UNA et l’Université du Hebei avaient érigé un nouveau jalon pour la coopération exemplaire entre la Mauritanie et la Chine. Il espérait que l’Institut Confucius pourrait élever le niveau d’enseignement du chinois en Mauritanie et renforcer davantage les échanges culturels entre les deux pays.

M. Guo Jian a évoqué que face à la tendance mondiale caractérisée par les échanges et l’inspiration mutuelle entre les civilisations, la Chine s’en tenait à l’apprentissage mutuel et à une coopération mutuellement bénéfique avec les autres pays du monde. Cela, selon lui, a apporté une opportunité historique et un espace large précieux pour le développement des Instituts Confucius. M. Guo a souligné que l’Université du Hebei soutiendrait de tous ses efforts l’Institut Confucius de l’UNA dans son futur développement, aiderait l’Institut Confucius à bien jouer son rôle dans la promotion de l’enseignement du chinois langue étrangère ainsi que dans la coopération et les échanges culturels, et encouragerait les enseignants et étudiants des deux universités à mener des échanges globaux.

M. Ahmedou Haouba a estimé que l’Institut Confucius de l’UNA aurait un futur prometteur. Il a également demandé de promouvoir la diffusion de la langue et la culture chinoises tout en respectant les lois et règles mauritaniennes. Le président de l’UNA a encouragé les étudiants de l’université et les habitants locaux à apprendre le chinois et la culture chinoise profonde et étendue à l’Institut Confucius de l’UNA.

Sidi Ould Salem, Ahmedou Haouba, Zhang Jianguo et Guo Jian ont par la suite inauguré ensemble l’Institut Confucius de l’UNA. Les invités d’honneur ont visité les nouvelles zones administrative et pédagogique de l’Institut Confucius.


Cérémonie d’inauguration

Lors de la cérémonie d’inauguration, des enseignants et étudiants de l’Université du Hebei ont exécuté des numéros de la calligraphie, de la peinture, d’arts martiaux, de chansons folkloriques et de danses traditionnelles de la Chine. La chanson folklorique classique chinoise baptisée « Jasmin », interprétée par des étudiants de l’Université du Hebei et de l’UNA, a suscité des salves d’applaudissements des spectateurs.


Lors du spectacle

Les chaînes 1 et 2 de Télévision de Mauritanie ainsi que le quotidien prestigieux en arabe Chaab (le peuple), le plus diffusé dans la localité, ont relaté la cérémonie d’inauguration de l’Institut Confucius de l’UNA.

 
mot clé:

Nouvelles concernées