Kirghizistan : tenue de l’exposition labellisée « A la découverte de la Chine » et de la cérémonie d’inauguration du Pavillon chinois de l’Université des Sciences humaines de Bichkek

[Source]    Institut Confucius de l’Université des Sciences humaines de Bichkek au Kirghizistan [Time]    2019-06-28 17:15:54 
 

L’exposition labellisée « A la découverte de la Chine » et la cérémonie d’inauguration du Pavillon chinois de l’Université des Sciences humaines de Bichkek se sont tenues le 10 juin à Bichkek, au Kirghizistan. Les événements ont été organisés par le Centre intercontinental de communication de Chine (CICC) sous le haut patronage du Bureau de l’Information du Conseil des Affaires d’Etat de Chine et de l’Université des Sciences humaines de Bichkek.

Plus de 500 personnes ont assisté à l’événement, dont Goulmira Koudaïberdieva, ministre kirghize de l’Education, Abdylda Musayev, président de l’Université des Sciences humaines de Bichkek, Wang Xiaohui, vice-ministre permanent du Département de la communication du Comité central du Parti communiste chinois (PCC), et Du Dewen, ambassadrice de Chine au Kirghizistan.


Photo de groupe des invités d’honneur

M. Wang a déclaré dans son discours que la Chine et le Kirghizistan avaient établi un partenariat stratégique global en 2018, ouvrant un nouveau chapitre de coopération mutuellement bénéfique entre les deux pays. « L’Université des Sciences humaines de Bichkek soutient depuis longtemps la construction de l’Institut Confucius. Elle a obtenu des résultats fructueux grâce à son travail laborieux sur les plans humain et culturel, et a joué un rôle actif dans la promotion des échanges éducatifs et culturels entre la Chine et le Kirghizistan. Sur fond de la profondeur culturelle et humaine ainsi que du concept d’enseignement caractérisé par l’ouverture de l’université, le Bureau de l’Information du Conseil des Affaires d’Etat de Chine a coopéré avec elle pour construire un pavillon chinois. Equipé de plus de 2 000 sortes de livres et de produits audiovisuels de qualité pour présenter l’économie, la politique, la culture, la société, l’écologie, et les sciences et technologies de la Chine ainsi que d’un grand nombre de ressources numériques, le pavillon fournira une fenêtre importante aux Kirghiz pour connaître globalement et découvrir la Chine ainsi qu’une plate-forme de haut niveau en matière d’échanges académiques et culturels entre les deux pays », a-t-il indiqué.


Wang Xiaohui

Mme Koudaïberdieva a souligné que la tenue de la cérémonie d’inauguration du pavillon chinois à l’approche de la visite du président chinois Xi Jinping au Kirghizistan revêtait une signification importante. Elle a évoqué : « L’Institut Confucius a été installé au Kirghizistan il y a une dizaine d’années. Il a joué un rôle majeur dans la diffusion du chinois ainsi que de la culture et l’histoire chinoises. » La ministre s’est dite convaincue qu’à travers le programme de marque « Pavillon chinois » dédié aux échanges culturels entre le Kirghizistan et la Chine, les relations d’amitié et de coopération entre les deux pays seraient portées à un niveau plus élevé.


Goulmira Koudaïberdieva

M. Musayev a déclaré que le pavillon chinois était un cadeau tant magnifique que précieux, fournissant une fenêtre aux jeunes kirghiz pour faire l’expérience de la culture chinoise et la connaître. Il a émis le souhait : « Cette visite du président Xi permette de porter les échanges socio-culturels entre le Kirghizistan et la Chine à un nouveau palier. »


Abdylda Musayev

Mme Koudaïberdieva et M. Wang ont par la suite inauguré le Pavillon chinois de l’Université des Sciences humaines de Bichkek. Zhang Yanbin, directeur de l’Office de promotion extérieure du Bureau de l’Information du Conseil des Affaires d’Etat de Chine, a signé avec M. Musayev un accord portant sur la construction conjointe du pavillon chinois.


Cérémonie d’inauguration

L’exposition labellisée « A la découverte de la Chine » a offert aux Kirghiz un gala audiovisuel et d’interaction sur la culture chinoise. Lors de cet événement riche, varié et original, ont été présentés des numéros aux caractéristiques chinoises tels que l’opéra kunqu, le beatbox (boîte à rythmes humaine), l’interprétation du guzheng et du xinzheng et « le visage changeant » de l’Opéra du Sichuan, ainsi que l’exposition de vidéos et de photos de jeunes sur « la Ceinture et la Route » intitulée « Jeunesse sur la Route de la Soie », l’exposition de vidéos et de photos de « Beijing charmant », l’interaction et la démonstration de plusieurs éléments du patrimoine culturel immatériel dont l’ancienne magie chinoise, l’estampe, le papier découpé, le modelage de figurines colorées et des médicaments traditionnels chinois. Parallèlement, des numéros de danse traditionnelle kirghize ont été exécutés au cours de l’événement, créant ainsi une atmosphère artistique intense d’interaction et d’échanges. Cela a efficacement promu la communication et les échanges culturels entre les deux pays.


L’opéra kunqu « Promenade dans le jardin & Rêve surprise »

Le même jour dans l’après-midi, l’Institut Confucius de l’Université des Sciences humaines de Bichkek a tenu au pavillon chinois la cérémonie d’inauguration de la Base d’éducation conjointe de l’acupuncture de la médecine traditionnelle chinoise dans le cadre de « la Ceinture et la Route ». A cette occasion, Qin Xiaoguang, directeur du Centre Chine-Kirghizistan de la médecine traditionnelle chinoise, a été invité à donner une conférence ayant pour thème la culture de la médecine traditionnelle chinoise, attirant de nombreux enseignants et étudiants.


Qin Xiaoguang

Le « Pavillon chinois » est un programme de marque du Bureau de l’Information du Conseil des Affaires d’Etat de Chine, visant à présenter la Chine à l’extérieur et à promouvoir les échanges culturels entre la Chine et le reste du monde. Il est établi généralement dans la bibliothèque nationale ou les universités prestigieuses du pays d’accueil. Le Pavillon chinois de l’Université des Sciences humaines de Bichkek représente le 19e du genre dans le monde, mais aussi le plus grand du genre jusqu’à présent. Autorisé par l’Université des Sciences humaines de Bichkek, l’Institut Confucius de l’université prendra en charge la gestion quotidienne de ce pavillon chinois.

Article : Sun Liqun ; photos : Ding Qiang

 
mot clé:

Nouvelles concernées