Le ministre chinois des Affaires étrangères assiste à la signature d’un accord sur une Classe Confucius en République du Congo

[Source]    Siège de l’Institut Confucius [Time]    2019-06-27 08:40:17 
 

Le 23 juin dans l’après-midi, Wang Yi, conseiller d’Etat chinois et ministre des Affaires étrangères, s’est entretenu à la Résidence des Hôtes d’Etat Diaoyutai, à Beijing, avec Jean-Claude Gakosso, ministre des Affaires étrangères, de la Coopération et des Congolais de l’étranger de la République du Congo, venu participer à la Réunion des coordinateurs de la mise en œuvre des actions de suivi du Sommet de Beijing du Forum sur la coopération sino-africaine (FCSA).

A l’issue de l’entretien, en présence de MM. Wang et Gakosso, Ma Jianfei, directeur exécutif adjoint du Siège de l’Institut Confucius, et Daniel Owassa, ambassadeur de République du Congo en Chine, ont signé un accord de coopération portant sur la construction de la Classe Confucius du complexe scolaire Révolution-Gampo Olilou.

La République du Congo, également appelée « Congo-Brazzaville », se situe en Afrique du Centre-Ouest. Le pays s’étend sur une superficie de 340 000 km2 et dispose d’une population de 5,26 millions de personnes. Sa langue officielle est le français. La population de Brazzaville, capitale du pays, est de 1,56 million de personnes. Le complexe scolaire Révolution-Gampo Olilou se trouve dans le quartier de Mpila, dans l’arrondissement de Ouenzé, à Brazzaville. C’est une des écoles secondaires les plus modernes et les mieux équipées en termes d’infrastructures en République du Congo. Couvrant une superficie de plus de 200 mu (soit 133 400 m2), le complexe accueille actuellement près de 18 000 élèves. A l’heure actuelle, 693 élèves répartis dans 13 classes de l’établissement apprennent le chinois.

Etabli en 2012, l’Institut Confucius de l’Université Marien N’Gouabi fut le premier du genre en République du Congo. Depuis sa fondation il y a sept ans, les habitants de la capitale congolaise font preuve d’un enthousiasme croissant pour l’apprentissage du chinois, tandis que le profil des apprenants de l’Institut Confucius est de plus en plus diversifié. Le chinois est devenu l’une des langues les plus privilégiées des habitants locaux. La création de la Classe Confucius du complexe scolaire Révolution-Gampo Olilou permettra de motiver davantage les adolescents locaux à apprendre le chinois, de former de nouveaux messagers des échanges culturels entre la Chine et la République du Congo et de transmettre l’amitié entre les deux parties.

 
mot clé:

Nouvelles concernées