L’Institut Confucius de l’Université Cyrille et Méthode de Veliko Tarnovo tient une soirée de gala pour le 70e anniversaire de l’établissement des relations diplomatiques sino-bulgares

[Source]     Institut Confucius de l’Université Cyrille et Méthode de Veliko Tarnovo en Bulgarie [Time]    2019-06-17 14:50:39 
 

Une soirée de gala pour célébrer le 70e anniversaire de l’établissement des relations diplomatiques entre la Chine et la Bulgarie s’est tenue le 29 mai au Théâtre central de la ville de Veliko Tarnovo, en Bulgarie.

Organisé conjointement par le gouvernement municipal de Veliko Tarnovo et l’Institut Confucius de l’Université Cyrille et Méthode de Veliko Tarnovo (VTU), l’événement a réuni Daniel Panov, maire de Veliko Tarnovo, Neiko Genchev, membre de la Commission culturelle de la municipalité de Veliko Tarnovo, Plamen Legkostup, consultant de haut niveau du Siège de l’Institut Confucius, Rumen Novakov, président de l’Association d’amitié Chine-Bulgarie de Targovichté, Dimitar Dimitrov, vice-président de la VTU, Tsenka Ivanova, doyenne de la Faculté des langues modernes de la VTU, Yan Jianqun, conseiller des affaires politiques de l’ambassade de Chine en Bulgarie, Mao Yancheng, responsable du Groupe d’éducation de l’ambassade chinoise, Cui Xiliang, professeur à l’Université des Langues et Cultures de Beijing, et Hu Kai, professeure à l’Université des Géosciences de Chine (Wuhan). Plus de 300 personnes ont assisté à la soirée de gala, y compris des habitants locaux ainsi que des enseignants et des élèves venant de la VTU, de l’Ecole secondaire Vasil Levski à Roussé, de l’Ecole privée Georgievi à Sofia, de l’Ecole primaire Patriarch Evtimii et de l’Ecole maternelle Sonya à Veliko Tarnovo.

Dans son allocution d’ouverture, Daniel Panov a indiqué que la tenue de la célébration du 70e anniversaire de l’établissement des relations diplomatiques sino-bulgares à Veliko Tarnovo, capitale culturelle bulgare, démontrait pleinement le rôle majeur joué par la ville dans le développement des relations entre les deux pays. Il a affirmé que la ville de Veliko Tarnovo était disposée à mener une coopération plus approfondie avec la Chine dans les domaines éducatif, culturel, économique, commercial et touristique.


Daniel Panov donne un discours.

Yan Jianqun a passé en revue le parcours du développement des relations sino-bulgares en l’espace de 70 ans. Il a souligné que les échanges éducatifs et socio-culturels étaient une partie importante du développement des relations entre les deux pays. M. Yan a également indiqué que l’ambassade chinoise en Bulgarie voulait profiter du 70e anniversaire de l’établissement des relations diplomatiques entre la Chine et la Bulgarie pour promouvoir davantage la coopération bilatérale sur les plans éducatif, culturel, économique et commercial.


Yan Jianqun prononce un discours.

Selon Cui Xiliang, la langue sert d’intermédiaire pour les échanges et la compréhension mutuelle entre les peuples, tandis que les arts humains tels que la musique, la danse, la calligraphie et la peinture constituent une cristallisation de la sagesse humaine. Il a déclaré que cette visite à Veliko Tarnovo lui avait permis d’apprécier le paysage culturel original des Bulgares. Dans le même temps, M. Cui s’est dit espérer que les expositions de calligraphie et de peinture ainsi que les conférences sur la langue et la culture chinoises organisées dans le cadre de ce voyage pourraient renforcer les échanges humains et culturels entre la Chine et la Bulgarie et favoriser une amitié pérenne entre les peuples des deux pays.


Cui Xiliang donne un discours.

La chorale « Chanter pour la patrie » de Targovichté a présenté les chansons chinoises « Jasmin », « Chanson de la Grande Muraille » et « Chine, je t’aime », levant le rideau de la soirée de gala. Des chansons en chinois interprétées par des enfants de l’Ecole maternelle Sonya, de l’Ecole primaire Patriarch Evtimii et de l’Ecole privée Georgievi ont non seulement démontré les résultats de leur apprentissage du chinois, mais ont également permis aux spectateurs de voir les perspectives de l’amitié sino-bulgare qui sera transmise de génération en génération. La danse « Jasmin » effectuée par des élèves de l’Ecole secondaire Vasil Levski, a symbolisé l’amitié pure et dynamique entre la Chine et la Bulgarie. La délégation de l’Université des Géosciences de Chine (Wuhan) a exécuté des numéros d’arts martiaux, de chansons populaires et d’instruments de musique traditionnels chinois, faisant une démonstration de la culture chinoise profonde et étendue. L’événement s’est finalement terminé avec une danse traditionnelle bulgare présentée par la Troupe artistique de Roussé.


La « Chanson de la Grande Muraille » chantée par un chœur


La chanson « Désolé, mon chinois n’est pas bon »


La danse « Jasmin »


La chanson populaire « Air de bateau-dragon »


Démonstration d’arts martiaux


Photo de groupe

L’antenne de l’Agence de presse Xinhua à Sofia et celle du quotidien chinois Economic Daily à Sofia, ainsi que de nombreux médias locaux, ont relaté la série d’activités organisées pour célébrer le 70e anniversaire de l’établissement des relations diplomatiques entre la Chine et la Bulgarie.

 
mot clé:

Nouvelles concernées