L’Institut Confucius organise la célébration du 80e anniversaire de l’Université d’Etat d’Och

[Source]    Institut Confucius de l’Université d’Etat d’Och au Kirghizistan [Time]    2019-06-06 14:10:05 
 

L’Institut Confucius de l’Université d’Etat d’Och (OshSU) a tenu le 30 mai au Théâtre Babur à Och la célébration du 80e anniversaire de l’OshSU, dans le cadre de laquelle, les diplômés de la 3e promotion de l’Institut Confucius ont donné un spectacle placé sous le thème « Ode à la jeunesse en plein été ». L’événement a réuni des invités d’honneur dont Bozhanov Z., vice-recteur de l’OshSU, Han Mingyu, consul général adjoint de Chine à Och, Suleimenov M et An Deyuan, directeurs kirghiz et chinois ainsi que la responsable des événements culturels Hu Dongmei de l’Institut Confucius de l’Université nationale du Kirghizistan, et Zhang Shicai, directeur chinois de l’Institut Confucius de l’Université des Sciences humaines de Bichkek. Un millier de personnes ont assisté à la célébration et au spectacle, y compris les enseignants et étudiants de l’Institut Confucius de l’OshSU et des parents d’étudiants, des représentants des entreprises à capitaux chinois au Sud du Kirghizistan et des personnalités de différents milieux sociaux.

L’événement comprenait la cérémonie de remise des diplômes et le spectacle. Avec l’accompagnement d’une mélodie exaltée, les 175 étudiants de la troisième promotion, diplômés en licence, de l’Institut Confucius de l’OshSU sont montés sur scène. Portant des robes de remise de diplôme, ils étaient rayonnants et pleins d’allant.

M. Bozhanov a hautement apprécié dans son discours le travail assidu de tous les enseignants et étudiants de l’Institut Confucius, avant de formuler ses attentes pour les diplômés. Il s’est ainsi exprimé : « Chers étudiants, j’espère qu’après quatre ans d’apprentissage du chinois, vous pourrez contribuer, avec les connaissances que vous avez acquises, à la communication linguistique et à la compréhension mutuelle entre le Kirghizistan et la Chine. Dans le futur, que vous poursuiviez vos études ou vous travailliez, j’espère que vous pourrez mettre en valeur vos avantages linguistiques d’une meilleure façon afin de défendre et de faire rayonner l’amitié kirghiz-chinoise ainsi que de diffuser et de valoriser les cultures des deux pays. »


Bozhanov Z.

Dans son discours, M. Han a félicité les étudiants de la troisième promotion de l’Institut Confucius de l’OshSU pour être diplômés en licence. Le consul général adjoint espérait qu’ils pourraient devenir des talents maîtrisant le chinois pour apporter une contribution au développement de l’amitié sino-kirghize.


Han Mingyu

Par la suite, MM. Bozhanov et Han ont remis des diplômes aux étudiants, des certificats de mérite aux diplômés excellents, aux talents artistiques et aux étudiants excellents, ainsi que les prix Enseignants excellents aux six enseignants de l’Institut Confucius de l’OshSU allant terminer leur mandat, en les remerciant pour leur travail assidu.


Lors du spectacle

Par la suite, la chorale de l’Institut Confucius de l’OshSU a interprété une chanson en chinois « Adieu » et une autre en kirghiz « Mon Kirghizistan », levant le rideau du spectacle. L’interprétation des deux concerts d’instruments de musique folkloriques intitulés « Belles fleurs et pleine lune » et « Le komuz et l’amour » par l’Orchestre folklorique Longyin de l’Institut Confucius et la Faculté des arts de l’OshSU, a parfaitement combiné les instruments de musique traditionnels chinois et kirghiz. Des enseignants et étudiants de l’Institut Confucius ont chanté des chansons en mandarin, en cantonais, en kirghiz et en russe au rythme dynamique et varié, montrant le charme différent de ces langues. Le numéro « Nuit de lune et de fleurs sur le fleuve printanier » intégrant la peinture, la récitation et le guzheng, a incarné l’attachement profond des étudiants à la culture chinoise. La chanson « Si vous êtes heureux et vous le savez » interprétée par des enfants de l’antenne d’enseignement de Kyzyl-Kiya a traduit le bonheur et la joie simples aux yeux des enfants. La démonstration du Changquan et du Tai-chi-chuan par l’équipe des arts martiaux de l’Institut Confucius a permis aux spectateurs de ressentir le charme infini des arts martiaux chinois à travers leurs mouvements. Le défilé des habits chinois et kirghiz présenté par des enseignants et étudiants de l’Institut Confucius a montré la culture diversifiée des costumes de différentes ethnies.


Numéro « Nuit de lune et de fleurs sur le fleuve printanier »


Démonstration d’arts martiaux

Huit enseignants de l’Institut Confucius, portant des costumes traditionnels kirghiz, ont passionnément chanté en kirghiz l’épopée de « Manas ». Ce numéro traditionnel de l’Institut Confucius de l’OshSU a suscité des tonnerres d’applaudissements et des acclamations des spectateurs. Un pot-pourri d’opéras traditionnels chinois interprété par des membres de l’Orchestre folklorique Longyin a émerveillé les spectateurs en leur réjouissant l’ouïe. La danse classique « Grand poisson » a montré une grâce fine avec des gestes élégants. A la fin, Li Li, étudiante de l’Institut Confucius de l’OshSU, a interprété une chanson classique chinoise baptisée « Nuit inoubliable », remportant des acclamations chaleureuses des spectateurs.


Huit enseignants de l’Institut Confucius chantent à tour de rôle l’épopée de « Manas ».


Li Li interprète la chanson « Nuit inoubliable ».

Le spectacle a parfaitement présenté les résultats fructueux obtenus par l’Institut Confucius de l’OshSU dans l’enseignement depuis son établissement il y a six ans. Il a également permis de montrer l’enthousiasme des enseignants et étudiants de l’Institut Confucius pour les cultures chinoise et kirghize, mais surtout de témoigner de l’influence croissante de l’Institut Confucius de l’OshSU dans le sud du Kirghizistan.


Photo de groupe

Selon des statistiques, cette année, 175 étudiants spécialisés en langue chinoise ont été diplômés en licence de l’Institut Confucius de l’OshSU. 110 entre eux ont demandé différentes bourses d’étude chinoises pour poursuivre leurs études en Chine, alors que le reste s’engagera dans des métiers de l’interprétation et de la traduction chinois-kirghiz.

De nombreux médias locaux, dont Och TV, Och Altel TV et Och Ent Mark TV, ont relaté cet événement.

Article : Zhao Jian, photos : Wu Haiyan

 
mot clé:

Nouvelles concernées