La société GPHL signe un accord avec l’Université d’Auckland pour établir son premier Centre de diffusion de la culture de la MTC à l’étranger

[Source]    people.cn [Time]    2019-05-31 10:46:25 
 

Le succès de la Conférence sur le dialogue des civilisations asiatiques (CDCA) 2019 et du 2e Forum de « la Ceinture et la Route » pour la coopération internationale a déclenché une vague d’échanges économiques et culturels entre la Chine et le reste du monde, tout en diversifiant davantage les échanges entre les villes chinoises et étrangères. Le 18 mai, une délégation municipale de Guangzhou, conduite par Zhang Shuofu, secrétaire du Comité du Parti communiste chinois (PCC) pour la municipalité de Guangzhou, s’est rendue à Auckland en Nouvelle-Zélande pour participer à la Réunion tripartite Guangzhou-Auckland-Los Angeles.

Selon des sources, la société Guangzhou pharmaceutical holdings Ltd (GPHL) a conclu le 20 mai un partenariat avec l’Institut Confucius de l’Université d’Auckland. Ils ont tenu une conférence de presse dédiée à la coopération culturelle. Les deux parties mèneront une coopération axée sur la promotion de la culture de la médecine traditionnelle chinoise (MTC) dans le futur. L’événement a réuni de hauts fonctionnaires de Guangzhou et d’Auckland, Xiao Yewen, consul général adjoint de Chine à Auckland, Yao Zaiyu, directrice de l’Institut Confucius de l’Université d’Auckland, Li Chuyuan, président du Conseil d’administration de GPHL, et Weng Shaoquan, directeur général de la société Wanglaoji Great Health Industry Company Limited (Wang Lao Ji) de Guangzhou.

La société GPHL a également signé un accord avec l’Université d’Auckland pour établir une bourse d’études intitulée Ambassadeur de la culture propice de Wang Lao Ji en Nouvelle-Zélande. En tant que première bourse d’études établie par GPHL à l’étranger, elle vise à financer les stages d’étudiants de l’Université d’Auckland à Guangzhou afin de former des ambassadeurs de la culture de la MTC.

Construire avec l’Institut Confucius le premier Centre Shennong Caotang de diffusion de la culture de la MTC en outre-mer

La MTC est une clé pour ouvrir le trésor de la civilisation chinoise, mais aussi un pont pour les échanges amicaux entre la Chine et le reste du monde. Selon le Livre blanc sur la MTC, celle-ci est présente dans 183 pays et régions.

A l’occasion de cette Réunion tripartite pour faire avancer l’internationalisation de la culture de la MTC, la société GPHL a tenu, en collaboration avec l’Institut Confucius de l’Université d’Auckland, une conférence de presse dédiée à la coopération culturelle. GPHL a décerné à l’Institut Confucius de l’Université d’Auckland la plaque « Centre Shennong Caotang de diffusion de la culture de la MTC », marquant l’établissement d’un partenariat entre les deux parties. A l’avenir, elles développeront une coopération dans des domaines tels que la formation des talents clés et le partage de l’éducation de la MTC, et accéléreront l’apprentissage et l’inspiration mutuels entre la MTC et les idées internationales sur la santé, afin de jeter une base plus solide en matière de talents, de sciences et de technologies pour le rayonnement de la MTC à l’échelle mondiale.


GPHL décerne à l’Institut Confucius de l’Université d’Auckland la plaque « Centre Shennong Caotang de diffusion de la culture de la MTC », signifiant qu’ils travailleront à la promotion de la culture de la MTC.

Le même jour, l’Exposition de la culture propice de la MTC s’est ouverte à l’Université d’Auckland. Des produits diversifiés et des plantes médicinales traditionnelles chinoises y ont été exposés. Parallèlement, l’exposition a permis de démontrer le charme de la culture de la MTC propice et saine, l’idée moderne de GPHL en termes de MTC, ainsi que la connotation culturelle en profondeur de la marque Wang Lao Ji. Les invités d’honneur et les étudiants présents ont tous manifesté un vif intérêt et espéraient avoir l’occasion d’aller découvrir plus d’éléments de la culture traditionnelle en Chine.


Lors de l’exposition culturelle

Wang Lao Ji coopère avec l’Université d’Auckland pour établir sa première bourse d’études à l’étranger afin de faire rayonner la culture propice

Plus précisément, la bourse d’études intitulée Ambassadeur de la culture propice de Wang Lao Ji en Nouvelle-Zélande établie par GPHL à l’Université d’Auckland vise à financer les stages d’étudiants de l’Université d’Auckland chez GPHL et à former des ambassadeurs de la culture propice et de la MTC, en valorisant la culture traditionnelle chinoise et en favorisant les échanges culturels entre la Chine et la Nouvelle-Zélande, dans le but de construire une nouvelle plate-forme pour la compréhension mutuelle entre les peuples chinois et néo-zélandais.


Weng Shaoquan et la représentante de l’Université d’Auckland signent l’accord sur la création de la bourse d’études intitulée Ambassadeur de la culture propice de Wang Lao Ji en Nouvelle-Zélande lors de la cérémonie de signature.

Yao Zaiyu a indiqué que le soutien de la société Wang Lao Ji à la diffusion et au développement académique de la culture de la MTC à l’étranger permettrait d’encourager de plus en plus de jeunes étudiants étrangers à connaître la culture chinoise en promouvant le développement commun des cultures diversifiées.

(People.cn)

Lien de l’article

 
mot clé:

Nouvelles concernées