Un vice-ministre chinois de l’Education visite l’Institut Confucius de l’Institut national des Langues étrangères de Samarcande

[Source]    Siège de l’Institut Confucius [Time]    2019-05-28 16:18:31 
 

Tian Xuejun, vice-ministre chinois de l’Education, et sa suite ont visité le 22 mai l’Institut Confucius de l’Institut national des Langues étrangères de Samarcande, recevant un accueil chaleureux des enseignants et étudiants.


Photo de groupe

M. Tian a visité, en compagnie d’Ilkhom Tuxtasinov, recteur de l’Institut national des Langues étrangères de Samarcande, l’exposition de photos et l’exposition des résultats pédagogiques de l’Institut Confucius, avant de mener des échanges cordiaux avec des élèves dans des salles de classe. Dans un cours de calligraphie, le vice-ministre chinois a indiqué que le pinceau chinois, très souple, permettait quand même d’écrire de la calligraphie vigoureuse, ce qui interprétait la pensée philosophique marquée par la force dans la douceur dans la culture chinoise. M. Tian a émis le souhait que les élèves approfondissent davantage leurs connaissances vis-à-vis de la culture chinoise en apprenant bien le chinois. Lors d’un cours d’interprétation simultanée, il a partagé ses expériences de l’apprentissage de langue étrangère à travers la lecture des journaux et l’écoute de la radio. De plus, M. Tian a encouragé les étudiants à travailler assidûment pour améliorer constamment leur niveau de chinois et d’interprétation.


Tian Xuejun assiste à un cours de calligraphie.

Par la suite, le vice-ministre chinois a assisté à une représentation visant à présenter les résultats d’apprentissage des élèves de l’Institut Confucius et a prononcé un discours. Il s’est ainsi exprimé : « La Chine et l’Ouzbékistan ont tous une longue histoire et une culture splendide, et ont instauré une base historique et profonde de l’amitié bilatérale à travers l’apprentissage et l’inspiration mutuels. Actuellement, les deux pays ont établi un partenariat stratégique global, et les relations bilatérales étaient dans la meilleure période de leur histoire. L’Ouzbékistan est en train de promouvoir de manière globale sa modernisation, et le monde traverse un nouveau cycle de révolution scientifique et technologique. » M. Tian a souligné que dans un tel contexte de développement, les élèves devaient saisir l’occasion historique et maîtriser le chinois, afin que leur vie devienne magnifique dans le futur.

M. Tian a souligné que l’Institut Confucius était devenu une marque lumineuse des échanges humains et culturels entre la Chine et l’Ouzbékistan, et un trait d’union d’apprentissage mutuel, de renforcement de la compréhension réciproque et d’échanges spirituels entre les deux parties. Il a formulé une proposition en trois points quant au développement de l’Institut Confucius de l’Institut national des Langues étrangères de Samarcande : s’en tenir comme toujours au développement des valeurs internes et améliorer sans cesse la qualité et l’efficacité d’enseignement ; insister sur le développement original et explorer des programmes spéciaux en tenant compte des demandes locales ; persister dans le développement localisé et augmenter le nombre des enseignants locaux et les manuels, afin d’aider les élèves locaux à réaliser leurs rêves et de rapprocher constamment la distance avec les communautés et les populations locales.

M. Tuxtasinov a déclaré dans son discours que, dans le contexte caractérisé par l’intensification de la coopération étroite entre la Chine et l’Ouzbékistan et la mise en œuvre de « la Ceinture et la Route », l’Institut Confucius avait obtenu des résultats fructueux dans les échanges et la coopération humains et culturels. Il espérait qu’avec les efforts conjoints des deux parties, l’Institut Confucius créerait un meilleur futur.


Tian Xuejun échange avec un élève de l’Institut Confucius.

L’accord de coopération sur l’Institut Confucius de l’Institut national des Langues étrangères de Samarcande a été signé en septembre 2013 en présence des chefs d’Etat de la Chine et de l’Ouzbékistan. Son partenaire chinois est l’Université des Etudes internationales de Shanghai. Occupant une superficie d’enseignement de 600 m2, l’Institut Confucius a vu l’inscription de 780 apprenants en 2018.

 
mot clé:

Nouvelles concernées