L'European Business Confucius Institute ouvre officiellement ses portes à Paris

[Source]    French.xinhuanet.com [Time]    2019-05-27 15:59:43 
 

PARIS, 13 mai (Xinhua) -- L'European Business Confucius Institute (EBCI) a été officiellement inauguré lundi soir sur le campus de l'école de commerce ESCP Europe à Paris.

Frank Bournois, directeur général d'ESCP Europe et président de l'EBCI, a exprimé à cette occasion ses remerciements à l'égard du soutien et de l'aide apportés par le Bureau national pour l'enseignement du chinois (Hanban) et l'Université des langues étrangères de Beijing (BFSU).

"ESCP Europe a su mettre en avant ses atouts. L'EBCI est une belle opportunité qui permettra au peuple français et européen de mieux connaître la Chine, sa langue et ses évolutions modernes. La création de l'institut a pour but de promouvoir la culture chinoise et de favoriser la communication socio-économique entre la France et la Chine", a-t-il souligné.

Yan Guohua, vice-président de la BFSU, a rappelé de son côté qu'ESCP Europe, qui compte six campus en Europe, fête cette année son bicentenaire, tandis que la BFSU, l'une des plus anciennes universités multilingues et multidisciplinaires de Chine, qui dispense des cours dans 101 langues, "est connue pour être le berceau des diplomates".

"Née de la coopération entre les deux établissements, la création de l'EBCI aidera l'enseignement de la langue chinoise, favorisera la communication culturelle et fournira un appui culturel à la stratégie de la Nouvelle route de la soie", a-t-il dit.

Présents, Buon Tan, député de Paris, et Jérôme Chartier, premier vice-président du conseil régional d'Ile-de-France, se sont dit heureux que la région parisienne compte son premier institut Confucius tourné vers le commerce, estimant que l'EBCI contribuera de manière non négligeable au commerce sino-français et jouera un rôle appréciable dans les échanges culturels et humains.

Zhai Jun, ambassadeur de Chine en France, a noté qu'il y avait actuellement 110.000 jeunes en train d'apprendre le chinois en France, alors que le nombre d'apprenants du français dépasse les 130.000 en Chine. "Les jeunes des deux pays s'intéressent davantage à mieux comprendre et à connaître la langue ainsi que la culture de l'autre pays."

"Dans un monde de plus en plus incertain et instable, il est essentiel de renforcer le dialogue entre les civilisations et d'éliminer les barrières et les préjugés entre les peuples", a-t-il dit en espérant que l'EBCI pourra former de jeunes talents qui contribueront "au développement soutenu et en profondeur des relations sino-françaises".

Yang Jin, ministre-conseiller en charge de l'éducation à l'ambassade de Chine en France, et plus de 120 invités chinois et étrangers, dont des représentants d'entreprises chinoises en France, des instituts Confucius en France, d'entreprises françaises et du monde de l'éducation étaient présents à la cérémonie.

Lien de l’article

 
mot clé:

Nouvelles concernées