Une formation continue pour les enseignants bénévoles de chinois tenue en Tanzanie

[Source]    Siège de l’Institut Confucius [Time]    2019-05-20 12:56:52 
 

Une formation continue à l’intention des enseignants bénévoles de chinois en Tanzanie ayant pour thème « Intégration, échange, apprentissage et amélioration » a eu lieu le 19 mai à l’Institut Confucius de l’Université de Dar es Salaam. La cérémonie d’ouverture a réuni la représentante du président de l’Université de Dar es Salaam, Jing Wei, directrice exécutive adjointe du Siège de l’Institut Confucius, Xu Chen, chargé d’affaires par intérim de l’ambassade de Chine en Tanzanie, le représentant du Centre de sélection et de formation des enseignants de l’Institut Confucius du Zhejiang, les enseignants bénévoles de chinois en Tanzanie, des enseignants de chinois accrédités par la Chine et des enseignants locaux. La formation s’est ouverte dans les hymnes nationaux de la Chine et de la Tanzanie.


Photo de groupe

M. Xu a déclaré dans son discours que la Tanzanie disposait d’un grand nombre d’enseignants de chinois, ce qui avait témoigné des résultats obtenus dans le cadre de l’enseignement du chinois langue étrangère. Il a également passé en revue l’histoire des échanges amicaux sino-tanzaniens, avant d’encourager les enseignants à poursuivre les échanges Chine-Tanzanie et à promouvoir la coopération pragmatique entre les deux pays, afin de mettre au point un « TGV » qui unit les cœurs des peuples chinois et tanzanien dans la nouvelle ère.


M. Xu Chen

Dans son discours, Rose Upor, représentante du président de l’Université de Dar es Salaam, a indiqué que l’Institut Confucius avait joué un rôle majeur dans la promotion de la coopération amicale entre la Tanzanie et la Chine. Selon elle, l’Institut Confucius fournit une plate-forme permettant aux étudiants tanzaniens d’apprendre le chinois et de connaître la culture chinoise, ainsi qu’à un nombre croissant d’étudiants tanzaniens de se rendre compte du rôle important joué par la culture dans le développement social. Mme Upor a émis le souhait que cette formation continue aide les enseignants à augmenter davantage leurs compétences pédagogiques en vue de former plus de talents maîtrisant le chinois.


Mme Rose Upor

Mme Jing a adressé dans son discours ses salutations à tous les travailleurs dans le domaine de l’enseignement du chinois en Tanzanie. Elle s’est ainsi exprimée : « Depuis l’établissement de leurs relations diplomatiques il y a 55 ans, la Chine et la Tanzanie ont mené une coopération amicale fructueuse dans différents domaines. Les deux Instituts Confucius et une Classe Confucius en Tanzanie ont toujours pour mission de satisfaire les besoins de la localité en enseignement du chinois et de favoriser les échanges sino-tanzaniens. Depuis 2011, le Siège de l’Institut Confucius a accrédité plus de 260 enseignants bénévoles de chinois en Tanzanie, en faisant le plus important pays en terme d’accueil des bénévoles en Afrique. Les bénévoles ont gagné le respect des Tanzaniens grâce à leurs compétences professionnelles et à leur esprit de dévouement, tout en nouant une amitié avec ceux-ci. » Soulignant que cette formation continue a fourni une plate-forme d’apprentissage, la directrice exécutive adjointe espérait que les enseignants redoubleraient leurs efforts et profiteraient de leur mandat en Tanzanie pour mener un travail minutieux et améliorer la qualité et l’efficacité de leur enseignement ainsi que leurs compétences professionnelles. Parallèlement, Mme Jing a émis le souhait que les participants connaissent davantage la culture tanzanienne, apprennent la langue locale et promeuvent l’inspiration mutuelle entre différentes civilisations avec une attitude plus tolérante, afin de devenir des messagers des échanges sino-tanzaniens.


Mme Jing Wei

Cette formation continue est la première du genre en Tanzanie. Avec des moyens diversifiés tels que la conférence thématique, l’assistance à la démonstration pédagogique, les échanges et le partage, la formation a couvert des sujets auxquels les bénévoles s’intéressent, y compris la gestion de classe, la communication interculturelle, la santé physique et morale ainsi que la protection consulaire. Les bénévoles ont tous dit qu’ils avaient beaucoup d’acquis et que cette formation pratique et bien ciblée leur avait permis d’assimiler des expériences et de s’inspirer des points forts d’autrui afin de mieux s’adapter au travail et à la vie à l’étranger. Evoquant qu’ils ont ressenti la sollicitude du Siège de l’Institut Confucius, les bénévoles ont promis d’accomplir de meilleurs résultats.

En marge de la formation, Mme Jing a visité l’Institut Confucius et a rendu visite au Pr. William Anangisye, président de l’Université de Dar es Salaam. Les deux parties ont échangé leurs points de vue sur la situation actuelle de l’enseignement du chinois en Tanzanie et la construction de l’Institut Confucius de l’Université de Dar es Salaam. M. Anangisye a affirmé qu’il continuerait de soutenir le développement de l’Institut Confucius et s’efforcerait d’en faire un des meilleurs Instituts Confucius en Afrique.


Entretien avec les bénévoles

A l’issue de la formation, la délégation du Siège de l’Institut Confucius a inspecté les dortoirs des bénévoles avant de s’entretenir avec tous les enseignants bénévoles. Ils ont patiemment répondu aux questions posées par ces derniers en matière d’utilisation de manuels, de développement des manuels locaux, de développement professionnel, de communication interculturelle, de santé physique et morale ainsi que de vie des bénévoles.

 
mot clé:

Nouvelles concernées