L’Institut Confucius de l’Université de Bologne célèbre son 10e anniversaire avec un concert de musique folklorique chinoise

[Source]    Institut Confucius de l’Université de Bologne en Italie [Time]    2019-05-13 15:36:03 
 

Le 2 mai, la célébration du 10e anniversaire de l’Institut Confucius de l’Université de Bologne en Italie et le concert de musique folklorique chinoise se sont tenus dans l’auditorium de l’église Sainte-Lucie de Bologne. L’événement a réuni des invités d’honneur, dont Romano Prodi, ancien Premier ministre italien et ancien président de la Commission européenne, Francesco Ubertini, président de l’Université de Bologne, Li Ruiyu, ambassadeur de Chine en Italie, et Du Peng, vice-président de l’Université Renmin de Chine. Ils ont chacun prononcé un discours.


Lors du concert

« Aujourd’hui, on célèbre ici le 10e anniversaire de l’Institut Confucius de l’Université de Bologne. Cela marque non seulement une décennie de coopération et d’amitié entre l’Université de Bologne et l’Université Renmin de Chine, mais aussi incarne un lien indissoluble tant entre Bologne et Beijing qu’entre l’Italie et la Chine », a ainsi déclaré M. Prodi dans son discours. Selon lui, l’Institut Confucius de l’Université de Bologne joue un rôle important dans les échanges culturels entre l’Italie et la Chine. En tant qu’« ambassade » de la culture chinoise à Bologne, il sert d’intermédiaire entre les établissements d’enseignement italiens et chinois. M. Prodi a indiqué qu’à l’avenir, la coopération sino-italienne et les échanges humains et culturels entre les deux pays bénéficieraient d’un plus grand espace de développement, avant de souhaiter sincèrement un meilleur développement aux relations bilatérales.


Romano Prodi

Li Ruiyu a déclaré dans son discours : « L’Institut Confucius est une fenêtre pour les échanges linguistiques et culturels entre la Chine et le reste du monde, mais aussi un pont pour la compréhension mutuelle entre les peuples. Donc, on peut dire que l’Institut Confucius appartient à la Chine, mais également au reste du monde. » Il espérait que les Instituts Confucius en Italie continueraient à promouvoir le développement de l’amitié sino-italienne, à raffermir auprès l’opinion publique le socle de la confiance politique mutuelle entre les deux pays, à renforcer la compréhension mutuelle entre les deux peuples et à mettre en valeur son rôle de trait d’union dans les échanges et l’inspiration mutuelle entre les deux civilisations.


Li Ruiyu

François Ubertini a déclaré que l’Institut Confucius de l’Université de Bologne avait connu un développement durable et stable au cours des dix dernières années, devenant un centre important d’enseignement du chinois et de promotion de la culture chinoise en Italie. Dressant un bilan des caractéristiques de développement de l’Institut Confucius de l’Université de Bologne, M. Ubertini s’est félicité des résultats obtenus par cet Institut Confucius ces dernières années. « C’est une décennie fructueuse qui a permis de créer toutes les conditions nécessaires pour construire une prochaine décennie encore plus merveilleuse », a-t-il ajouté.


Francesco Ubertini

Du Peng a hautement apprécié les résultats de l’Institut Confucius de l’Université de Bologne en matière d’enseignement du chinois et d’événement culturels. Il a déclaré que l’Université Renmin de Chine attachait depuis toujours une grande importance à son partenariat avec l’Université de Bologne. Selon lui, grâce à la plate-forme de l’Institut Confucius, les deux universités ont enregistré des résultats spectaculaires en termes d’échanges entre les enseignants et les étudiants, ainsi que de coopération disciplinaire. Le vice-président a affirmé que l’Université Renmin de Chine était disposée à continuer à renforcer les échanges et à mener la coopération avec l’Université de Bologne dans davantage de domaines.


Du Peng

Par la suite, l’Orchestre folklorique de l’Université Renmin de Chine a donné aux invités d’honneur et aux spectateurs un merveilleux concert de musique folklorique chinoise. Une mélodie allègre et passionnante baptisée « Célébrer le Nouvel An chinois » a préludé au concert, en suscitant de vives acclamations des spectateurs. Ensuite, « Jasmin en floraison », « Voyage à Suzhou » et « Dunhuang », des musiques dotées du charme chinois, ont été interprétées, permettant au public de découvrir la fraîcheur, l’élégance et la vigueur de la musique folklorique chinoise. « Ton du bateau-dragon » et « Un verre de bon vin », deux chansons folkloriques mélodieuses, ont retenti dans la salle avec des tonnerres d’applaudissements. De plus, « Etles en vol » et « La haute montagne verte » ont montré le style unique et le charme musical des minorités ethniques. A la fin, la célébration du 10e anniversaire s’est clôturée avec l’accompagnement d’un petit concert folklorique intitulé « Que les fleurs soient belles et la Lune ronde ».


La représentation d’une chanson folklorique


La représentation d’une chanson folklorique


L’interprétation d’une musique folklorique

L’Institut Confucius de l’Université de Bologne a été établi en 2009 par l’Université de Bologne en coopération avec le Siège de l’Institut Confucius, et son partenaire chinois est l’Université Renmin de Chine. Au cours des dix dernières années, l’Institut Confucius de l’Université de Bologne a activement développé l’enseignement du chinois et les échanges culturels, élargissant son service à l’ensemble de l’Emilie-Romagne. Il a également œuvré pour promouvoir l’échange de visites de haut niveau entre les deux universités afin d’approfondir leur compréhension mutuelle et leur coopération. L’Institut Confucius de l’Université de Bologne a remporté en 2012 le titre honorifique « Institut Confucius d’avant-garde du monde », et Marina Timoteo, directrice italienne de l’Institut Confucius, s’est vu décerner en 2018 le titre honorifique « Individuel excellent de l’Institut Confucius ».

Article et photos : Lin Guangyao

 
mot clé:

Nouvelles concernées