Tenue de la deuxième conférence de travail du 3e Comité national de pilotage de l’enseignement de master spécialisé en chinois langue étrangère à l’Université normale du Zhejiang

[Source]    Siège de l’Institut Confucius [Time]    2019-04-30 13:22:47 
 

La deuxième conférence de travail du 3e Comité national de pilotage de l’enseignement de master spécialisé en chinois langue étrangère (MTCSOL) s’est tenue le 19 avril à l’Université normale du Zhejiang (ZJNU).

L’événement a réuni Liu Limin, ancien vice-ministre chinois de l’Education, président de l’Association d’éducation chinoise pour les échanges internationaux (CEAIE) et président du Comité national de pilotage de l’enseignement du MTCSOL, Ma Jianfei, directeur exécutif adjoint du Siège de l’Institut Confucius, ainsi que vice-président et secrétaire général du Comité national de pilotage de l’enseignement du MTCSOL, Jiang Guojun, directeur du Comité des affaires universitaires de la ZJNU, Zhong Yinghua, président de l’Université normale de Tianjin (TJNU) et vice-président du Comité national de pilotage de l’enseignement du MTCSOL, Zhang Wangxi, vice-président de l’Université des Langues et Cultures de Beijing (BLCU) et vice-président du Comité national de pilotage du MTCSOL, Zhao Yanqing, directeur du Service du personnel enseignant du Siège de l’Institut Confucius et secrétaire général adjoint du Comité national de pilotage de l’enseignement du MTCSOL, ainsi que des membres du comité et des experts venant de 20 universités telles que l’Université de Beijing (PKU), l’Université Renmin de Chine (RUC), l’Université Nankai et l’Ecole normale supérieure de l’Est de la Chine (ECNU).

M. Liu a indiqué dans son discours que depuis son établissement en 2007, le MTCSOL, avec l’accompagnement du Siège de l’Institut Confucius, avait connu des avancées significatives, devenant le pilier des Instituts Confucius et de la cause de l’enseignement du chinois langue étrangère. Il s’est ainsi exprimé : « A l’heure actuelle, la construction des Instituts Confucius est désormais centrée sur l’amélioration de la qualité après l’expansion de l’envergure. Ce stade de développement formule de nouvelles exigeances pour la construction du corps enseignant et la formation des ressources humaines en enseignement du chinois langue étrangère. Ainsi, le développement de la spécialité de l’enseignement du chinois langue étrangère doit s’adapter à la nouvelle situation de développement des Instituts Confucius pour perfectionner le système de formation des talents professionnels. » Le président Liu a souligné que la nouvelle équipe du Comité national de pilotage avait activement mis en application l’esprit de la Conférence nationale sur l’éducation. En notant que la spécialité de l’enseignement du chinois langue étrangère a connu un développement prospère, il a notamment souligné ceci : « En 2018, nous avons mis en place le doctorat de l’enseignement du chinois langue étrangère, et avons recruté pour la première fois 22 doctorants professionnels dans 7 universités chinoises pilotes dont la PKU. Le nombre s’est élevé à 60 personnes dans 21 universités en 2019. La construction de cette spécialité et la formation des talents dans ce cadre ont été portées à un nouveau palier. » M. Liu a demandé au Comité national de pilotage de consacrer plus d’efforts dans l’application de l’esprit du 19e Congrès du Parti communiste chinois, de se concentrer sur les problèmes, de prendre l’innovation comme le guide et de mettre l’accent sur la mise en œuvre. Il a également demandé que le comité profite pleinement des avantages des experts pour promouvoir l’intégration des disciplines, mène à bien la réforme et l’innovation, remplisse sérieusement ses responsabilités afin de renforcer le rôle de responsable et de guide des membres du comité dans la construction de la spécialité.

Dans son discours, M. Jiang a présenté la situation de la ZJNU dans la construction des Instituts Confucius et de la spécialité de l’enseignement du chinois langue étrangère ainsi que la formation des talents en la matière. Il a affirmé que son université continuerait d’intensifier le travail relatif à l’enseignement du chinois langue étrangère et à l’Institut Confucius, de renforcer la construction interne, de s’efforcer de promouvoir l’amélioration de la qualité et de l’efficacité des Instituts Confucius, de mener à bien la spécialité en master et en doctorat de l’enseignement du chinois langue étrangère, de bien construire le Centre de recherche et de formation de l’Institut Confucius dédié à l’Afrique et le Centre de sélection et de formation des enseignants de l’Institut Confucius du Zhejiang, et d’établir une plate-forme d’échange et de partage des ressources, des talents, des informations et des expériences en faveur des Instituts Confucius en Afrique.

M. Ma a fait un rapport du travail 2017-2018 du Comité national de pilotage et des priorités de son travail en 2019. Les experts participant à la conférence ont mené des discussions sur le plan de travail 2019 du comité, la révision du programme de formation des MTCSOL, le cursus et les critères d’évaluation des thèses et mémoires universitaires.

La conférence s’est achevée suite aux discussions chaleureuses des membres du comité. Liu Limin a fait le bilan de cette conférence lors de la cérémonie de clôture. Il a salué le travail du Comité national de pilotage et a formulé des remarques pour son travail dans la prochaine étape. M. Liu a indiqué : « Ces deux dernières années, conformément aux demandes du Bureau du Comité des grades universitaires du Conseil des Affaires d’Etat, le Comité national de pilotage a bien rempli ses missions et a remporté de bons résultats. Face à la situation actuelle, il faut améliorer la vision, appréhender profondément la signification importante de la formation des talents en enseignement du chinois langue étrangère. Nous devons rendre service en fonction des demandes, nous concentrer sur la construction des forces et former un corps enseignant clé professionnel de qualité, caractérisé par l’élitisme, le pragmatisme et la localisation. Il faut également améliorer le système de formation des talents, renforcer l’évaluation de la qualité des spécialités professionnelles, accélérer la formation des enseignants locaux et promouvoir les études sur des sujets académiques, dans le but de bien remplir les responsabilités et les missions du Comité national de pilotage accordées par le Comité des grades universitaires du Conseil des Affaires d’Etat et le ministère de l’Education. »

 
mot clé:

Nouvelles concernées