Mongolie : tenue de la 3e édition du Salon de l’emploi dédié aux talents maîtrisant le chinois

[Source]    Institut Confucius de l’Université nationale de Mongolie [Time]    2019-04-28 15:03:22 
 

La 3e édition du Salon de l’emploi dédié aux talents maîtrisant le chinois en Mongolie a eu lieu le 21 avril à Oulan-Bator. Sous le haut patronage du Siège de l’Institut Confucius, l’événement a été organisé par l’Institut Confucius de l’Université nationale de Mongolie avec le concours de la Fondation Chine-Mongolie pour la culture, l’éducation et le développement social ainsi que du Centre culturel de Chine à Oulan-Bator. Quelque 2 000 personnes y ont participé, y compris des responsables du recrutement d’entreprises à capitaux chinois en Mongolie et d’entreprises mongoles, des enseignants et étudiants venant de différentes écoles de chinois, des parents d’étudiants ainsi que des demandeurs d’emploi.

Une trentaine d’entreprises à capitaux chinois et d’écoles de chinois ont mis en place des stands au salon. Parmi elles, on voit notamment le Bureau de représentation à Oulan-Bator de la Banque de Chine, le Service des ventes à Oulan-Bator de la compagnie aérienne Air China, China Nuclear Industry 22 ND Construction Co., Ltd, China Gezhouba Group International Engineering Co., Ltd (CGGC), la succursale en Mongolie de la société chinoise ZTE, la succursale en Mongolie de la société chinoise Huawei, la société Century Landmark du Groupe Goldcommon, la société Tenhong Land, le cabinet d’avocat et de conseil Zuun erkhes en Mongolie et la filiale en Mongolie de la société SF Express.

Li Wei, conseillère du Service culturel de l’ambassade de Chine en Mongolie, a déclaré dans son discours que ce salon de l’emploi organisé par l’Institut Confucius de l’Université nationale de Mongolie avait permis de rassembler les talents de divers domaines pour partager les opportunités précieuses apportées par l’articulation de l’initiative chinoise « la Ceinture et la Route » à la stratégie mongole « la Route du développement ». « Cette année marque le 70e anniversaire de l’établissement des relations diplomatiques entre la Chine et la Mongolie. Je suis convaincue que la coopération sino-mongole dans le cadre de la construction de ‘la Ceinture et la Route’ créera davantage d’opportunités et un espace plus large. Et plus d’emplois seront créés en faveur de jeunes étudiants mongols dans ce cadre », a-t-elle souligné. De plus, la conseillère chinoise a noté que la construction de « la Ceinture et la Route » avait un besoin urgent quant aux talents polyvalents maîtrisant le chinois, et que l’Institut Confucius de l’Université nationale de Mongolie avait formé une grande quantité de talents forts en chinois. Elle a conclu que le salon d’aujourd’hui constituait une bonne occasion pour tous les talents de trouver un emploi en mettant en valeur leurs avantages linguistiques.


Li Wei

Gombo Bumtsend, directeur adjoint du Département des pays voisins du ministère mongol des Affaires étrangères, a déclaré dans son discours que cet événement avait permis aux étudiants mongols d’avoir accès aux emplois, mais avait aussi fourni aux entreprises à capitaux chinois une occasion pour recruter des talents. Selon lui, pour célébrer le 70e anniversaire de l’établissement des relations diplomatiques entre la Mongolie et la Chine, les gouvernements des deux pays y ont consacré beaucoup d’efforts. Il a indiqué que l’une des missions principales du ministère mongol des Affaires étrangères résidait dans la promotion de la compréhension mutuelle entre les deux pays et le renforcement de leur amitié. Le directeur adjoint mongol a émis le souhait sincère que les personnalités de tous les milieux des deux pays puissent mener une coopération. Finalement, il a exprimé ses meilleurs vœux aux étudiants mongols apprenant le chinois et aux entreprises sur place.


Gombo Bumtsend

Bai Shuangzhan, président de l’Association des Chinois résidant en Mongolie, a exprimé ses félicitations pour la tenue de ce salon de l’emploi dédié aux talents maîtrisant le chinois. Il a déclaré que cette séance de promotion revêtait une signification importante. « Il offre une opportunité aux étudiants mongols de trouver un bon emploi, mais également recommande davantage de talents maîtrisant le chinois aux entreprises à capitaux chinois et aux sociétés mongoles. »


Bai Shuangzhan

Yang Xiaoqi, président de la Chambre générale de commerce de Chine en Mongolie, a prononcé un discours en tant que représentant des chambres de commerce en Mongolie. Il a présenté la situation générale de la Chambre générale de commerce de Chine en Mongolie et la demande de talents maîtrisant le chinois. Selon lui, la Chambre générale de commerce de Chine est disposée à collaborer avec l’Institut Confucius pour promouvoir les échanges entre les talents maîtrisant le chinois et établir conjointement une base de données des traducteurs et interprètes chinois-mongol et du personnel qualifié, afin de mieux servir les entreprises à travers le réserve du personnel qualifié et les échanges. Il espérait que les talents qui travaillent dans les entreprises à capitaux chinois pourraient profiter pleinement de leurs avantages linguistiques et servir activement et avec intégrité la société et les entreprises.

Dans son discours, Yang Jiyong, secrétaire général permanent de la Fondation Chine-Mongolie pour la culture, l’éducation et le développement social, a indiqué que, grâce au soutien énergique de l’Institut Confucius de l’Université nationale de Mongolie, les activités de parrainage de la fondation avaient été organisées sans encombre, et que la fondation avait soutenu activement l’Institut Confucius dans son organisation des activités en matière de diffusion du chinois. Il souhaitait que davantage d’étudiants mongols puissent bien apprendre le chinois et contribuer à la construction des deux pays. M. Yang s’est dit convaincu qu’au fur et à mesure de l’augmentation du nombre des talents maîtrisant à la fois le chinois et le mongol, l’amitié et la coopération entre la Chine et la Mongolie deviendraient meilleures.


Yang Jiyong

Après les discours, Li Wei, Gombo Bumtsend, D. Odgerel, Yang Xiaoqi, Bai Shuangzhan et Yang Jiyong ont coupé le ruban pour cette séance de promotion.


Les invités d’honneur coupent le ruban pour la séance de promotion.

Après la cérémonie de coupure du ruban, Menerel Chimedtseye et Zhu Junli, directeurs mongol et chinois de l’Institut Confucius de l’Université nationale de Mongolie, ont offert 1 500 exemplaires de livres en chinois de toutes sortes aux universités et aux écoles secondaires partenaires, dans le but de promouvoir l’enseignement du chinois en Mongolie et accompagner les étudiants remarquables en chinois de ce pays.


La cérémonie de remise de don de livres

Au cours de la séance de promotion, les exposants ont aménagé leurs stands de manière ordonnée. Les demandeurs d’emploi s’y sont rassemblés en créant une atmosphère chaleureuse. Des invités d’honneur dont Li Wei et Zhu Junli ont visité le salon de l’emploi, et ont mené des conversations avec des entreprises et des demandeurs d’emploi. Certains demandeurs d’emploi sont des diplômés retournés après leurs études en Chine, d’autres sont des étudiants qui apprennent le chinois en Mongolie. Même de nombreux écoliers, collégiens et lycéens ainsi que leurs parents enthousiastes se sont rendus au salon de l’emploi.


Li Wei visite la séance de promotion.

Des responsables du recrutement du CGGC, de la Chambre de commerce du Shandong et d’autres entités ont exprimé leur gratitude à l’Institut Confucius de l’Université nationale de Mongolie pour leur avoir offert cette plate-forme de recrutement. Lors de cette séance de promotion, les exposants ont interviewé d’excellents demandeurs d’emploi. Les demandeurs d’emploi ont également déclaré que ce salon était très utile pour eux, car ils ont obtenu des informations de recrutement de nombreuses entreprises et ont remis leur CV aux entreprises chinoises qui les intéressent.


Lors de la séance de promotion

En marge du salon de l’emploi, l’Institut Confucius a également organisé un forum sur le développement et les études en Chine. Il a présenté le développement des entreprises à capitaux chinois en Mongolie ainsi que leur demande quant aux talents maîtrisant le chinois, dont se préoccupent les élèves, les parents et les enseignants locaux. Il a expliqué particulièrement les politiques sur la bourse d’études de l’Institut Confucius.

De nombreux médias prestigieux chinois et mongols ont relaté cette séance de promotion, dont MNB TV1, le Quotidien du Peuple, Radio Chine internationale, Mongolian News in Chinese, et Bureau en Mongolie de l’Agence de presse Xinhua.

Article : Lu Chengjun ; photos : Chen Bing, Peng Farui.

 
mot clé:

Nouvelles concernées