Tenue d’une exposition artistique sur la Route de la Soie à l’Institut Confucius de l’Université du Ghana

[Source]    Institut Confucius de l’Université du Ghana [Time]    2019-04-22 13:59:25 
 

La grande exposition artistique intitulée « Langage pictural sur la Route de la Soie » s’est tenue le 6 avril à l’Institut Confucius de l’Université du Ghana, avec une centaine d’œuvres créées par 24 artistes chinois et ghanéens.

La cérémonie d’ouverture s’est déroulée en présence des invités d’honneur, y compris Rebecca Akufo-Addo, première dame du Ghana, Ziblim Barri Iddi, vice-ministre ghanéen du Tourisme, des Arts et de la Culture, Edward Boateng, ambassadeur du Ghana en Chine, Albert Yankey, directeur en chef du ministère ghanéen des Affaires étrangères, Mercy Haizel-Ashia, représentante de la présidente de l’Université du Ghana, Wang Shiting, ambassadeur de Chine au Ghana, l’artiste Zhang Baoxin, et l’entrepreneur Gao Jian. Par ailleurs, l’événement a également réuni des personnalités célèbres de divers milieux ghanéens, des enseignants et étudiants de l’Institut Confucius, des journalistes chinois et étrangers, ainsi que des Ghanéens d’origine chinoise et des Chinois résidant au Ghana.


Les invités d’honneur visitent l’exposition.

M. Wang Shiting a d’abord exprimé, au nom de l’ambassade de Chine au Ghana, ses chaleureuses félicitations pour le succès de l’exposition artistique. Il a noté que l’art était un langage universel de toute l’humanité. Selon lui, cette exposition, qui permet aux artistes chinois et ghanéens de mener des échanges, a renforcé davantage la compréhension mutuelle entre les peuples des deux pays et a approfondi leur amitié. L’ambassadeur chinois a indiqué que l’événement revêtait une signification importante pour la promotion de la coopération et du développement des échanges culturels et humains.


Wang Shiting

Mme Rebecca Akufo-Addo a invité plus d’artistes chinois à démontrer des œuvres de peinture traditionnelle chinoise au Ghana, en espérant que les peuples des deux pays mèneront les échanges et la coopération dans plus de domaines. Elle a également accepté un cadeau offert par l’Institut Confucius, en disant qu’elle aimait beaucoup participer aux événements dédiés à la culture chinoise organisés par l’Institut Confucius.


Rebecca Akufo-Addo prononce un discours.

Malgré la distance entre la Chine et le Ghana, les deux pays maintiennent toujours une relation étroite avec de belles histoires qui se racontent au cours de la coopération et des échanges sino-africains. Cette exposition d’envergure sans précédent, organisée conjointement par des associations d’artistes des deux pays, a combiné l’essence des cultures et arts chinois et ghanéens. L’événement a bénéficié d’un soutien énergique des gouvernements chinois et ghanéen, ainsi que des entreprises à capitaux chinois.

L’Institut Confucius de l’Université du Ghana œuvre toujours pour montrer de façon exhaustive au monde une Chine réelle et pluridimensionnelle à travers l’enseignement du chinois, la diffusion de la culture chinoise et la promotion de l’esprit chinois. La tenue de cette exposition artistique fait partie des efforts de l’Institut Confucius de l’Université du Ghana pour renforcer l’amitié sino-ghanéenne et promouvoir les échanges culturels entre les deux pays.

L’exposition de deux jours a attiré quelque mille visiteurs venant de différents pays dont la Chine, le Ghana, les Etats-Unis, la Corée du Sud, la République du Congo, le Libéria et le Nigéria. Elle a aussi attiré une large attention de tous les milieux sociaux, qui l’ont hautement appréciée. Nombre de médias chinois et étrangers ont relaté cet événement, y compris people.cn, le site web de l’ambassade de Chine au Ghana, anhuinews.com, la chaîne de télévision nationale d’Accra et Daily Guide Network, en suscitant des répercussions chaleureuses.

 
mot clé:

Nouvelles concernées