Tenue de la première exposition HSK & Salon des universités chinoises en Amérique latine

[Source]    Institut Confucius de l’Université nationale autonome du Mexique [Time]    2019-04-15 16:08:08 
 

L’exposition HSK (Test d’évaluation de chinois) & Salon des universités chinoises s’est tenue le 30 mars à l’Université nationale autonome du Mexique (UNAM). Il s’agit de la première exposition HSK en Amérique latine. Sous le haut patronage du Siège de l’Institut Confucius, l’événement a été conjointement organisé par l’Ecole nationale de langues, linguistique et traduction (ENALLT) de l’UNAM et l’Institut Confucius de l’UNAM. 11 universités prestigieuses chinoises ont participé à cette exposition, y compris l’Université de Beijing, l’Université Tsinghua et l’Université Fudan. Elles ont mené des échanges avec les étudiants ayant l’intention de poursuivre leurs études en Chine et des personnalités de différents milieux. D’ailleurs, l’Association mexicaine des entreprises à capitaux chinois, composée de 55 entreprises, a fourni des services de consultation en matière d’emploi en marge de l’événement.

La cérémonie d’inauguration a réuni Carmen Contijoch, directrice de l’ENALLT de l’UNAM, Gloria Ornelas Hall, directrice du Service d’échanges étudiants de l’UNAM, Yang Hong, responsable du Groupe d’éducation de l’ambassade de Chine au Mexique, et Liu Xiaolong, directeur du Service des affaires sur l’examen de la Société Hankao International. Li Cheng, directeur chinois de l’Institut Confucius de l’UNAM, a animé l’événement.


Lors de la cérémonie d’inauguration

Carmen Contijoch a rappelé dans son discours le parcours de l’enseignement du chinois et de l’examen HSK à l’UNAM. Elle a indiqué que l’UNAM proposait l’enseignement du chinois depuis 1974. « Depuis le début du XXIe siècle, plus précisément, en 2008, l’UNAM a établi son Institut Confucius, qui a formé plus de 10 000 apprenants jusqu’à présent », a-t-elle ajouté. Selon Mme Contijoch, depuis l’organisation de l’examen HSK par l’UNAM en 2004, le nombre de candidats augmente constamment, atteignant quelque 4 500 personnes au total. Elle a également souligné que ce centre d’examen avait obtenu le titre « Centre d’examen HSK d’excellence » en 2017, décerné par le Siège de l’Institut Confucius.

Dans son discours, Yang Hong a souligné que l’exposition HSK & Salon des universités chinoises s’est tenue pour la première fois en Amérique latine, revêtant une signification extraordinaire pour la généralisation de l’examen HSK sur ce continent. Parallèlement, elle a encouragé les étudiants mexicains à apprendre activement le chinois et à s’efforcer d’étudier en Chine, afin de contribuer à l’amitié sino-mexicaine.

Liu Xiaolong a indiqué que le nombre de candidats à l’examen HSK avait dépassé 800 000 personnes en 2018 dans le monde. A noter qu’en Amérique latine, le nombre de candidats augmente sans cesse. A l’en croire, la tenue de cette exposition vise à aider des universités chinoises à recruter plus d’étudiants mexicains pour étudier en Chine, permettant aussi à ceux-ci de connaître davantage les opportunités d’étudier en Chine.


Photo de groupe des invités d’honneur participant à la cérémonie d’inauguration

Par la suite, les représentants des 11 universités chinoises ont respectivement présenté brièvement les concepts, disciplines et cursus de leurs établissements, avant de diffuser des vidéos magnifiques. Cela a suscité un grand intérêt parmi les étudiants mexicains présents.

Après la cérémonie d’ouverture, l’exposition HSK & Salon des universités chinoises a commencé. Les représentants des 11 universités chinoises ont reçu dans leurs stands des étudiants mexicains pleins d’enthousiasme, tandis que ceux-ci ont demandé l’un après l’autre des informations sur les études en Chine. Selon des statistiques établies après l’exposition, plus de 800 étudiants mexicains ont participé à cet événement.


Au cours de l’exposition

Les universités chinoises participantes ont présenté leurs avantages à travers cette exposition, tandis que les étudiants mexicains ont choisi l’université appropriée selon leur intérêt. Compte tenu de bons effets de cet événement, l’UNAM envisage d’en faire un événement régulier, dans le but d’inviter plus d’universités chinoises à faire la promotion au Mexique, d’encourager davantage d’étudiants mexicains à faire leurs études en Chine, ainsi que de cimenter l’amitié entre les deux pays.

Article : Gong Chen

 
mot clé:

Nouvelles concernées